Faire construire un mur en pierre : les règles à connaître

Le mur en pierre s’utilise pour délimiter un terrain ou un jardin. L’intérêt de cette installation saute aux yeux ! Elle sépare visuellement et physiquement votre propriété de celle des autres.
construire un mur en pierre
Le mur en pierre s’utilise pour délimiter un terrain ou un jardin. L’intérêt de cette installation saute aux yeux ! Elle sépare visuellement et physiquement votre propriété de celle des autres. Mais quelles sont les règles à connaître pour construire un mur en pierre dans les règles ?

Les dispositions légales qui régissent la construction d’un mur

Les contraintes qui définissent la construction d'une séparation entre deux propriétés varient selon les communes. En effet, si un droit général s’applique sans autre disposition, chaque ville décide de la hauteur maximum d’une clôture et de la distance qui est imposée par rapport au voisinage. Nous vous conseillons de vous rendre au service urbanisme de votre mairie afin de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) et de vous renseigner sur les usages locaux. Outre la réglementation du métrage et de l’emplacement, l’esthétique entre aussi en ligne de compte. Un architecte Camif Habitat pourra vous assister dans vos démarches.

Les règles de base concernant les dimensions d’un mur

Si la commune ne précise aucune règle particulière, la loi générale s’applique. Dans ce cas, la hauteur minimale de votre mur dépend du nombre d’habitants :
  • Commune de moins de 50 000 habitants : la hauteur minimale définie pour votre mur de séparation est de 2,60 mètres.
  • Commune de plus de 50 000 habitants : la hauteur minimale définie pour votre mur de séparation est de 3,20 mètres.
Le respect de ces normes assure la légalité de votre construction. Enfin, avant de l’ériger, déposez une déclaration de travaux auprès de la mairie.

Mur de pierre et voisinage

Au risque de provoquer les foudres de votre voisin, vous ne pouvez pas tout faire. D’ailleurs vous vous exposez  à la démolition éventuelle de votre ouvrage. Afin d’éviter ces situations, un professionnel, architecte ou maître d’œuvre, vous guidera. La règle ? Respecter les lois en matière d’urbanisme et de propriété. Par exemple, votre mur ne devra pas dépasser la hauteur minimale ou maximale définie par les réglementations et correspondre aux exigences esthétiques imposées par la ville. En matière de propriété, il est indispensable de construire le mur sur votre terrain et non pas sur la séparation avec le terrain du voisin ou pire sur son terrain. Là encore, la prise en compte de ce principe vous évitera de devoir abattre un mur frachement érigé…

Pourquoi un mur en pierre ?

Vous disposez des informations nécessaires pour construire votre mur dans les règles. Mais pourquoi choisir la pierre plutôt qu’une autre forme de clôture ? Votre choix doit s’effectuer selon le but de la séparation. Le mur en béton, parpaing ou autre pierre a pour atout sa solidité et  protège mieux d’éventuelles intrusions qu’une clôture légère. Puis, le mur en pierre est opaque. Il évite les regards indiscrets et vous assure l’intimité dans votre propriété.

Faire construire un mur en pierre délimite votre bien et vous évite de vivre avec vos voisins, à condition de le construire dans le respect de la réglementation.

Envie de voir d'autres conseils ?

Qu'est-ce que la maison évolutive ?

Construction

Comment construire une maison en paille ?

Construction

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires