Rénovation maison 1930 : comment s'y prendre ?

Depuis 1930, les méthodes de construction ont évolué et notre rapport à la maison également. Chaque pièce nécessite désormais d’allier confort et fonctionnalité. Si vous venez d’acquérir une maison des années 30, quelques travaux de rénovation sont à prévoir, notamment en termes d’isolation, de chauffage et d’électricité.
renovation maison annees 30

Rénover une maison de 1930 sans la dénaturer

Les maisons des années 1930 ont un style reconnaissable parmi tant d’autres ! Elles possèdent quasiment toutes la même configuration ; Elles sont composées d’un rez-de-chaussée avec une belle hauteur sous plafond qui abrite les pièces de vie aux superficies souvent réduites (entrée, cuisine, séjour…) et disposent d’un ou deux étages accueillant chambres et salles de bains. De l’extérieur, on reconnaît une maison des années 30 à son crépi coloré et à ses briques rouges autour des ouvertures.

Malgré toutes ces caractéristiques communes, chaque maison des années 30 possède des spécificités bien à elle car en raison de leur ancienneté, ces maisons ont probablement connu plusieurs hôtes, laissant parfois une empreinte de leur passage. Le défi lors de la rénovation d’une maison ancienne, c’est donc de réussir à s’approprier les lieux, tout en conservant le charme et l’authenticité de ce type de maison.

Cela tombe à pic car le mélange des styles est dans l’air du temps ! Dans le cadre de votre projet de rénovation de maison, vous pouvez, par exemple, restaurer le parquet en bois massif, la vieille cheminée en marbre, les éventuelles poutres apparentes, et les marier avec une décoration résolument moderne (mobilier style scandinave, objets décoratifs industriels, etc.).

Rénovation d’une maison des années 30 : gagner en confort et en fonctionnalité

Les maisons de 1930 sont généralement constituées de petites pièces, dépendantes les unes des autres, très cloisonnées et, de ce fait, assez sombres.

L’entrée en est un parfait exemple : considérée à l’époque comme un sas permettant de desservir toutes les autres pièces de la maison, elle est aux antipodes de ce qui se fait aujourd’hui. En rénovation, la priorité est désormais donnée à l’ouverture des volumes, pour gagner en luminosité, en convivialité et en fonctionnalité.

Afin de faciliter la circulation dans votre maison des années 30, vous pouvez donc abattre des cloisons et ouvrir l’entrée sur le salon, la cuisine sur la salle à manger ou encore la salle de bain sur votre chambre (pour créer une véritable suite parentale).

Si vous n’êtes pas adepte des volumes trop ouverts et préférez conserver un peu d’intimité, optez pour la verrière ; celle-ci permet de délimiter les espaces tout en laissant passer la lumière. Elle se mariera en plus très bien avec le style de la maison.

Besoin d'idées pour la rénovation de votre maison ancienne ?

Améliorer les performances énergétiques d’une maison des années 30

Certes, le coût d'une rénovation de maison ancienne n'est pas anodin. Mais cette investissement peut également vous permettre de faire des économies, sur le long terme ! Pour réduire la consommation d’énergie d’une maison de 1930 et, par conséquent, sa facture énergétique, le premier réflexe à avoir est de remplacer les équipements vétustes.

Rénover l’installation électrique de sa maison de 1930

Tous les équipements électriques installés avant 1991 sont considérées comme vétustes. Ainsi, si votre installation est d’origine ou a été rénovée avant cette date, il y a de fortes chances qu’elle ne soit pas aux normes actuelles de sécurité (NF C15-100). Si aucune loi n’oblige les propriétaires de maisons anciennes à mettre leurs installations aux normes, cela reste vivement recommandé pour diminuer les risques d’incendies, d’électrocutions ou d’accidents électriques et bénéficier d’une installation plus économe.

A noter : en cas d’incendie domestique dû à une d'installation électrique vétuste, les assureurs peuvent refuser de prendre en charge les dommages subis. Mieux vaut donc inclure dans la rénovation de votre maison des années 30, la rénovation électrique.

Isoler sa maison des années 30

Les maisons des années 30 sont, dans la plupart des cas, très mal isolées. Il y fait froid en hiver, et trop chaud en été.

Pour ne pas dénaturer l’architecture traditionnelle de votre maison des années 1930, il vous faudra sûrement combiner plusieurs méthodes d’isolation :

  • Isolation intérieure : Cette technique, simple à mettre en œuvre, consiste à glisser une couche d’isolant entre le mur existant et le doublage en conservant un espace d’air isolant ; ce qui aura un léger impact diminutif sur votre surface habitable.
  • Isolation extérieure : Cette option consiste à recouvrir votre maison d’une couche isolante sous forme d’un enduit ou d’un bardage. Ces travaux sont plus lourds à mettre en place qu’une isolation classique car ils affectent la façade.
  • Isolation des parois vitrées : Au-delà de l'aspect esthétique, changer les vitrages et les portes peut considérablement augmenter l'isolation thermique de votre logement. En effet, les maisons de 1930 sont, bien souvent, équipées de simples vitrages, qui sont la cause d’importantes déperditions d’énergie.

Enfin, attention à ne pas négliger la ventilation dans votre maison nouvellement isolée.

Chauffer sa maison des années 1930

Votre maison, construite dans les années 30, est probablement équipée d’une chaudière ancienne ou de vieux radiateurs électriques... Or, ces dispositifs de chauffage sont peu fiables et très énergivores.

Moderniser votre système de chauffage, c’est réduire votre facture énergétique avant tout, mais aussi limiter l'entretien répétitif d'un équipement vieillissant et gagner en confort… Le tout est de choisir le mode de chauffage qui vous correspond !

Si vous avez accès au gaz ou au fioul, il sera normalement plus intéressant financièrement de remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière à condensation, qui offre un meilleur rendement. En fonction de la superficie dont vous disposez, elle pourra être murale ou posée au sol.

Si vous souhaitez conserver votre système de chauffage électrique, privilégiez les radiateurs à inertie fluide. Ces derniers sont la garantie d’une répartition uniforme de la chaleur, qui dure dans le temps.

Enfin, le bois est une énergie très bon marché, idéale pour un chauffage d’appoint, dans votre séjour par exemple.

Rénover une maison des années 30, une affaire de pros !

Rénover une maison des années 30 ne s’improvise pas. Le plus judicieux et plus sécurisant pour mener à bien un projet de rénovation d’une telle ampleur, c’est de faire appel à un professionnel qui connait parfaitement ce type de bâti et qui saura concevoir le plan de rénovation de votre maison ancienne. Il saura vous conseiller et vous accompagner tout au long de votre projet. La rénovation de votre maison ancienne par un architecte vous sera, ainsi, bien plus confortable !

Camif Habitat, spécialiste des travaux de rénovation et d’aménagement depuis 1982 vous propose une solution « clés en main », de la conception à la réalisation des travaux, en passant par la sélection et la coordination des intervenants sur le chantier.

>> Lire notre guide sur la rénovation de maison ancienne

Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Rénovation d’une maison de 1960 : comment rénover une maison des années 60 ?

Rénovation

Rénover une maison ancienne avec l’aide d’un architecte

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT PIECES - VEZERONCE CURTIN (38)

L'entreprise choisie par Camif Habitat était parfaite (accueil, dialogue, qualité des travaux excellente...). Mais entreprendre des travaux avec Camif Habitat coûte cher, trop cher?

AMENAGEMENT PIECES - FOURQUEUX (78)

Satisfaction d'ensemble hormis le délai pour commencer effectivement les travaux.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires