Comment réaliser une bonne isolation acoustique ?

L’isolation phonique est bien souvent reléguée au second plan après l’isolation thermique. Pourtant isolation thermique et isolation phonique vont de pair !
Isolation acoustique
Aujourd’hui, tout le monde a bien compris la nécessité de bien isoler sa maison pour réaliser des économies d’énergie et bénéficier d’une température ambiante agréable aussi bien en été qu’en hiver ! L’isolation phonique est bien souvent reléguée au second plan après l’isolation thermique. Pourtant isolation thermique et isolation phonique vont de pair dans une rénovation de maison!
Il peut arriver parfois qu’une simple cloison de placo sépare deux appartements ! L’isolation phonique s’impose alors comme une évidence pour préserver votre intimité de celle de vos voisins.


Isolation phonique : les principes à connaître

Qu’ils proviennent de votre logement ou de l’extérieur, certains bruits sont gênants. Bruit d’équipement, bruits de chocs ou d’impact, bruits extérieurs ou aériens, effets d’echo ou de vibrations, nous sommes tous confrontés à différentes nuisances sonores. Bien heureusement des solutions existent ! Vous devrez choisir un matériau isolant et une solution adaptés à vos besoins et objectifs.

Il faut savoir que plus un matériau est lourd et plus il filtrera les fréquences graves. Plus un matériau est dense, et plus il isole du bruit. C’est la loi de masse.
C’est le cas des murs en pierre très épais par exemple. Mais rassurez-vous, il est tout à fait possible d’isoler des cloisons ou des murs très fins. Et cela en appliquant le principe de l’effet masse ressort masse.
Les sons graves sont arrêtés par les matériaux épais et mous, (c’est l’effet ressort) les sons aigus quant à eux sont arrêtés par des matériaux durs (c’est l’effet masse). L’isolant sera donc posé en sandwich entre deux cloisons.

Pour isoler un plafond par exemple :

Si on ne peut pas isoler le plafond par le dessus, (le sol de son voisin dans la plupart des cas), une solution consiste à créer un faux plafond acoustique. On peut ainsi créer un faux plafond sur ossature bois ou métallique. Et remplir l’espace vide par un isolant. Pour réduire les bruits d’impact, il est conseillé d’opter pour des suspentes anti vibration plutôt que pour une structure métallique classique qui elle transmettra les vibrations.
Idem pour l’isolation des murs. On créera dans un premier temps une ossature sur la cloison existante, ossature dans laquelle sera glissé l’isolant. Et on refermera avec des plaques de plâtre, ou du lambris, par exemple.
De cette façon, la parois vibre mais ne transmet pas sa vibration à la seconde. Attention pour une isolation optimale, votre ossature doit être désolidarisée du mur. (Ou du plafond.) Dans certains cas, il est conseillé de choisir des suspentes acoustiques avec silenbloc.

Choisir un isolant phonique

La performance desisolants phoniques est calculée en dB.
  • Rw pour les bruits aériens. (Si votre objectif est de vous isoler au maximum des bruits aériens, chercher un matériau avec l’indice Rw le plus élevé.)
  • Lw pour les bruits de choc
  • Aw pour la correction acoustique d’une manière globale. Cet indice indique le pouvoir absorbant du matériau. Objectif trouver un matériau au coefficient le plus proche de 1 !
Selon l’endroit que vous souhaitez isoler, la place dont vous disposez, vous pourrez choisir entre des isolants fibreux et souples ; des laines minérales, des isolants d’origine végétales ou encore animale.
Il est également possible d’opter pour des plaques de placo phonique, dont l’affaiblissement acoustique est supérieur à un doublage de plaque de BA13. Plus économique encore, vous pouvez également si vous avez la place suffisante, doubler des plaques de placo  classique.

Du côté des matériaux…

Les matériaux à avoir fait leurs preuves sont les laines minérales et les laines naturelles. (Pour les laines naturelles, il est conseillé de choisir des panneaux denses).
Du côté des matériaux isolants, il faut savoir que :
  • La ouate de cellulose est un des meilleurs isolants phonique
  • Le liège et les fibres de bois ont également une très bonne performance phonique
  • La laine de roche est plus efficace que la laine de verre.
  • Les isolants minces sont les moins efficaces pour une isolation phonique.
Rappelez-vous, désolidariser les structures est le meilleur moyen d’obtenir une bonne isolation phonique !


Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Comment rénover une maison ancienne ?

Rénovation

Comment rénover une maison des années 30 ?

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT SALLE DE BAINS - MIGNALOUX -BEAUVOIR (86)

Très satisfaite dans l'ensemble .

DIVERS TRAVAUX - AUBY (59)

Les conseils qui m'ont été fournis été judicieux, les travaux ont été effectué conformément à mes attentes.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires