Extension de maison ancienne : entre authenticité et modernité

Extension de maison ancienne : entre authenticité et modernité

Extension de maison ancienne : entre authenticité et modernité













    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Vous vous demandez si votre maison ancienne pourrait être agrandie. Il n’est jamais simple de se lancer dans un chantier d’extension sur une maison qui a du caractère, utilisant des matériaux nobles. Peur de la déséquilibrer, peur de l’enlaidir, peur d’un rendu peu esthétique… Pour vous assurer un agrandissement de maison ancienne 100 % réussie, suivez nos conseils et appuyez-vous sur l’expertise reconnue de professionnels proches de chez vous.

    Comment agrandir une maison ?

    Ajouter une extension à une maison ancienne relève parfois du défi tant il y a de paramètres à prendre en compte. Ce n’est pas qu’une simple surface supplémentaire qu’un architecte ou maître d’oeuvre va venir greffer à l’existant. C’est avant tout une multitude de questions règlementaires, environnementales, architecturales et patrimoniales qui doivent trouver réponses pour satisfaire les exigences des propriétaires, tout en considérant les solutions techniques possibles.

    Les architectes et maîtres d’oeuvre Camif Habitat imaginent et conçoivent les projets d’extension de maison de nos clients et vous dévoilent ici les éléments pour lesquels vous devez prêter attention, qu’il s’agisse d’agrandir une maison de ville ou une maison de campagne dont vous appréciez le charme de l’ancien.

    Trouver votre interlocuteur local/implantation-locale/Je me lance !

    Trouver votre interlocuteur local

    Comment agrandir une vieille maison ? les particularités du projet

    Avant de vous lancer dans votre projet d’extension de maison ancienne, quelques points sont à noter. Bien sûr, toutes les maisons anciennes n’ont pas le même style architectural, ni les mêmes finitions. Néanmoins, il faut savoir que, de manière générale, les techniques et les normes de conception et de construction n’étaient pas aussi pointues que celles que nous pouvons connaître aujourd’hui, tout simplement parce que les préoccupations n’étaient pas identiques.

    Les maisons anciennes avaient des pièces cloisonnées et peu d’ouvertures sur l’extérieur, notamment. Un projet d’agrandissement pourrait venir améliorer ces aspects.

    Les étapes d’un agrandissement réussi sont :

    • Consultation du PLU (plan local d’urbanisme) en mairie,
    • Démarches administratives,
    • Choix de la solution d’agrandissement accolée ou indépendante de votre maison,
    • Conception du plan et de l’aménagement (avec impacts sur la maison existante),
    • Choix des matériaux,
    • Sélection des entreprises,
    • Lancement du chantier et suivi des travaux.

    Conseil : pour réaliser les plans nécessaires à votre dossier de déclaration préalable de travaux ou de demande de permis de construire, faites appel à l’expertise d’un architecte Camif Habitat. Vous êtes ainsi certain de fournir à l’Administration des plans en bonne et due forme.

    Parlons de votre projet !/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet !

    Agrandir une maison ancienne : une réelle opportunité…

    Construire une extension de maison ancienne, c’est mixer l’existant avec le moderne et adapter les techniques de construction du passé aux techniques de construction et de règlementation actuelles.

    L’aboutissement d’un projet d’agrandissement d’une maison ancienne montre d’une part une certaine prouesse dans le mariage de deux styles architecturaux différents, et d’autre part, la réussite dans la mixité et l’harmonisation de plusieurs époques. Alors, pourquoi ne pas décider de construire une extension cubique sur sa maison ancienne ? Ou de créer une extension de maison en véranda bois ?

    Comment savoir si je peux faire une extension de ma maison ?

    Et si le projet d’agrandissement que vous imaginez ne peut pas se faire ? Il existe des restrictions légales et règlementaires en termes de construction et d’urbanisme qu’il faut évidemment respecter. Vous pouvez en prendre connaissance en consultant le Plan local d’urbanisme de votre commune.

    Une fois ces aspects légaux validés, il faut voir si le modèle d’extension dont vous rêvez peut être compatible avec votre terrain : espace disponible, distance avec le voisinage, création d’ouvertures, etc.

    Il existe de nombreux modèles et types d’extension : en L, cubique, sur 2 niveaux, sur pilotis… Autant de pistes possibles pour agrandir et valoriser votre maison ancienne. Prenez conseil auprès d’un architecte Camif Habitat pour évaluer les atouts et limites de chaque solution en fonction de vos goûts, votre projet, votre budget et évidemment des contraintes du bâti existant.

    1. L’extension bois sur une maison ancienne

    Construire une extension contemporaine sur une maison ancienne, est souvent l’occasion de mettre en valeur le style architectural du bâti existant.
    Le matériau bois est souvent plébiscité car il s’adapte à tous types de maison, grâce à sa modularité. Ce type d’extension moderne sur maison ancienne est aussi moins coûteux qu’une extension de maison individuelle classique et est tout aussi durable. Il est très souvent choisi pour l’extension d’une maison en pierre car la pierre et le bois se marient à merveille.

    Extension maison ancienne : Comment réaliser votre projet d’agrandissement ?
    Extension maison ancienne : Comment réaliser votre projet d’agrandissement ?

    2. L’extension vitrée (verrière ou véranda)

    Comme évoqué précédemment, agrandir une maison ancienne peut être l’occasion de faire entrer la lumière à l’intérieur d’une bâtisse qui dispose de peu d’ouvertures, parfois même d’un mur aveugle (c’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’agrandir une longère).

    Parmi toutes les extensions vitrées pour maison ancienne, la plus répandue reste la véranda. Cette dernière présente de nombreux avantages, et en particulier celui d’ouvrir les espaces intérieurs vers l’extérieur. Quoi de mieux qu’un salon agrandi qui donne directement sur une terrasse ou un jardin arboré ?

    La véranda est une solution idéale pour agrandir une maison de plain-pied, idéalement avec sa construction adossée au bâti côté jardin.

    3. L’agrandissement avec toit plat / toit terrasse

    Actuellement, il n’y a rien de plus tendance que l’extension à toit plat, aussi appelée « extension cube ». Alors, pour sublimer un bâtiment ancien (grange, ferme, longère, etc.), un mélange des styles architecturaux peut être intéressant à envisager.

    Le toit constitue un prolongement idéal de votre habitation et peut devenir un espace de détente (une terrasse aménagée sur un garage à toit plat, par exemple) ou un espace technique (avec des panneaux solaires, par exemple), en fonction de vos besoins et des possibilités d’accès à cette nouvelle surface utile.

    Extension maison Saint Nazaire (44)

    4. La surélévation de toiture dans le cas d’une maison de plain-pied

    Votre terrain, trop étroit ou pentu, ne permet pas d’accueillir une extension horizontale ? N’ayez crainte, il est tout à fait possible d’agrandir sa maison en hauteur grâce à la rehausse de toiture. Attention : il convient tout de même de vérifier l’état de vétusté de la charpente (auquel cas, il faudra peut-être engager quelques travaux de restauration) mais aussi d’étudier la capacité de la bâtisse à supporter la charge supplémentaire que représente un nouvel étage (des travaux pour renforcer les fondations peuvent alors être nécessaires). Dans toute surélévation de maison, il faut faire appel à un bureau d’études techniques pour prendre en charge ce diagnostic et ce calcul concernant vos fondations. Le rapport qui vous sera remis comprendra des informations techniques détaillées et des préconisations pour renforcer vos fondations en fonction du projet d’agrandissement visé.

    Comment faire le plan d’un agrandissement de maison ancienne en conservant l’authenticité ?

    Bien sûr, on n’achète pas une maison ancienne pour en faire une moderne. Faire appel à un architecte pour l’extension d’une maison ancienne est vivement conseillé car les architectes comme les maîtres d’œuvre s’attachent à conserver l’authenticité des vieilles bâtisses. Les murs de pierres, les poutres apparentes, les grandes cheminées, les larges portes, les sols de caractère… constituent les réminiscences de vie d’une maison ancienne, en conservant son cachet. Construire une extension vous donne l’opportunité d’y apporter des mètres carrés supplémentaires mais aussi plus de confort, et un aménagement intérieur correspondant au standard actuel.

    A la clé d’une extension réussie sur une maison ancienne : une plus-value certaine en cas de revente.

    Partant pour nous rencontrer ?/demande-devis/Je veux une visite !

    Partant pour nous rencontrer ?

    Quel est le prix d’une extension de maison ancienne ?

    Le prix d’une extension de maison ancienne varie en fonction du modèle, de la superficie à créer, des contraintes techniques, du choix du toit mais aussi de l’ensemble des matériaux. Voici des indications de coût à titre de repères :

    Pour une extension de maison traditionnelle

    En règle générale, les extensions de maison peuvent coûter entre 1 500€ et 3 000€ par mètre carré en France, mais ces chiffres peuvent varier. Pour une maison ancienne, il peut y avoir des coûts supplémentaires liés à la préservation du caractère et de l’intégrité architecturale de la propriété existante. Il est essentiel de consulter des professionnels de la construction, comme Camif Habitat, pour obtenir une estimation précise et adaptée à vos besoins spécifiques.

    Pour une extension de maison en pierre

    Le prix moyen d’une extension de maison en pierre sur une maison ancienne peut être légèrement plus élevé que celui des extensions traditionnelles en raison de la nécessité de travailler avec des matériaux spécifiques et de préserver l’authenticité architecturale. En France, le coût moyen peut varier entre 1 800€ et 3 500€ par mètre carré pour ce type d’extension. Les coûts supplémentaires peuvent également découler de la nécessité d’adapter les techniques de construction pour garantir la solidité et l’esthétique de la pierre d’origine. 

    extension-toit-plat

    Extension contemporaine

    En général, les extensions contemporaines impliquent l’utilisation de matériaux modernes et de techniques de construction avancées, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires par rapport aux extensions traditionnelles. En France, le coût moyen d’une extension contemporaine peut se situer entre 1 800€ et 3 800€ par mètre carré, selon la qualité des finitions et des équipements. 

    Rencontrons nous pour parler
    de votre projet !

      Un projet ?

      Simple et rapide, réponse sous 48h !

      1/2

      Votre projet



      Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

      Décrivez votre projet travaux


      * Champs obligatoires

      Suivant

      2/2

      Vos coordonnées





      Précédent

      * Champs obligatoires

      Nos réalisations

      Nos conseils en extension

      Envie de comprendre, de vous renseigner, de vous inspirer...? Quels que soient vos interrogations, nous cherchons à vous proposer des articles, des sujets qui vous guideront pour vous lancer dans votre projet travaux.

      Nos derniers avis clients

      Mouhoutari N Le 02/03/2024
      Réponse rapide, accompagnement complet, très réactif, à la disposition du client
      Marc S Le 01/03/2024
      Bonne prise en compte globale de nos besoins