• 1 / 9

  • 2 / 9

  • 3 / 9

  • 4 / 9

  • 5 / 9

  • 6 / 9

  • 7 / 9

  • 8 / 9

  • 9 / 9

Aménagement d’une suite parentale dans les combles dans le Loiret (45)

Durée du chantier
4 mois
Budget
72 234 € (chiffrage 2008)
Dites nous tout !

4.4/ 5

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Aménager ses combles pour créer une suite parentale

    Les faubourgs historiques de la ville d’Orléans sont très connus pour leurs maisons de mariniers du XVème siècle et construites avec des matériaux « de récupération », notamment beaucoup de bois.
    Ce patrimoine protégé par les Bâtiments de France impose quelques règles de conservation dès qu’il s’agit de le rénover.

    Aménagement dans le Loiret : tout savoir sur le projet

    Le projet du client

    Dans les années 1990, nous avons acheté cette maison de ville située dans le centre historique d’Orléans. C’est une maison très étroite construite sur 3 niveaux de 40 m² chacun.

    Au rez-de-chaussée, on trouve une pièce de vie et une cuisine. Au 1er étage, deux petites chambres et une salle de bains. Enfin, au 2ème étage, des combles que nous avons souhaité aménager à la naissance de notre enfant pour y créer une chambre, une salle de bains et un autre bureau.

    Nous avions déjà rénové par nous-mêmes le rez-de-chaussée et le 1er étage, mais le manque de disponibilité et la nécessité de faire intervenir et coordonner plusieurs corps de métiers nous a incités à faire appel à des professionnels.

    La réponse de Camif Habitat

    Les clients avaient des difficultés à se projeter dans ce nouvel espace. Il s’agissait d’aménager des combles tout en conservant la hauteur sous plafond. Une hauteur qui atteint les 5 m au plus haut, donc pas besoin de rehausser la charpente…

    Première difficulté à surmonter : créer des apports de lumière en toiture en respectant la réglementation des Bâtiments de France. Nous avons donc imaginé l’installation de quatre fenêtres de toit. Une réalisation impossible côté rue, où nous avons dû nous résoudre à poser une lucarne, pour conserver l’hétérogénéité des toitures qui se succèdent le long de la rue.

    Deuxième étape : remettre à neuf le pignon principal avec les pans de bois en utilisant un enduit écologique à la chaux mélangé à du chanvre. Les plafonds ont simplement été doublés pour prévoir l’isolation phonique et thermique, sans toucher à la toiture qui était en bon état. Les gaines techniques ont été amenées à partir de l’étage inférieur vers la salle de bains.

    Au pignon principal est adossé l’espace chambre, qui ouvre également sur un dressing et un bureau derrière une porte coulissante vitrée.

    La grande hauteur sous plafond a permis de créer un espace bibliothèque au-dessus du dressing, accessible par une échelle de meunier. La salle de bains, totalement séparée de la chambre par une porte vitrée, dispose d’une grande douche avec banc intégré, d’un meuble vasque et d’un WC.

    Pour terminer ce projet d’aménagement intérieur dans le Loiret, l’escalier d’origine qui permet d’accéder à la chambre a été refait en chêne massif de la région, entièrement tourné à la main, par un menuisier issu de l’école Boulle.

    Extension, rénovation, aménagement maison dans le Loiret (45)

    4.4/ 5
    9h00 - 19h00 du lundi au vendredi
    travaux-camif-45-banniere

    Vous aimerez aussi...