Poêle à bûches ou poêle à pellets ?

Mieux vaut faire votre choix en l’adaptant à vos besoins !
Poele buches ou poele pellets
Si ces configurations visent toutes deux à vous apporter chaleur et confort, chaque système à cependant ses particularités ; le poêle à bois fonctionne par rayonnement ou par convection. Le poêle à pellets quant à lui, dégage une chaleur par ventilation qui permet une température homogène...
Les poêles à granulés connaissent actuellement un réel succès mais les poêles à bois n’ont pas dit leur dernier mot !

Le poêle à bois

Parmi les modes de chauffage traditionnels, le poêle à buches est intemporel et chaleureux. Utilisant une énergie renouvelable qu'est le bois de chauffage, il est économique et écologique. Il nécessite cependant de disposer d'un espace suffisant pour stocker les bûches.  Les bûches de bois sont volumineuses et nécessitent donc une place de stockage et une manutention plus importante. Pas toujours évident, dans un environnement urbain…

Ce type de poêle dégage une chaleur par rayonnement qui rend l’environnement proche chaud mais cause des écarts de température dès qu’on s’en éloigne. Il est en effet difficile d’en maîtriser parfaitement la chaleur. Le poêle à buches demande donc une attention toute particulière et exige d’être présent et disponible pour ranimé le feu dès que nécessaire.

Si vous souhaitez en faire votre chauffage principal, c’est le poêle de masse (ou poêle à accumulation ou à inertie) qui vous conviendra le mieux. Il restitue lentement, jusqu’à 24 heures après son extinction, la chaleur accumulée grâce à ses matériaux (faïence, roches volcanique ou briques réfractaires). Son rendement est élevé, mais, pour une bonne diffusion de la chaleur, il doit se placer idéalement au centre du logement et à proximité de la cage d’escalier si on veut chauffer l’étage.

Poêle à boisLes poêles à bûches peuvent aussi être utilisés en complément de chauffage. C’est d’ailleurs aujourd’hui encore son principal mode d’utilisation.
Les poêles d’appoints, de plus en plus moderne par leur design et leur esthétisme, demeurent de très bon compromis entre économie et écologie ; ils s’adaptent à tous les styles de décoration.
Les modèles pivotant autour de leur axe, vous offrent en plus un spectacle de flammes visible partout dans la pièce.







Le poêle à granulés

La caractéristique principale d’un poêle à granulés (ou poêle à pellets) est l’automatisation de son approvisionnement et de son allumage.
Il est ainsi très facile de mettre ce chauffage en route, grâce à un panneau de contrôle situé sur le poêle ou grâce à une télécommande.
Pour le recharger en pellets, ce n’est pas plus difficile ; il suffit de mettre des granulés dans le poêle, via un réservoir intégré d’une capacité d’environ 15 kg, permettant ainsi une autonomie de 2 à 3 jours.
Si vous avez suffisamment d’espace, vous pouvez prévoir un silo de stockage de grande capacité qui assurera l'alimentation de la chaudière sur 6-9 mois, grâce à une vis sans fin.
Fini les corvées de bois !

Avec un rendement pouvant atteindre 94 %, les performances de ce système de chauffage sont aussi à mettre en exergue. C’est un produit très écologique de par l’utilisation des granulés (combustibles très secs) et sa technologie, lui permet une combustion quasi complète, réduisant ainsi notablement les émissions de CO2 et de particules.
Il est aussi doté d'une programmation qui permet de contrôler la température, la ventilation et la puissance.

Même s’ils possèdent de nombreux atouts, les poêles à granulés présentent aussi quelques inconvénients …

En 1er lieu, le poêle à granulés est plus délicat à entretenir et nécessite l’intervention d’un technicien pour en assurer régulièrement la maintenance ; Pour permettre une alimentation et un allumage automatique, il possède en effet de nombreux composants électroniques.

Autre inconvénient, pour alimenter son système d’allumage, le ventilateur et la vis sans fin ne fonctionnent qu’à l’aide de l’électricité. Si une coupure électrique intervient, il cesse donc de fonctionner.

Enfin, côté dépense, le prix d’achat d’un poêle à pellets est plus important que celui d’un poêle à bûches classique. Pour autant, son coût d’installation peut être en grande partie financé par le dispositif du crédit d’impôt.
Le coût des granulés est aussi un peu plus élevé (environ 30 %) que les bûches.


Poêle à bûches et poêle à granulés ne se résument pas qu’au type de bois (bûches ou granulés) qu’ils utilisent. Entre puissance, autonomie, rendement et matériaux utilisés, pour éviter toute déconvenue, mieux vaut faire votre choix en l’adaptant à vos besoins plus qu’à vos envies.


En savoir plus : notre dossier chauffage au bois
Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Granulés et plaquettes : de plus en plus facile d'être livrés

Rénovation

Brique de bois : nouveau matériau d'excellence !

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT SALLE DE BAINS - MIGNALOUX -BEAUVOIR (86)

Très satisfaite dans l'ensemble .

DIVERS TRAVAUX - AUBY (59)

Les conseils qui m'ont été fournis été judicieux, les travaux ont été effectué conformément à mes attentes.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires