L’architecture moderne : tout un art !

En matière d’architecture, il est assez courant de confondre architecture contemporaine et architecture moderne pour se démarquer de la maison dite traditionnelle.
Architecture moderne
En matière d’architecture, il est assez courant de confondre architecture contemporaine et architecture moderne pour se démarquer de la maison dite traditionnelle.

Architecture moderne et architecture contemporaine : pourquoi les associe-t-on ?

Dans le langage courant, l’architecture moderne qualifie souvent à tort une construction contemporaine, en opposition aux clichés de la maison ancienne. Or, elle désigne plus exactement un courant architectural du 20eme siècle. L’architecture contemporaine désignant quant à elle tout simplement ce qui est réalisé aujourd’hui… même si l’architecture contemporaine est fréquemment d’inspiration moderne !

Et outre son ancrage historique, le « moderne » et le « contemporain » ne signifient pas la même chose du point de vue formel et esthétique.

Les cinq points fondamentaux de l’architecture moderne

Définie notamment par le célèbre architecte connu sous le nom de Le Corbusier, le mouvement moderne vise à rétablir une relation harmonieuse entre l’homme et son environnement autour de cinq points fondamentaux. De nombreux bâtiments respectent encore aujourd’hui les « cinq points de l'architecture moderne » qu’il a édicté :
- Les pilotis : le rez-de-chaussée est transformé en un espace dégagé destiné aux circulations, les locaux obscurs et humides sont supprimés, le jardin passe sous le bâtiment
- Le toit-terrasse pouvant servir de jardin
- Le plan libre avec la suppression des murs et refends porteurs, caractérisé par les structures de type poteaux-dalles
- La fenêtre en bandeau supprimant la contrainte des linteaux
- La façade libre avec des murs légers et des baies placées indépendamment de la structure

Avec un plan orthogonal et des volumes asymétriques, la maison « moderne » se caractérise souvent en façade par ses parois blanches et nues, dépourvues d’ornement bien sûr et généreusement vitrées, pour s’ouvrir sur l’environnement extérieur.

Toute rénovation dans les règles de l’art de bâtis à l’architecture moderne doit si possible reprendre ces grands principes pour ne pas dénaturer l’architecture initiale.

Les extensions bio climatiques peuvent également répondre au cahier des charges de ce type d’architecture.



Envie de voir d'autres conseils ?

Comment choisir entre un architecte ou un maître d’œuvre ?

Métier

Architecte prix : quel est le juste tarif ?

Métier

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires