Produire de l'eau chaude sanitaire à moindre coût ?

Vous souhaitez produire de l'eau chaude sanitaire mais ne savez pas comment vous y prendre? Notre équipe vous indique les démarches à suivre.
Chauffe eau

Les possibilités de produire et gérer son eau sanitaire sont nombreuses. Encore faut-il choisir la solution la plus adaptée et la plus économique. Car il est tout à fait possible de réaliser des économies d'énergie en faisant les bons choix ! Existe-il des chauffe-eau plus économiques que d'autres ? Chauffe-eau électrique, chauffe-eau thermodynamique ? Comment choisir ? Quelques astuces pour produire votre eau chaude sanitaire le plus judicieusement possible !

Choisir un chauffe-eau économique

Lorsque l'on sait que la production d'eau chaude sanitaire représente près de 20% des dépenses énergétiques d'un foyer, on imagine sans peine, le potentiel d'économies réalisables avec un chauffe-eau plutôt qu'un autre.

Quelle technologie de chauffe adopter ?

Les chauffe-eau électriques

Il existe 3 types de chauffe-eau électriques.

Les chauffe-eau à accumulation

Il s'agit des chauffe-eau à grande capacité, généralement entre 50 et 300 litres. Ils stockent l'eau chaude dans la partie supérieure du ballon. L'eau chaude puisée est remplacée par de l'eau froide.

Ces chauffe-eau peuvent être réglés de façon à fonctionner pendant la nuit et bénéficier des tarifs heures creuses de votre fournisseur d’électricité.

Les chauffe-eau instantanés

Les chauffe-eau instantanés ont une capacité plus réduite (de 15 à 50 litres). Ils sont le plus souvent utilisés en chauffe-eau d'appoint.

Les chauffe-eau mixtes

Ces chauffe-eau fonctionnent avec une chaudière et prennent le relais en période estivale.

Les éléments à prendre en compte dans le choix d'un chauffe-eau électrique

La taille

Avant tout, pour éviter toute surconsommation, il faudra bien choisir la taille et la capacité de votre chauffe-eau. A savoir que l'on estime le besoin en eau chaude à 50 litres par personne et par jour en moyenne.

En rajouter, c';est augmenter sa consommation électrique.

Et si vous recevez beaucoup de monde le week-end, ou pendant les vacances, sachez qu’il est toujours possible de mettre votre chauffe-eau en marche forcée.

Le type de résistance

Le type de résistance se choisi essentiellement selon les caractéristiques de son eau. Dans le cas d'une eau particulièrement calcaire, il est recommandé de préférer les résistances stéatites.

  • Les stéatites
La résistance est protégée par un fourreau et n'est pas en contact directe avec l'eau. Elle est donc protégée des dépôts de tarte.
Avantage : pas besoin de vidanger le chauffe-eau pour changer ou nettoyer la résistance !
  • Les « blindées » ou « thermo-plongées »

La résistance est plongée dans l'eau et offre une certaine rapidité de chauffe.

Ces modèles sont présentés en entrée de gamme et donc moins cher à l'achat, mais attention ! Si votre eau est calcaire, vous devrez nettoyer la résistance régulièrement sous peine de voir les performances de votre chauffe-eau s’amoindrir. Et pour cela… vous devrez vidanger le chauffe-eau.

Le chauffe-eau thermodynamique

La nouvelle réglementation thermique met en avant le chauffe-eau thermique. Est-il si économique que ce qu'on nous dit ?

Le principe, du chauffe-eau thermodynamique repose sur un système économique, celui de la pompe à chaleur. Le chauffe-eau thermodynamique s’enclenche lorsque les besoins en eau chaude sont présents.

Il faut notamment savoir que le COP se rapproche de 3 si le chauffe-eau thermodynamique est raccordé sur une VMC mais qu’il n'est que de 2 si celui-ci est sur l'air extérieur !

Le chauffe-eau thermodynamique demande également un entretien régulier. Son installation nécessite l'intervention d'un professionnel et est coûteuse.

Il faut savoir que le chauffe-eau thermodynamique est un peu plus bruyant qu'un chauffe-eau électrique et ce, à cause de son ventilateur.

Astuces pour réaliser des économies d’énergies

  • Si votre chauffe-eau n'est pas installé dans un endroit chauffé, vous pouvez l'emballer dans une housse isolante (pour éviter les pertes de chaleur)!
  • Vous pouvez également calorifuger les canalisations pour limiter les pertes d'énergie lors de la distribution,
  • baisser la température de chauffe (à savoir que pour un chauffe-eau électrique, la température minimum conseillée est de 60 degrés,
  • Faites régulièrement la chasse au tarte notamment pour les chauffe-eau dits blindés,
  • Privilégiez des chauffe-eau avec thermostats pour éviter des chauffes excessives,
  • Certains modèles sont dotés de diverses fonctionnalités comme le calcul automatique des besoins à venir en eau chaude, l’arrêt de la production d'eau chaude pendant une période d'absence, etc. De façon à gérer la production d'eau chaude intelligemment. Ces chauffe-eau intelligents permettraient d’économiser jusqu'à 20% !

Et vous , pour quel type de chauffe-eau avez-vous opté ? En êtes-vous satisfaits ?

Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Chauffe-eau ou un chauffe-bain : que privilégier ?

Rénovation

Pourquoi récupérer l'eau de pluie ?

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

REFECTION TOITURE - VILLENAVE D ORNON (33)

Je suis satisfaite de l'accompagnement , du début à la fin du projet , par le représentant de Camif Habitat et par le maître d'oeuvre .J'ai apprécié leur réactivité à nos mails et leur efficacité .

AMENAGEMENT PIECES - LYON 3 (69)

Ce que je trouve vraiment très bien, c'est la prise en charge globale des travaux, une fois que l'étude a été réalisée et le devis effectué. Clefs en mains ! Système qui peut être particulièrement utile si vous habitez loin de l'endroit où les travaux doivent être effectués.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires