rep29-10-extension
rep29-08
rep29-06
rep29-07
rep29-09
rep29-01
rep29-02
rep29-04
rep29-05
Voir toutes les photos

Extension de maison en bois en Indre et Loire (37)

Durée du chantier

8 mois

Budget

159 080 € (chiffrage 2008)

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Extension d’une maison comprenant une grande pièce communiquant avec la piscine

    Ils rêvaient d’une piscine pour les enfants dans leur grand jardin mais les contraintes administratives en ont décidé autrement. Il existe une solution à chaque problème. Du coup, leur projet de simple piscine avec abri s’est transformé en piscine intégrée à leur nouvelle extension de maison en bois.

    Extension en Indre-et-Loire : tout savoir sur le projet

    Le projet du client

    Originaires de la région parisienne, nous nous sommes installés en Touraine pour des raisons professionnelles. Notre idée était de trouver une maison relativement classique mais avec un fort potentiel agrandissement. Avec quatre enfants, nous avions besoin d’espace…

    Nous avons donc acheté ce pavillon pour lequel les propriétaires précédents avaient déjà envisagé la réalisation d’une véranda côté jardin. Cette idée d’agrandissement de maison nous a vraiment séduits, mais nous l’avons enrichie en décidant de construire une piscine , en plus.

    Nous avons donc confié notre projet à un architecte local. Mais le refus administratif lié à l’installation d’un abri de piscine a prématurément mis fin à ce projet. Suite à cet échec, nous nous sommes tournés vers Camif Habitat. Dès la première visite, le maître d’œuvre agréé a compris notre besoin et nous a proposé de créer une extension à l’emplacement de la terrasse existante. Quand le premier projet de l’architecte local proposait une piscine à côté de l’extension, celui de Camif Habitat optait pour une piscine à l’intérieur de l’extension. Une différence qui nous a finalement permis de réaliser notre projet.

    La réponse de Camif Habitat

    Ce pavillon rectangulaire, dont le niveau principal est surélevé sur un sous-sol semi-enterré par rapport au terrain naturel, disposait déjà d’une dalle en béton côté jardin et d’un grand terrain. Une aubaine pour cette extension de maison en Indre-et-Loire !

    Nous avons profité de la présence de cette dalle pour créer une extension en forme de L, sur deux niveaux, côté Sud Est. Ce volume perpendiculaire à la maison initiale a été réalisé en structure bois, entièrement vitrée, avec une charpente apparente, couverte en ardoises, à l’identique de l’existant.

    Dans la partie Sud de l’extension, nous avons une grande pièce de vie habitable, été comme hiver, avec un poêle à bois central. Cette pièce communique directement avec le séjour initial par la porte fenêtre existante.

    Côté Est, l’extension se prolonge par un espace de liaison, qui permet d’accéder à la nouvelle piscine par un escalier. Une pompe à chaleur produit la chaleur nécessaire à la totalité du volume de l’extension et permet de chauffer l’eau de la piscine, à l’exception des mois les plus froids.

    Des baies coulissantes entre la pièce de vie et l’espace tampon servent, en position ouverte, à créer un grand volume ou en position fermée, à isoler les 2 espaces durant l’hiver. La piscine creusée au niveau inférieur est couverte au tiers par le prolongement de l’extension. Un volet horizontal permet de sécuriser le bassin. Un volet roulant vertical solaire peut se refermer pour utiliser un volume fermé donc forcément plus chaud.

    https://www.camif-habitat.fr/implantation-locale/indre/

    Extension, rénovation, aménagement maison dans l’Indre (36)

    4/5
    Région Nord-Ouest
    9h00 - 19h00 du lundi au vendredi
    travaux-camif-36-banniere

    Vous aimerez aussi...