Faire un mur végétal : un concept tendance et écologique

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Aujourd’hui, les murs végétaux s’invitent dans nos aménagement intérieur apportant en plus de leur esthétisme des vertus insoupçonnables. 

    Véritable écosystème vertical intérieur ou extérieur, un mur végétal a de nombreux avantages. Découvrez dans cet article les caractéristiques, avantages et inconvénients de ce type de jardin vertical. 

    Les avantages d’un mur végétal 

    Véritable œuvre d’art végétale, les avantages esthétiques mais également écologiques d’une telle installation sont indéniables. Un mur végétal participe pleinement à l’amélioration du cadre de vie car, en plus de leurs vertus dépolluantes, les végétaux qui composent le mur assurent une bio épuration de l’air intérieur. Très bons isolants, les végétaux apportent à la fois un confort thermique et acoustique à la pièce.

    En plus de son aspect décoratif et design, un mur végétal possède des vertus psychologiques apaisantes. Ambiance zen, garantie. 

    Les inconvénients de ce type d’installation

    Vivant, un mur végétal demande un entretien régulier. Les végétaux ont besoin d’être taillés une à deux fois par an. Selon le type d’installation, un mur végétal est plus ou moins autonome, la plupart disposent en effet d’un système d’arrosage automatique. Cependant, une telle installation nécessite d’être contrôlée régulièrement. 

    Les différentes techniques de culture à la vertical 

    Il existe différents modes de culture verticale. La culture hydroponique est de loin la plus utilisée. La culture hydroponique est une ancienne technique horticole hors sol dans laquelle la terre est remplacée par un substrat tel que la fibre de coco ou les billes d’argiles. La culture hydroponique consiste à insérer les végétaux entre deux couches de feutre (aquanappe) et d’y installer un système d’arrosage le plus souvent en circuit fermé. 

    Le feutre est fixé sur des plaques en PVC expansé ou des panneaux de bois.

    Ce sont ces feutres qui serviront de support aux racines. 

    Il existe également des solutions modulaires, plus faciles à installer. C’est le cas des murs végétaux composés d’un assemblage de cages métalliques ou de modules de sphaignes ou encore du dernier système breveté de culture verticale sur toile tendue : leTexigreen.

    Quels types de végétaux choisir ? 

    Le choix des végétaux se fait selon la luminosité, l’eau et la température de la pièce. 

    Les végétaux choisis devront avoir des exigences similaires en terme d’entretien, d’arrosage et de température. 

    Orchidée, Bégonia, Philodendron, Fougères, Alocasia, Fittonia, Lianes, le choix est vaste. 

    Quel budget prévoir ? 

    Les prix sont extrêmement variables en fonction du type d’installation, de culture et du type de végétaux choisi. Le prix au mètre carré varie entre 500 et 1500 euros.

    Si on en parle beaucoup depuis quelques années, le mur végétal a pourtant un certain âge. Crée par Patrick Blanc, un véritable passionné des plantes, c’est en 1988 à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris qu’a été construit le premier mur végétal.