Rénovation complète d’une maison à Fontenay-aux-Roses (92)

Rénover une maison du 19ème siècle dans le respect du style architectural « Second Empire »
Durée du chantier 6 mois
Lieu des travaux 92 – Hauts-de-Seine
Une salle à manger lumineuse avec parquet en point de Hongrie
Une cuisine style loft qui mêle végétal et minéral
Ambiance contemporaine dans la cuisine
Convivialité et chaleur au salon
Le charme d’une entrée avec parquet en point de Hongrie et carrelage ancien
Une salle d’eau qui promet des instants de détente lumineux
Ambiance graphique dans la salle de bain
Une chambre d’enfant actuelle avec stickers muraux et couleurs acidulées
Une chambre d’enfant colorée pleine de poésie

Une rénovation de maison à Fontenay-aux-Roses qui préserve un cachet XIXème

Une rénovation de maison respectueuse du style architectural « Second Empire » redonne sa superbe à ce bâtiment où il fait désormais bon vivre (à la fois autour d’éléments d’époque restaurés, mais également dans certaines pièces créées pour garantir un confort “100% 2018”).

Un couple d’ingénieurs franciliens et ses trois enfants ont posé leurs valises dans cette demeure de 240 m2, à Fontenay-aux-Roses. Une opération de réhabilitation exemplaire qui permet aujourd’hui à toute la famille d’évoluer dans un cadre de vie doté d’une réelle empreinte architecturale, tout en ne concédant rien aux exigences de confort de notre époque.

Rénovation de maison à Fontenay-aux-Roses : tout savoir sur le projet

Le projet du client

Habitant déjà en Ile-de-France, nous cherchions depuis un moment une nouvelle maison, à la fois proche des écoles de nos enfants, et de nos lieux respectifs de travail. Et puis nous sommes “tombés” sur elle… Edifiée en 1859, nous avons immédiatement été conquis par le charme de l’architecture de cette demeure, par son parquet en chêne massif, par ses cheminées en marbre, mais également par la possibilité de disposer d’un jardin devant la maison.

Ayant déjà réalisé des travaux de rénovation très conséquents dans les autres maisons que nous avons achetées auparavant, nous parvenions sans difficulté à nous projeter dans celle-ci, à établir des plans et à évaluer son potentiel. Nous avions cependant besoin d’un professionnel qui connaisse les artisans de la région et qui puisse coordonner l’ensemble du chantier.

Nous avions un impératif : que les travaux de rénovation de cette maison ancienne puissent être achevés au début du mois de juillet, de manière à nous laisser le temps de déménager durant l’été.

Ce que nous voulions était très clair : conserver tout ce qui fait le charme d’une maison deux fois centenaire : parquet, moulures, carrelages, cheminées dans toutes les pièces, grande hauteur sous plafond… mais, en même temps, refondre totalement l’espace intérieur pour optimiser la circulation. Par ailleurs, l’intégralité des systèmes électrique et de chauffage a été à reconcevoir, ainsi qu’une partie de l’isolation, dans les combles.

Nous avons donc organisé les rendez-vous avec l’architecte Camif Habitat entre la signature du compromis de vente et celui de l’acte de vente. Propositions, plans, devis… tout devait être finalisé le jour où nous avons été déclarés officiellement propriétaires, ceci pour que les travaux commencent sans perdre un instant. Une organisation qui s’est déroulée sans aucune fausse note. Les travaux de rénovation de la maison ont ainsi débuté en mars pour s’achever en juillet. Le pari était tenu : nous avons pu emménager dans notre nouvelle demeure durant l’été. Une cadence soutenue que Camif Habitat a su tenir sans problème et pour un résultat à la hauteur de nos attentes.

La réponse de Camif Habitat

Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous avons pu constater le mauvais état général de la demeure. Pour être habitable et surtout conforme aux goûts de la famille, cette maison avait en effet besoin d’une sérieuse opération de rénovation !
Nous avions le marché en main : que tout soit achevé pour les vacances d’été. Cela nous laissait près de six mois devant nous. Six mois qui n’étaient pas de trop, au vu de l’ampleur de la réhabilitation.

Nous disposions d’un avantage sur ce chantier : celui qu’il soit inhabité. Il est en effet plus simple et moins chronophage d’intervenir sans avoir à prendre des dispositions particulières pour ne pas gêner d’éventuels occupants.

Cette maison a été construite à une époque où les personnes n’entretenaient pas le même rapport avec l’espace. Nous avons donc abattu certains murs, certaines cloisons, pour optimiser les déambulations spécialement dans la pièce de vie où la cuisine est désormais ouverte sur le salon-séjour. La convivialité est ainsi renforcée, ainsi que la luminosité globale de la pièce, grâce à l’agencement de la cuisine, en diagonale.
A l’étage, certaines chambres étaient trop petites et peu fonctionnelles. Nous avons donc repensé l’espace en abattant certaines cloisons, en en érigeant d’autres. Côté parents, nous avons créé, entre autres, une nouvelle chambre et une salle de bain attenante. Un très grand dressing a aussi été conçu. Côté enfants, l’espace a également été repensé. Une salle de bain, ainsi que des sanitaires dédiés, ont été aménagés. Les plafonds ont été entièrement refaits. Dans la cuisine et la salle de bains, nous en avons même installés des faux-plafonds, ceci pour optimiser le confort de la maison, avoir un peu moins de hauteur sous plafond dans des pièces où cela n’apporte pas grand-chose.

L’intégralité du système électrique, ainsi que les arrivées et évacuations d’eau ont été totalement repensés. Ce type de travaux est réalisé au début du chantier, car nécessitant de creuser des saillies dans les murs. Puis, ce fut au tour du surfaçage, c’est-à-dire à la pose et/ou la restauration de certains carrelages des salles de bains et des sanitaires. Les parquets en point de Hongrie, ainsi que les escaliers, ont, pour certains, été restaurés, pour d’autres, totalement reposés. L’ensemble des peintures a, bien sûr, été refait. Dans la cage d’escalier, les châssis ont été remplacés. En haut, nous avons même posé un plancher en verre isolant, ceci pour limiter les déperditions d’énergie et de chaleur.

Au deuxième étage, nous avons procédé à un aménagement des combles sur 70 m2 et à leur totale isolation thermique. Il s’agit de la seule pièce de la maison qui ne comporte aucun élément architectural d’époque.

De nouvelles menuiseries ont été posées sur l’ensemble de la demeure, renforçant ainsi son isolation.

Au final, cette maison rénovée dans les Hauts-de-Seine conserve parfaitement sa signature « Second Empire », tout en étant fonctionnelle et adaptée à un mode de vie très contemporain.

gratuit ! votre visite conseils
J'en profite !

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT PIECES - LYON (69)

Prix et délais respectés.

DECORATION INTERIEURE - ANDERNOS LES BAINS (33)

Le suivi et la qualité de la communication de l'archi qui a conduit les travaux ont été excellents.Mais je regrette la difficulté que nous avons eu à obtenir des documents comptables de justification pour la déclaration d'impots et je crains que ceux qui nous ont été envoyés ne correspondent pas malgré nos explications