30 ans d’expérience+ de 50 000 chantiers réalisés300 architectes et Maîtres d’œuvre en france
Extension, Rénovation, Aménagement,
On s’occupe de TOUT et ça change TOUT !
Cette entreprise est notée par ses clients 78% 124 avis

Aménagement intérieur,
optimisez vos espaces !

Télécharger le dossier au format pdf

Les occasions d'aménager ou de réaménager votre intérieur sont multiples : changement de destination d'une pièce, modification de surface, cloisonnementdécloisonnement, création d'ouverture, rénovation...
Quelques règles et principes sont à connaitre pour ne pas passer à côté de l'essentiel.


 1. Travaux d'aménagement : ce que dit la loi
 2. Un projet bien réfléchi
 3. Cloisons ou murs porteurs ?
 4. Remise aux normes

a. L'isolation
b. L'électricité
c. La ventilation
 5. Faire place à la lumière
 6. La déco : mariage et harmonie des couleurs



3. Cloisons ou murs porteurs ?

Vous rêvez d’un lieu de vie totalement ouvert ? C’est parfois possible en supprimant quelques cloisons ou murs intérieurs mais attention avant de vous lancer, il vous faut vérifier qu’il ne s’agit pas de murs porteurs.

Les cloisons ne servent généralement qu’à séparer les volumes intérieurs. Réalisées en brique plâtrière et plus récemment en plaque de plâtre, elles sont généralement non porteuses. Le découpage d’une ouverture dans ce type de paroi ne présente de fait aucune difficulté particulière ; il faut cependant prévoir des travaux de rebouchage car la démolition laisse un vide dans le sol qu’il faut combler par un listel carrelage ou bois si la réfection complète des sols n’est pas envisagée.




La contrainte n’est pas la même lorsqu’il s’agit de murs porteurs. Ces derniers portent un plancher, un élément de charpente et participent ainsi à la cohésion du bâtiment. Lorsqu’ils sont situés à l’intérieur du volume habitable, on parle de murs de refends. Ils peuvent se situer dans les deux directions.
Pour ouvrir ce type de paroi, il faut faire réaliser une étude de charge par une personne qualifiée (architecte, maître d’oeuvre, bureau d’étude) qui saura dimensionner les ouvertures à réaliser et ses éléments porteurs (portique acier ou béton).
Dans le cas d’une ouverture de porte inférieure à 1 m, un linteau en béton (ou bois) sera dans la plupart des cas suffisant. Pour des ouvertures de dimension supérieure, il vous faudra peut être envisager la création d’un portique, en utilisant des poutres en acier (IPN, HEA, HEB) qui permettent de reprendre les charges sur des portées pouvant atteindre plusieurs mètres.


Attention, dans un cas comme dans l’autre (cloisons ou murs porteurs), il est probable de rencontrer des alimentations électriques ou eau qu’il faudra nécessairement déplacer.

Travaux d'aménagement : ce que dit la loi
Un projet bien réflechi
Remise aux normes
Faire place à la lumière
La déco : mariage et harmonie des couleurs