Tout ce qu'il faut prévoir pour un aménagement de combles réussi

Comment allez-vous accéder à vos combles ? Comment allez-vous organiser ce nouvel espace et l'intégrer au reste de la maison ? Pour réussir votre aménagement de combles, n'oubliez pas l'essentiel !
amenagement combles réussi
Comment allez-vous accéder à vos combles ? Comment allez-vous organiser ce nouvel espace et l'intégrer au reste de la maison ?
Pour réussir votre aménagement de combles, n'oubliez pas l'essentiel !

L'escalier comme accès au nouvel espace de votre maison

L'escalier qui permettra de rejoindre vos combles doit être sûr (utilisation par les enfants), confortable et suffisamment large pour, par exemple, une évacuation d’urgence ou pour monter vos meubles. Il faut donc éviter les échelles de meunier ou les escaliers escamotables. Son positionnement est capital pour une distribution optimale de l'étage créé mais aussi pour ne pas prendre trop de place à l'étage inférieur.

L’isolation thermique et acoustique (isolation intérieure ou extérieure)

Un toit mal isolé peut représenter jusqu'à 30% de pertes thermiques... Structure légère, le toit est perméable aux échanges thermiques mais aussi aux bruits. Il convient donc de l’isoler avec soin par exemple à l'aide d'isolants minéraux qui ont de très bonnes propriétés acoustiques et thermiques.
Leur souplesse facilite la pose entre chevrons et permet d’assurer un bon calfeutrement des interstices. La pose croisée en deux couches améliore encore l’isolation : la première couche entre chevrons (sans pare vapeur) et la deuxième couche revêtue d'un pare-vapeur sous chevrons. Pour de bonnes performances et un bon confort, l’épaisseur totale d’isolant doit être d’environ 20 cm ce qui équivaut à une résistance thermique de R = 5 m².k/W (plus R est élevé, plus le matériau est isolant). Si la hauteur sous plafond vous le permet, il est possible d’aller bien au-delà. Si vous souhaitez conserver l’intégralité de votre charpente apparente, vous pouvez opter pour une isolation par l’extérieur. Ce type d'isolation nécessite de découvrir le toit pour poser des panneaux d’isolant spécifiques (procédé Sharking).

Conseil : au moment de choisir votre isolant, pensez à repérer le logo de l’Association pour la CERtification des Matériaux Isolant (ACERMI ) qui atteste de la qualité et de la performance des isolants.

Le chauffage

Essentiel au confort, le chauffage de ce nouveau volume peut être assuré par votre chaudière principale si celle-ci dispose d’une réserve de puissance suffisante (à valider par une étude thermique). Il faut alors prévoir le passage d’une colonne montante de la chaufferie vers l’étage et adapter la régulation au régime de température d’eau des nouveaux radiateurs qui peut différer des autres étages (s'ils sont équipés d'un plancher chauffant à basse température par exemple). Vous pouvez également choisir de dissocier le chauffage de l’étage de celui du reste de l’habitation en installant des radiateurs électriques (rayonnant, inertie, convecteur). Cette solution plus simple et moins coûteuse est d’autant plus intéressante que les nouveaux volumes seront très bien isolés.

L’éclairage naturel grâce aux ouvertures de toit

Pour être confortables, les nouvelles pièces créées doivent disposer d'un éclairage naturel suffisant. Elles peuvent être équipées de fenêtres de toit, de lucarnes voire dans certains cas de chien-assis. Tout dépend de la charpente mais aussi des règles locales d’urbanisme et/ou de copropriété. Les fabricants de fenêtres de toit fournissent des indications sur les surfaces d’éclairage à prévoir en fonction des surfaces aménagées.

Conseil : l’inclinaison de la fenêtre de toit accentuant en été le captage solaire et augmentant ainsi le risque de surchauffe, il est recommandé de choisir des modèles avec verres spéciaux complété d’un store ou d’un volet extérieur.

L’électricité (installation électrique)

S’il est techniquement possible d’isoler la nouvelle installation de l’existant, la distribution électrique ne présente pas de difficulté particulière. L’alimentation des nouveaux circuits peut se faire à partir d’un sous tableau placé dans les combles ou à proximité.

La ventilation des combles

La ventilation des combles répond aux mêmes règles que dans le reste de l’habitation. Si vous créez une salle de bain ou un WC, préférez une VMC à simple ou double flux. L’installation du nouvel extracteur doit rester accessible pour l’entretien et les gaines en zone non chauffée être isolées. L’évacuation de l’air extrait vicié doit toujours se faire à l’extérieur.
Tout savoir sur l'aménagement

Tout savoir sur l'aménagement

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Réussir son aménagement sous pente

Aménagement

Comment bien isoler ses combles ?

Aménagement

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'aménagement

AMENAGEMENT PIECES - VEZERONCE CURTIN (38)

L'entreprise choisie par Camif Habitat était parfaite (accueil, dialogue, qualité des travaux excellente...). Mais entreprendre des travaux avec Camif Habitat coûte cher, trop cher?

AMENAGEMENT PIECES - FOURQUEUX (78)

Satisfaction d'ensemble hormis le délai pour commencer effectivement les travaux.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires