Aide à la rénovation : financer son projet travaux en 2017

Pour vos travaux de rénovation, bénéficiez d’aides financières : prêt, crédit d’impôt, primes, subventions… Découvrez celles auxquelles vous pouvez prétendre !
aide renovation

Mis en place dès 2013 par l’État, le plan de rénovation énergétique de l’habitat prévoit des aides financières adaptées à toutes les situations des ménages afin de favoriser la rénovation énergétique des bâtiments. Ces aides financières, accessibles à tous, sont cependant conditionnées, pour la plupart, à la réalisation de la rénovation par des entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Profitez de la certification NF Habitat - RGE de Camif Habitat afin de bénéficier des aides pour vos travaux.

Les aides à la rénovation : les prêts aidés

Proposés par des organismes publics, parfois privés, les prêts aidés sont des prêts financiers très avantageux à taux réduit, voire à taux nul, qui vous permettre d’étaler vos dépenses sans payer les intérêts prohibitifs pratiqués par exemple par les prêts à la consommation. Parmi les aides à la rénovation de maison (ou aides à la rénovation d’appartement) figure en bonne place l’éco prêt à taux zéro.

L’Éco-PTZ : Éco-prêt à taux zéro

S’il s’agit de financer des travaux visant à réduire votre consommation d’énergie ainsi que d’éventuels travaux induits, la banque peut vous accorder un prêt sans intérêt allant jusqu’à 30 000 € avec une durée de remboursement fixée à 10 ans (15 ans pour certains travaux).

L’éco-prêt à taux zéro concerne les propriétaires (occupants ou bailleurs) dont le logement utilisé comme résidence principale a été construit avant 1990.

Les catégories de travaux concernées par l’éco-prêt à taux zéro :

  • isolation de la toiture ;
  • isolation des murs extérieurs ;
  • remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures ;
  • installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associés le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants ;
  • installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire (source d’énergie renouvelable).

Il existe également des travaux additionnels qui peuvent être pris en compte pour calculer le montant du prêt.

L’Éco prêt à taux zéro est valable également en Outre-Mer, mais adapté aux conditions climatiques. Les travaux éligibles sont donc différents.

Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de demander un second Éco-prêt pour effectuer de nouveaux travaux de rénovation dans votre logement. Les critères techniques à respecter pour cet Éco-prêt complémentaire sont les mêmes que ceux de l’Éco-prêt initial.

Aide à la rénovation : le crédit d’impôt

Un crédit d’impôt est une somme qui est déduite du montant de vos impôts sur le revenu. Si son montant est supérieur à celui de votre impôt (ou si vous n’êtes pas soumis à l’impôt sur le revenu), l’administration fiscale vous reverse le montant du crédit d’impôt (partiellement dans le 1er cas, en totalité dans l’autre).

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (ex CIDD) concerne tous les particuliers réalisant des travaux d'amélioration dans leur résidence principale (de plus de 2 ans) et quel que soit leur statut : propriétaire, locataire, usufruitier ou occupants à titre gratuit.

II suppose que les équipements soient installés par des professionnels. Il prend en compte principalement le montant TTC des fournitures. Pour certains travaux comme l'isolation des parois opaques ou les travaux d'accessibilité, il prend en compte le montant des fournitures et la pose. Les matériaux et les équipements installés doivent répondre aux caractéristiques techniques précises (performances) fixés par arrêté.

Le CITE s’élève à 30% du montant des équipements et matériaux éligibles mais est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. 400 € supplémentaires peuvent être obtenus par personne à charge.

Les subventions et primes pour la rénovation

L'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH), les Régions et les Conseils Généraux aident les propriétaires occupants à entreprendre des travaux en leur allouant des aides sous forme de primes financières. Obéissant à un barème régional, ces subventions à montant fixe ou proportionnel varient en fonction des travaux considérés. Dans tous les cas, les travaux doivent concerner une amélioration notable de l'habitation notamment en matière d'économies d'énergie, véritable défi de notre temps.

Programme Habiter Mieux

Accessible aux propriétaires occupants sous conditions de ressources et sur constitution d’un dossier de demande, le programme Habiter Mieux est une aide financière pouvant atteindre 10 000 euros. Cette aide est complétée par une prime d’Etat pouvant aller de 1 600 à 2 000 euros à condition que les travaux réalisés améliorent d’au moins 25 % la performance énergétique du logement.

Les autres dispositifs d’aide à la rénovation

Pour lutter contre la précarité énergétique, de nouveaux soutiens financiers sont mis en place par le gouvernement en plus des outils existants.

Les CEE : Certificats d’Économies d’Énergies

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergies impose aux fournisseurs d’énergies (électricité, gaz, GPL, fioul domestique...) de conseiller et d’inciter leurs clients à engager des travaux d’amélioration énergétique de leur habitat. En contrepartie de la preuve de la réalisation des travaux, le client perçoit une Prime Énergie pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros.

La prime Énergie Solidaire

Vous dépensez des sommes importantes pour vous chauffer (électricité ou gaz) ? Votre logement est humide et se dégrade ? Vous n'avez pas les ressources financières pour réaliser des travaux de rénovation énergétique?
Alors la Prime Énergie Solidaire est sans doute faite pour vous !
Depuis 2016, les ménages en situation de précarité énergétique peuvent bénéficier de cette prime sous conditions de ressources. Elle permet de financer une partie, voire l'intégralité de vos travaux (isolation, remplacement d'une chaudière, VMC ...).

Le chèque énergie

Expérimenté en 2016 dans certains départements, ce dernier permet d’obtenir une aide au paiement des factures d’énergies de tous types. Après sa généralisation ce chèque devrait à terme remplacer les tarifs sociaux de l'énergie.

Aide rénovation : logement locatif aussi

Si vous êtes propriétaire bailleur et que vous entreprenez des travaux de rénovation énergétique dans le logement que vous mettez en location, vous avez droit à des aides. Les propriétaires bailleurs sont notamment éligibles à certaines aides de l’Anah et à l’Éco-prêt à taux zéro.

Aide à la rénovation de maison : pensez au cumul !

  • Il est possible de bénéficier du cumul de l’Éco-prêt à taux zéro et du crédit d’impôt pour la transition énergétique sous certaines conditions de ressources.

  • Une partie des travaux concernés par le CITE, l’Éco-PTZ et les CEE peut bénéficier de la TVA à taux réduit à 5,5% ou à taux intermédiaire à 10% (selon les cas).

Aides 2017 pour la rénovation : comment en profiter ?

Certification RGE : le sésame

Le label RGE permet d'identifier l'aptitude professionnelle de l'artisan en matière d'amélioration de la performance énergétique et, une fois les travaux réalisés, de réduire votre facture énergétique tout en améliorant le confort de vie et la préservation de l'environnement.

Depuis 2015, seuls les travaux d'amélioration énergétique réalisés par des professionnels qualifiés RGE (reconnu garant de l'environnement) ouvrent droit au crédit d'impôt de transition énergétique. Cette exigence s'applique même de manière rétroactive (1er septembre 2014) pour le bénéfice de l'Éco-prêt à taux zéro.

De plus, pour vos travaux effectués en 2016, les sous-traitants doivent justifier de critères de qualification pour l'installation ou la pose de certains équipements, matériaux et appareils.

Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Rénovation

Aide à la rénovation énergétique : ce qui change en 2017

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT PIECES - VEZERONCE CURTIN (38)

L'entreprise choisie par Camif Habitat était parfaite (accueil, dialogue, qualité des travaux excellente...). Mais entreprendre des travaux avec Camif Habitat coûte cher, trop cher?

AMENAGEMENT PIECES - FOURQUEUX (78)

Satisfaction d'ensemble hormis le délai pour commencer effectivement les travaux.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires