Extension de véranda

extension maison verre acier
Visite conseils gratuite J'en profite >

Les vérandas sont plébiscitées depuis de nombreuses années par les propriétaires de maison. Avec les progrès en matière de vitrage et d’isolation, elles ont toujours le vent en poupe. Offrant une grande luminosité, cette pièce de vie a aussi la particularité de faire une transition douce entre l’intérieur et l’extérieur.

Jardin d’hiver, salon, salle à manger, salle de billard, cuisine ou coin de détente à investir en famille ou entre amis… Avant toute chose, il faut déterminer quelle fonction principale vous aller donner à votre extension de véranda.

Tout type de pièces peut y être installé, mais il faut que rapidement, un professionnel du Bâtiment vous sensibilise à différents aspects techniques qui impacteront votre confort à l’usage de cette nouvelle pièce : penser à une protection solaire, prévoir une isolation ou encore un chauffage adapté, penser à la taille et les options des ouvertures retenues, songer à votre futur aménagement intérieur en adéquation avec le modèle de véranda retenu, etc.

 

À noter : Si vous décidez de créer une cuisine dans votre véranda, il faudra prévoir d’amener l’évacuation d’eau jusque dans la véranda et d’installer une hotte suspendue pour éliminer les odeurs. C’est tout à fait possible, en étant accompagné par un professionnel de confiance comme ceux de Camif Habitat.

Choisir l’orientation idéale de votre véranda

Pour être agréable et vivable au quotidien, l’espace vitré de votre véranda doit pouvoir modérer et non pas exagérer les variations de températures extérieures. Depuis quelques années, les progrès technologiques permettent un confort optimal en toute saison… encore faut-il être bien guidé dans le choix des matériaux.

Mais au-delà des matériaux, l’orientation de votre future véranda doit être optimale pour améliorer les performances bioclimatiques de ce lieu baigné par une généreuse lumière naturelle.

La première règle à respecter, c’est la bonne orientation de ses surfaces de verre :

  • À l’Ouest, les risques de surchauffe en été sont évidents.
  • Au Nord, à l’Est et à l’Ouest, c’est le froid qui s’engouffre l’hiver.
  • Le Sud semble être la meilleure solution.

Bien évidemment, cette configuration idéale n’est pas toujours réalisable compte tenu de l’orientation de votre maison ou du terrain qu’il reste à investir. Mais accompagné dès la conception par un maitre d’œuvre Camif Habitat, vous aurez la garantie que notre professionnel cherchera les meilleures solutions dans la construction de votre véranda pour l’isoler et la ventiler au mieux.

Ces conseils sont valables pour une véranda dite « classique », et le sont également pour une extension verrière dont la surface vitrée est encore plus importante.

 

Contactez votre interlocuteur local

Quel style et quels matériaux choisir pour une véranda comme extension de maison ?

Véranda moderne, victorienne, rustique… Il existe tous les styles, presque sans limite sauf les éventuelles contraintes administratives liées à votre Plan Local d’Urbanisme (hauteur du bâti, choix du bardage, couleur de façade, etc.).
Plusieurs types de construction pour votre agrandissement en véranda sont possibles : véranda à ossature bois, PVC, aluminium, mixte alu et bois, ou encore acier. Un large panel de possibilités qui permet aux vérandas de s’adapter aux constructions anciennes comme aux bâtis contemporains. Quel que soit votre choix, c’est une réelle plus-value esthétique pour votre maison, mais aussi une plus-value financière en cas de revente. Les vérandas séduisent de nombreux acquéreurs, surtout celles qui sont conçus avec soin par des architectes : elles s’inscrivent alors parfaitement dans le bâti existant et forme un tout très agréable à vivre.

Quant aux formes de construction, elles peuvent varier sans contrainte, du rectangulaire à l’arrondi, tout comme le style de toiture. Sachez que la forme aura un impact sur le coût de votre véranda : plus vous aurez des éléments sur-mesure (comme des arrondis), plus la facture sera élevée. Mais cela sera vite compensé par le plaisir de l’utiliser sur le long terme, et par le fait d’avoir la véranda de vos rêves !

L’extension à toit plat est, par ailleurs, très tendance, notamment dans le prolongement de pavillon sans charme particulier. L’extension cubique, très contemporaine, apporte du cachet à l’architecture initiale.

Les seules limites que vous rencontrerez dans un domaine où le sur-mesure sert de règle, seront celles de vos goûts et du style de votre maison de base et, plus prosaïquement, celle de votre budget. Alors pour ne pas opter pour une extension de maison en L ?

Les démarches administratives : comment s’y prendre ?

Avant de démarrer tout projet d’extension de véranda, il est conseillé de consulter le PLU de votre commune, qui fixe notamment les règles pour toute implantation et construction d’une véranda (surface maximale d’extension à prévoir, le Plan de Prévention des Risques Naturels pour les règles de sécurité à respecter…).

Dans une zone couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU)

  • Pour construire une véranda de moins de 20 m² : une déclaration préalable de travaux en mairie suffit, mais si la surface totale de la maison dépasse les 150 m², il faudra faire une demande de permis de construire.
  • Pour toute surface supérieure à 20 m² : une demande de permis de construire doit être effectuée en mairie.

Dans une zone non couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU)

  • Si votre véranda affiche une surface de moins de 40 m², une déclaration préalable suffira. Mais la nouvelle construction porte la surface totale de la maison à plus de 150 m², une demande de permis de construire est nécessaire dès 20 m² de construction.
  • Quand les travaux concernent une véranda de plus de 40 m², une demande de permis de construire est obligatoire.

Dans tous les cas, lorsque la construction fait passer la surface totale de la maison à plus de 150 m², le recours à un architecte est obligatoire.

Camif Habitat, dans le cadre de son accompagnement, sait vous conseiller et s’adapter aux contraintes de la loi pour vous proposer une solution afin de mettre en œuvre votre extension véranda. Nos professionnels Camif Habitat peuvent d’ailleurs prendre en charge les démarches à faire en Mairie en votre nom : consultation du Plan local d’urbanisme, demande de permis de construire ou déclaration préalable des travaux.

Les démarches administratives

Les étapes pour la construction d’une extension véranda ?

La construction d’une véranda nécessite de suivre trois étapes successives.

Étape 1 : la définition du projet

La construction de votre véranda doit répondre d’une part, à vos besoins, et d’autre part, aux caractéristiques de l’existant et aux contraintes de votre terrain.

Selon l’usage que vous envisagez pour votre véranda, deux grandes options vont se dessiner :

  • La véranda jardin d’hiver : adossée à la façade, la véranda jardin d’hiver n’est pas chauffée. Elle s’utilise dès les premiers beaux jours pour profiter du soleil. On y accède le plus souvent par une porte-fenêtre donnant sur le salon, par exemple. Ce type de véranda peut se décliner en de nombreuses surfaces et formes : du simple sas d’entrée à la véranda XXL prenant toute la façade.
  • La véranda pièce à vivre : accolée à une façade, la véranda pièce à vivre est bien plus exigeante en matière d’isolation et d’intégration. Elle accueille selon les cas un salon, une cuisine, une pièce de détente, etc. On y accède directement depuis le reste de la maison, ce qui implique de percer une ouverture dans le mur d’enceinte de la maison. Généralement, ce type de véranda est spacieuse et de préférence de plain-pied avec l’existant. Elle peut être de différentes formes (ovale, carrée, rectangulaire, etc.), partiellement ou totalement intégrée au bâti existant.

Outre vos besoins, la définition d’un projet de véranda va aussi dépendre des caractéristiques de l’existant. Simplement adossée ou intégrée, la véranda à créer doit s’harmoniser avec votre maison pour offrir une cohérence intérieure, agréable à vivre au quotidien. Il faut ainsi tenir compte du style de la maison (ancienne en pierre, plus récente en parpaing, maison en bois, etc.) et de la place disponible.

Selon les cas, vous pourrez opter pour :

  • Une véranda simple de forme rectangulaire classique ;
  • Une véranda rotonde de forme ovale par exemple ;
  • Une véranda hexagonale ;
  • Une véranda verrière intégrée à l’existant.

Le toit de la véranda pourra être choisi à simple pente, à double pente, en étoile, etc. Quand la véranda est intégrée, il est possible d’opter pour un système de puits de lumière afin d’apporter au cœur de la maison un maximum de lumière.

Enfin, selon vos envies et votre budget, vous pourrez opter pour différents matériaux comme :

  • Le bois ;
  • L’aluminium ;
  • Un mixte de bois en intérieur et d’aluminium en extérieur ;
  • Le PVC ;
  • Le fer forgé.

Étape 2 : le chiffrage et les démarches administratives

Une fois que vous avez défini le type de véranda qui correspond le mieux à votre projet, l’étape suivante est le chiffrage. Dans le chiffrage, il faut compter la construction en elle-même par un vérandaliste, mais aussi le terrassement, ainsi que les raccordements aux réseaux (électricité et éventuellement eau).

Le budget final pour une véranda va dépendre de sa surface, mais aussi de la qualité du vitrage (double ou triple, autonettoyant, etc), des options (volets roulants automatiques par exemple), des finitions intérieures et du matériau de la véranda.

