Quelle tuile choisir pour ma toiture ?

En terre cuite, en béton, en bois ou en verre, plate, canal ou mécanique, le choix des tuiles dépend du style régional, des contraintes climatiques, et de la pente du toit !
Quelle tuile choisir
En terre cuite, en béton, en bois ou en verre, plate, canal ou mécanique, le choix d'une toiture en tuiles dépend du style régional, des contraintes climatiques, et de la pente du toit ! A l'heure de votre rénovation de toiture, retour sur les critères techniques (fixations, étanchéité, traitements) et esthétiques (forme, couleurs) à prendre en compte pour faire votre choix.

La tuile, star des toits français

Utilisées dans quasiment toutes les régions françaises, la tuile ne connait véritablement que peu de concurrence. En effet, miss à part l'ardoise qui tient jalousement le haut du pavé en Bretagne, la lauze (pierre épaisse et lourde) utilisée historiquement dans l'ensemble des régions montagneuses, comme l'Auvergne, les Alpes ou les Pyrénées, et le chaume (paille d'osier) utilisé en Normandie et Vendée, la tuile règne en maître dans la plupart des villes et villages de France. Pourquoi une telle suprématie ? Tout simplement parce que la tuile est bon marché. En version terre cuite, elle est produite localement dans de nombreuses régions françaises. La seconde raison tient aussi aux qualités intrinsèques de la tuile : résistance au vent ; imperméabilité ; résistance aux chocs (ex : débris portés par le vent)...

A chaque région sa tuile !

Traditionnellement, les tuiles s'inscrivent naturellement dans notre patrimoine architectural. Dans le Sud, le style méridional ne peut s'imaginer sans un toit de tuiles romanes, en Bourgogne, les Auspices de Baune ne peuvent s'imaginer sans leurs tuiles polychromes vernissées de couleurs, dans la Sarthe, les fermes ne peuvent s'imaginer sans un toit de petites tuiles plates de pays, dans le Jura, les tuiles sont en bois, les toits Alsaciens ne peuvent s'imaginer sans des tuiles plates en écailles dites "en queue de castor" de plusieurs couleurs, etc... En région parisienne et plus globalement dans les villes, la tuile losangée, ou encore la tuile de Beauvais sont souvent majoritaires. Comme on le voit, chaque région (ou presque !) a développé des tuiles de formes différentes. Certaines sont colorées, d'autres laissées brutes, certaines sont de petites tailles d'autres au contraire de grandes tailles, certaines s'accrochent à l'aide d'ergots, d'autres sont fixées avec du mortier...

A noter :
Généralement, lorsqu'un toit doit être refait, ou une maison neuve couverte, le modèle de tuile choisi est dicté par le PLU (Plan Local d'Urbanisme) pour conserver sur les bâtis d'un secteur une cohérence et une harmonie architecturale.

Quelle tuile choisir : 3 principaux types de tuiles

Si il existe autant de tuiles que de régions, et que selon les fabricants, des différences plus ou moins marquées sont à noter, globalement sur le territoire français, trois grands types de tuiles se rencontrent couramment : les tuiles plates, les tuiles canal et les tuiles mécaniques.

    Les tuiles plates : Conçue pour les toits dont la pente est supérieure à 40°, la tuile plate est surtout utilisée dans les régions du Nord de la France, et en région parisienne. On en trouve de différentes tailles, coloris et modèles (rectangle, à bout arrondi Queue de castor). Les tuiles plates s'emboîtent grâce à des rainures ou cannelures et se posent soit côte à côte avec un joint (bardeau de bois), soit avec un recouvrement de moitié environ ou en couronne. Fabriquée en argile (terre cuite) ou en béton, la tuile plate présente une grande résistance au vent. Autre avantage : sa longévité ! Une tuile plate bien posée résiste aux intempéries plusieurs dizaines d'années ! Au négatif, la tuile plate a pour principal inconvénient de nécessiter un grand nombre de tuiles au m². Cette caractéristique augmente le poids de l'ensemble et donc oblige à ce que la charpente en-dessous soit suffisamment solide pour supporter ce poids. En terme de prix, la tuile plate oscille selon les modèles autour des 30 € le m².

    Les tuiles canal : La tuile canal ou tuile creuse, également appelée tuile ronde ou tige de botte est la tuile traditionnelle du pourtour méditerranéen. Apparue au 11e siècle en s'appuyant sur la tuile romaine, la tuile canal se présente comme une gouttière tronconique (un demi tuyau de terre cuite) dépourvue de moyen de fixation. Très répandue dans les régions du Sud, elle s'adapte plus particulièrement aux toits de faibles pentes (15 à 20 °). La forme simple de la tuile canal lui permet d'être utilisée aussi bien en tuile de couvrant (partie convexe vers le ciel) qu'en tuile de courant(partie concave vers le ciel). L'étanchéité s'obtient par la pose à cheval des tuiles. La tuile de couvert est en effet posée à cheval sur deux tuiles de courant avec un recouvrement d'une tuile sur l'autre dans le sens de la pente du toit. La tuile canal traditionnelle mesure entre 30 et 50 cm de long pour 15 à 20 cm de large en fonction des régions. Résistante aux intempéries et aux chocs, la tuile canal assure une toiture de grande longévité mais l'étanchéité parfaite est souvent délicate à obtenir. Question prix, la tuile canal se situe aux alentours des 35 € le m².  

A noter : Pour la même esthétique mais avec une pose plus solide et étanche, les fabricants proposent des dérivés de la tuile canal sous le nom de tuile double canal. Ces tuiles mécaniques à emboitement se distinguent des premières par un système d'accroche avec des tenons ou des butées.

    Les tuiles mécaniques : Également appelée tuile à emboitement, la tuile mécanique est apparue au milieu du XIXe siècle pour proposer une tuile étanche sans avoir à augmenter les recouvrements (et donc le poids). Ce sont les Frères Gilardon qui mettent au point les premières tuiles à emboitement. Le principe consiste à réaliser des emboîtements (chicanes emboîtées) sur les côtés. Ces emboitements sont rendus possible par l'invention de la technologie du pressage réalisée avec des machines. Les emboîtements créés ont une double fonction : faciliter l'évacuation de l'eau et renforcer la stabilité sur le toit. Utilisées sur les toitures de pente comprise entre 25 et 60°, la tuile mécanique se décline en de très nombreux modèles (tuile de Beauvais, tuile Losangée, tuile double canal, GR13, etc) ce qui lui permet d'être utilisée sur l'ensemble du territoire français. Le principal avantage de la tuile mécanique réside dans le fait qu'elle ne nécessite que peu de tuiles au m² ce qui allège le poids final et permet par ricochet de faire des économies sur la charpente. De plus ces tuiles réalisées de façon industrielle sont plus abordables que les tuiles artisanales. Question prix, la tuile mécanique se situe aux alentours d'une vingtaine d'euros au m².

Terre cuite ou béton ?

Les tuiles en terre cuite sont majoritairement utilisées, mais les tuiles peuvent aussi être réalisées en béton, voire plus rarement en bois (zones de montagnes). La tuile en verre peut aussi être utilisée pour ajouter de la lumière dans une pièce. Entre la terre cuite et le béton, le match est assez équilibré. Toutefois, la terre cuite est souvent jugée plus esthétique comparé au béton qui lui a tendance à se décolorer rapidement. En terme de solidité, de poids, de mise en œuvre, les caractéristiques de la terre cuite et du béton sont quasi identiques. En terme de prix enfin, la différence n'est pas si déterminante car en effet, entre des tuiles terres cuites de qualité classique et des tuiles béton de qualité supérieure (teintée à coeur, traitée anti-mousse, etc), le coût au m² est quasi identique.

Les tuiles photovoltaïques

Encore peu répandues sur les toits français, la tuile photovoltaïque, également appelée tuile écologique permet de transformer la lumière en électricité. Assez chères à l'achat et à la pose, comptez entre 900 et 2 000 €/m², ces tuiles produisent jusqu'à 100 kwh /m² quand le toit est bien orienté et qu'il se situe dans une région à fort ensoleillement.
Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Tout ce qu'il faut savoir sur les tuiles en terre cuite

Rénovation

Quelles sont les avantages de la tuile en verre ?

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

AMENAGEMENT SALLE DE BAINS - MIGNALOUX -BEAUVOIR (86)

Très satisfaite dans l'ensemble .

DIVERS TRAVAUX - AUBY (59)

Les conseils qui m'ont été fournis été judicieux, les travaux ont été effectué conformément à mes attentes.

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires