Quel est votre projet de garage ?

La construction de garage est une opération courante dans le monde des travaux. Cependant, sous prétexte qu’il ne s’agit que d’un simple lieu d’entreposage, sa réalisation ne doit pas être prise à la légère et se doit de respecter les codes et les usages de toute bonne construction, comme une distance du voisin qui élimine tout souci de bruit et d’odeurs.

Camif Habitat, spécialiste de l’extension de maison, et par conséquent de la construction de garage, vous aiguille dans ce projet d’agrandissement un peu particulier.

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser

  • Combien de véhicules et de quelle taille doivent être mis à l’abri ? Une petite citadine prendra moins de place qu’un camping-car.
  • En plus des véhicules, voulez-vous pouvoir bricoler ou stocker d’autres affaires ?
  • Pour vos projets, avez-vous besoin d’électricité (par exemple pour brancher un véhicule électrique), d’eau, de ventilation ?
  • Y a-t-il des préférences ou des obligations pour utiliser certains matériaux plutôt que d’autres ?
  • S’il existe un PLU, que dit-il pour l’extension des éléments construits dans votre quartier ?
  • Faut-il mettre des engins très recherchés et modernes, comme des drones ou des quads, à l’abri non seulement des intempéries, mais aussi des voleurs ?

Pourquoi construire un garage ?

Vous envisagez de construire un garage dans les semaines ou mois à venir ? Vos motivations peuvent être multiples :

  • Garer un ou plusieurs véhicules pour les protéger des dégradations (intempéries, incivilités)
  • Créer un espace de stockage pour désengorger la maison
  • Imaginer un lieu où exercer une passion (bricolage, peinture, musique, etc.)

Faut-il construire des fondations pour un garage ?

Il n’est pas nécessaire de construire des fondations, puisque vous n’avez pas besoin d’une aération en sous-sol. Cependant, il faudra veiller à la qualité de la chape de béton qui va supporter la ou les voitures, et leur étanchéité. Les voitures peuvent perdre de l’huile et une solution de nettoyage sera la bienvenue.

Nos différentes solutions de garage

Garage préfabriqué

C’est probablement la version la plus économique, puisqu’il suffit d’assembler tous les éléments à installer aux côtés de votre habitation. L’accès se fait par la porte du garage. Les possibilités de personnalisation sont limitées, mais vous pouvez néanmoins choisir la couleur des murs extérieurs.

Le coût : à partir de 250 euros le mètre carré pour une version légère métallique

Garage enterré

La construction d’un garage souterrain permet de conserver l’intégralité de son espace extérieur ; Ce situant au-dessous du niveau du sol, il conserve une certaine inertie thermique, à condition toutefois d’isoler convenablement la porte qui mène à l’extérieur. Pour ce type de construction, l’humidité est un facteur déterminant; il faut pouvoir drainer correctement les eaux de pluie.

Le coût : entre 800 et 900 euros le mètre carré

Garage semi-enterré

Si votre terrain est en pente, nous pouvons, au lieu de construire un garage « classique », opter pour un garage semi-enterré. Très tendance dans les années 70, ce type de garage offre un gain de place non négligeable. Nous attirons en revanche votre attention sur le fait qu’une telle construction est assez « lourde » dans sa mise en œuvre, et qu’elle engendre des coûts d’excavation.

Le coût : entre 650 et 700 euros le mètre carré.

Garage attenant

Si vous souhaitez agrandir une maison avec un chantier « moins lourd », vous pouvez choisir de construire un garage attenant à votre maison, sous forme d’une extension de maison en L par exemple. L’intérêt principal de construire un garage accolé est d’offrir un accès direct à la maison, via une porte de service. Les fondations seront, si possible, dissociées de celles de votre maison, pour ne pas fragiliser ces dernières. Il peut respecter une construction traditionnelle ou, au contraire, être sous forme d’un agrandissement contemporain avec toit plat.

Nos solutions pour vos travaux

Sélection des artisans Sélection artisans de qualité
accompagnement au suivi de chantier Accompagnement au suivi de chantier
audit énergétique Audit énergétique
Estimation travaux avant achat Estimation avant achat
Je décris mon projet Rappel sous 48h
image 1

Garage indépendant

Totalement indépendant de la maison, le garage séparé a l’avantage de garder l’habitation à bonne distance du bruit et des gaz d’échappement qui émanent du garage. Une solution que nous vous déconseillons si vous décidez d’y installer une chaufferie (à cause de la déperdition de chaleur entre votre garage et votre maison).

Garage double

Pour solutionner la problématique récurrente de manque de place, la solution idéale consiste à imaginer, dès sa conception, un garage double. C’est, de plus, une bonne façon d’anticiper vos besoins futurs. Pour une version plus écologique, pensez au garage double en bois.

La solution la plus pratique est celle du garage double côte à côte : les dimensions d’un tel garage sont généralement de 5,50 m x 6,70 m, mais pour ne pas gêner, n’hésitez pas à partir sur une surface de 6 m x 7 m. La surface moyenne d’un garage de ce type se situe généralement autour de 40 m².

Cette solution requiert donc souvent la demande d’un permis de construire, même s’il y a un PLU. En effet, 40m² ne passent pas facilement inaperçus ! La bonne nouvelle cependant est que l’achat de deux portes de garage identiques fait baisser le prix à l’unité.

Garage à toit plat

Côté style, la tendance est au toit plat, et le garage n’y coupe pas ! En effet, l’option du garage à toit plat présente de multiples avantages et un gain de place indéniable. Un toit plat constitue un nouvel espace qui peut être aménagé en terrasse.

Cependant, dans certaines régions, il faudra opter pour un toit pentu traditionnel, ce qui peut être une opportunité pour créer une chambre simple et pratique, comme c’est souvent le cas aux Etats-Unis.

Les dimensions idéales pour votre garage

On trouve toujours qu’un garage n’est jamais assez grand. Si la surface au sol vous le permet, il ne faut pas hésiter à voir un peu plus grand que nécessaire lors de la construction de ce garage.

À l’idéal, il faut prévoir une longueur et une largeur suffisante pour accueillir quasiment tout type d’automobile ; Si la famille s’agrandit, il serait dommage que votre nouveau break couche à l’extérieur faute de place !

De même lorsque vous constaterez les premières bosses et impacts sur vos portes de voiture, vous regretterez sans doute de n’avoir pas prévu la largeur suffisante pour pouvoir largement les ouvrir. Les caractéristiques de construction d’un garage doivent donc être longuement réfléchies.

Pour vous aider à calculer l’espace : prévoyez non seulement les dimensions de votre véhicule, mais aussi l’espace pris par les portes ouvertes. Ajoutez un mètre de chaque côté si possible, pour éviter les égratignures. Tout compris, prévoyez au moins 19m² pour un garage simple, ce qui permet de faire le tour de la voiture, puis pensez au stockage (pneus hiver, barres de toit au minimum) dont vous avez besoin.

La question du matériau : bois, parpaing ou brique ?

Si le garage en bois est très tendance ces dernières années, le garage en parpaing reste le premier choix des particuliers lorsqu’ils envisagent de construire un garage. Mais dans le Nord de la France, la brique règne ! Et vous ?

Plus rares, la brique et le métal peuvent également être utilisés pour la construction de votre garage.

La brique est surtout utilisée dans le Nord de la France, où elle permet de créer des bâtiments proches de l’esthétique industrielle. Elle vieillit bien et est redevenue à la mode grâce à des travaux de restauration dans la région. Son avantage est de permettre des nuances de couleur et des jeux décoratifs, qui anoblissent un simple garage. Le coût sera cependant plus élevé : comptez entre 400 et 600 euros du mètre carré.

L’utilisation du métal est plus rare, car les véhicules supportent mal un excès de chaleur et demanderaient donc l’installation d’une ventilation haut de gamme.

Les types de portes de garage

Type de porte
Caratéristique
Avantages
Inconvénients
Porte basculante
Constituée d’un seul panneau, la porte basculante s’ouvre en basculant vers le haut.
Ouverture facile / Grande résistance / Motorisation possible
Pas adaptée aux garages de petites superficies
Porte sectionnelle
La porte sectionnelle est constituée de plusieurs panneaux et permet une ouverture latérale ou par le plafond.
Faible encombrement intérieur et extérieur / Motorisation possible
Ne tolère pas de matériau de qualité moyenne (risque de détérioration)
Porte à enroulement
La porte à enroulement s’enroule dans un compartiment réservé à cet effet, intégré au plafond.
Pratique / Faible encombrement intérieur et extérieur / Motorisation possible
Ne tolère pas de matériau de qualité moyenne (risque de détérioration)
Porte pliante
Constituée de plusieurs panneaux, la porte pliante se replie comme un accordéon.
Faible encombrement intérieur et extérieur / Peu coûteuse
Ne permet pas l’installation d’un moteur
Porte battante
La porte battante est constituée de deux parties, qui s’ouvrent vers l’extérieur.
Peu coûteuse / Grande résistance
Nécessite un large espace extérieur

Nos clients parlent de nous !

Claudine S 12/05/2024

Tout a été conforme aux prévisions

Isnard Daniel S 07/05/2024

tout est parfait

YOLANDE B 01/05/2024

Commande respectée. Travaux effectués dans les délais. Devis respecté. Suivi des travaux par M. Guillaume BOMBARD (très disponible).

Chantal V 01/05/2024

Très satisfaits de l'accompagnement du chantier et du résultat final. Notre projet a été compris, a pu évoluer et a été réalisé…

Guy B 30/04/2024

Le pilotage des entreprises par CamifHabitat est rassurant et la qualité des travaux est correct. Travaux : remplacement VMC, nettoyage combles et…

Julien T 28/04/2024

Monsieur Michel a été très attentif à nos interrogations, il a été très ponctuel et très réactif à nos différents messages. Enfin,…

Tous nos avis clients

En termes de matériaux, il faudra trancher entre le bois, l’aluminium, le PVC et l’acier.

Construire un garage : les démarches administratives

Comme tous les types d’extension de maison, la construction d’un garage nécessite une déclaration préalable lorsque son emprise au sol reste inférieure ou égale à 20 m² (40 m² en zone couverte par un PLU). Au-delà, une demande de permis de construire pour votre extension sera nécessaire.

Prenons le cas le plus simple : vous adossez un garage de moins de 20m² à votre habitation : vous pouvez vous contenter des déposer une déclaration préalable de travaux à la mairie. Aucune autre demande de permis n’est nécessaire, et vous pourrez garer une citadine, une berline ou même un SUV.

Quelles procédures pour agrandir un garage ?

Agrandir un garage répond aux mêmes impératifs que la construction d’un extension de maison.

Il s’agit de connaître :

  • La destination de l’agrandissement : aire de stationnement ou surface destinée à un autre usage que le stationnement de véhicule,
  • Si l’agrandissement sera clos et couvert ou s’il s’agira plutôt d’un appentis ou d’un auvent ;
  • La surface d’emprise au sol,
  • L’éventuelle surface de plancher créée.

Précisons que même un agrandissement non clos, tel qu’un auvent, nécessite une déclaration préalable de travaux. En effet, il s’agit d’une structure visible dont la construction soit être soumise aux services de la mairie.

Quels délais prévoir avant de pouvoir débuter les travaux pour construire un garage ?

Il faut dans tous les cas prévoir un délai de sécurité de trois mois, quel que soit la surface et le type de garage prévu, avant d’entamer les travaux. A priori, la mairie dispose de 2 mois pour refuser un permis de construire, ou met 1 mois pour une déclaration préalable de travaux. Il vaut mieux cependant garder un délai de sécurité !

Pourquoi choisir Camif habitat ?

Interlocuteur unique pour tous vos travaux
Artisans locaux sélectionnés
Accompagnement de A à Z
Je décris mon projet Rappel sous 48h
image 1

Le prix de votre garage

Les paramètres qui font varier le prix

  • Le type de garage
  • Les matériaux
  • La superficie
  • Le style architectural
  • Le type de porte
  • Le nombre d’ouverture
  • Les aménagements intérieurs

Coût de construction d’un garage au m²

Le coût de construction d’un garage au mètre carré dépend de divers facteurs, tels que les matériaux choisis, la complexité du design et la localisation géographique. En moyenne, le prix peut varier entre 400 € et 1 200 € par mètre carré. Les garages en bois, généralement moins chers, se situent dans la fourchette inférieure, tandis que ceux en béton ou en briques peuvent atteindre le haut de l’échelle des prix.

D’autres éléments influencent également le coût, comme les finitions intérieures, l’ajout de systèmes électriques ou de plomberie, et les exigences en matière d’isolation. Il est crucial de prévoir un budget détaillé et de consulter plusieurs entrepreneurs pour obtenir des devis précis et adaptés à vos besoins spécifiques.

En planifiant soigneusement et en tenant compte de tous les aspects, vous pouvez gérer efficacement les coûts de construction de votre garage tout en assurant la qualité et la durabilité de la structure.

Coût de construction d’un garage selon la superficie

Le coût de construction d’un garage varie significativement en fonction de sa superficie, impactant directement le budget global du projet.

Pour un garage simple de 20 à 25 m², destiné à une seule voiture, les coûts peuvent osciller entre 8 000 € et 30 000 €, en fonction des matériaux et des finitions choisis.

Un garage double, offrant de 40 à 50 m², peut coûter entre 16 000 € et 60 000 €, car il nécessite une structure plus robuste et souvent des installations supplémentaires.

Les garages de grande taille, dépassant les 50 m² et incluant des espaces de rangement ou des ateliers, peuvent atteindre des coûts de 30 000 € à 100 000 € ou plus.

Quel plan pour un garage simple de 20m2 ?

Construire un garage peut sembler simple : il suffit de trois murs, un porte coulissante et un toit. Mais cet agrandissement demande quand même un peu de réflexion :

  • faut-il prévoir une fenêtre ? A priori, ce n’est pas indispensable, puisque la voiture n’a pas besoin d’une vue. Mais si vous aimez bricoler votre véhicule, vous apprécierez d’avoir la possibilité d’aérer sans ouvrir la porte du garage, surtout si vous vivez dans le Nord.
  • faut-il prévoir une ou plusieurs prises électriques ? A priori, le voiture peut se passer même de ce confort, mais même s’il ne s’agit pas d’un modèle fonctionnant à l’électricité, c’est une possibilité future qu’il ne faut pas sous-estimer. De plus, ne serait-ce que pour passer l’aspirateur ou faire de petits travaux, une prise électrique sera toujours la bienvenue.
  • faut-il prévoir une arrivée d’eau ? Ce n’est pas indispensable, mais souvent utile. Cela sous-entend cependant aussi un moyen de faire partir l’eau dans le réseau hydraulique de la maison.
  • faut-il prévoir des rangements ? Bien évidemment ! Qui dit voiture dit coffre, et la nécessité de vider ledit coffre. De plus, de nombreux outils trouveront facilement leur place sur les murs du garage… Et c’est beau !

Nos réalisations

Construction de garage à Nîmes (30)

Construction de garage à Nîmes (30)

Extension de garage Bordeaux (33)

Extension de garage Bordeaux (33)

Extension maison bois Niort (79)

Extension maison bois Niort (79)

Extension maison Gard (30)

Extension maison Gard (30)

Extension de maison à Mâcon (71)

Extension de maison à Mâcon (71)

Extension maison Clermont-Ferrand (63)

Extension maison Clermont-Ferrand (63)

Afficher toutes nos réalisations

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    image carte de france
    Trouver mon agence près de chez moi Rechercher Rechercher mon agence

    Une question ?

    Icone enveloppePrendre RDV