  • En moyenne, pour la construction d’une véranda en aluminium, il faut compter de 1 500 à 2 000 € / m² pour une finition hors d’eau/hors d’air et de 2 000 à 3 500 € / m² pour une véranda clés en main.
  • Si vous optez pour une véranda bois, il faudra prévoir un budget de 2 000 à 2 500 € / m² en hors d’eau/hors d’air et de 2 700 € à 3 800 € / m² en clés en main.

Ces prix sont indicatifs. Selon le degré de sophistication du vitrage et les équipements ajoutés, mais aussi selon l’usage (jardin d’hiver ou pièce à vivre), le niveau de finitions intérieur pourra faire fortement fluctuer le prix final.

Bon à savoir : si vous souhaitez bénéficier de l’expertise d’un architecte maître d’œuvre Camif Habitat tout au long de votre projet de construction de véranda, il faudra compter de 10 % à 16 % du montant total des travaux. Notre expert vous accompagnera depuis la définition du plan jusqu’à la réception finale des travaux.

Concernant les démarches administratives, elles vont dépendre de la surface construite et de la couverture ou non de votre commune par un PLU. Selon les cas, vous aurez besoin d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux.

À noter : aucun chantier ne doit démarrer sans avoir réalisé les démarches administratives obligatoires.

Étape 3 : la construction de la véranda

Quand les formalités administratives sont terminées et que vous avez le feu vert de l’administration pour votre projet, les travaux peuvent commencer.

La première étape de la construction va être de réaliser le terrassement. Selon la nature de votre terrain (plat en pente, stable, argileux, etc.), les fondations seront plus ou moins importantes. Après le coulage de la dalle béton, il faudra attendre un temps de séchage un minimum de 3 semaines pour la construction.

Votre projet comporte la construction de murets ? Ils seront installés dès que la dalle et sèche. Cette solution de murets retient souvent l’attention de ceux qui souhaitent installer une cuisine ou une bibliothèque dans la véranda. Ils permettent ainsi d’aménager plus facilement la pièce, avec des rangements adaptés, adossés aux murets.

La construction se poursuit sur l’installation des parois vitrées et du toit. Le montage de la véranda sur place prend généralement une semaine, voire plus en fonction du modèle.

À noter : quand la véranda est prévue pour servir de pièce à vivre, une ouverture dans un mur porteur va être réalisée. Celle-ci nécessite l’intervention d’un professionnel qui viendra étayer le mur porteur et placer un IPN ou équivalent. Cette étape de consolidation est essentielle pour que le bâti ne se fissure pas ou ne s’affaisse pas avec le temps. Seul un professionnel du BTP peut vous conseiller sur le renfort nécessaire en fonction de l’ouverture réalisée, de votre type de maison, etc.

 

Reste ensuite à passer au second œuvre et à l’aménagement intérieur : installation de prises électriques et des interrupteurs, raccordement à l’eau et au tout-à-l’égout si vous installez une cuisine dans votre véranda, pose des carrelages, installation des volets roulants, etc.

La phase de décoration est souvent réalisée par les propriétaires qui aiment apporter la touche finale dans leur intérieur. Chez Camif Habitat, nous vous proposons aussi le savoir-faire de décorateurs d’intérieur pour créer une ambiance unique et à votre goût dans la véranda. Cette extension peut aussi être l’occasion de revoir l’aménagement de la pièce attenante à la véranda pour une plus grande harmonie en intérieur.

Faire appel à Camif Habitat pour agrandir sa maison avec une véranda

L’intégration d’une extension en véranda est une entreprise à la fois très libre, très ouverte et qui demande des réflexions préalables. Permis de construire, choix des matériaux, orientation des surfaces vitrées, taille et forme du bâti, isolation… L’avis et l’aide d’un professionnel averti vous sera précieux pour réussir sa construction !

Alors n’hésitez plus, faites appel à Camif Habitat, spécialiste des travaux d’extension clés en main depuis 1982. Nous assurons conception, sélection et coordination des artisans sur le chantier, et réalisation des travaux bien sûr, le tout avec des garanties incluses à notre contrat inégalées sur le marché (tarif de l’extension de maison, délais, qualité, assurance Dommages ouvrage…).

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

Tout savoir sur l'extension

Tout savoir sur l'extension

Téléchargez la brochure

Nos réalisations en extension

Extension en véranda à Poitiers (86)

Extension

Surélévation d’une maison en Ille-et-Vilaine (35)

Extension

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'extension

Création extension à CHATEAURENARD (13)

Oui nous avins été satisfaits, même si avec le Covid, çà a pris un peu de retard

Divers travaux à COLOMIERS (31)

Très bon chargé d'affaires en ce qui nous concerne. Notre projet c'est bien déroulé, un délais respecté avec des artisans vraiment "professionnels". Avec Camif Habitat nous avons retrouvé le sens du mot professionnel.

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent