Quelle ampoule choisir ?

Quelle ampoule choisir ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires


    Halogène, fluocompacte à néon ou à led, quel type d’éclairage convient le mieux pour votre rénovation électrique?

    Après avoir éclairé le monde pendant plus d’un siècle, les ampoules à filament ont définitivement cessé d’être produites fin 2012. Il faut dire qu’elle n’utilisait que 5% de l’énergie consommée en éclairage et consommaient par ailleurs 4 à 5 fois plus d’électricité qu’une ampoule basse consommation avec une espérance de vie 6 à 10 fois plus courte. De nos jours, la technologie est devenue plus complexe, et l’offre plus diversifiée.

     

    Les lampes fluocompactes

    Pour un éclairage de longue durée, privilégiez les lampes fluocompactes. Ces ampoules formant une spirale ont une durée de vie est 5 fois plus longue que celle des ampoules à incandescence et consomment jusqu’à 80% d’électricité en moins que leurs « ancêtres » à incandescence. Attention toutefois, car elles coûtent plus cher à l’achat.

     Autre inconvénient, elles mettent un certain temps pour s’allumer et c’est pour cette raison qu’elles sont un peu boudées par les consommateurs même si elles représentent quand même près de 40 % des ventes.

    Enfin, soyez vigilant avec ces ampoules car elles contiennent une petite quantité de mercure et nécessitent un recyclage en bonne et due forme.


    Les néons

    Si vous n’êtes pas convaincu par les lampes fluocompactes, vous pouvez toujours opter pour les tubes fluorescents, ou « néons ». Comparés à la lampe incandescente, leur durée de vie est 5 à 6 fois supérieure. Toutefois, avec leur lumière blanche caractéristique, ils sont plutôt réservés aux cuisines et salle de bains.


    Les halogènes

    Pour l’éclairage décoratif ou indirect des salons, salles à manger ou bureaux, pensez plutôt aux lampes halogènes équipées d’un variateur ou alimentées par un transformateur en très basse tension. Leur durée de vie est le double de celle des lampes classiques mais elles coûtent aussi plus cher. De plus, ces ampoules sont des dévoreuses d’énergie. D’ailleurs la législation du 31 août 2012 interdit les halogènes de 25 W et les classes C et D aussi. Cela dit, on peut maintenant trouver des lampes halogènes moins consommatrices d’électricité qu’avant.


    Les leds

    La technologie LED (ou diodes électroluminescentes) semble la plus prometteuse. Les fabricants misent sur cette technologie qui représente aujourd’hui moins de 10 % du marché mais qui reste la moins énergivore et a la plus longue durée de vie. Bien qu’encore plutôt onéreuses, ces ampoules présentent l’avantage de s’allumer immédiatement et côté consommation en électricité, elles sont imbattables !

    Certains modèles promettent une durée de vie de 30 ans, de quoi se lasser du design de sa lampe avant la fin de son ampoule !


    Lorsque vous avez un projet de réaménagement intérieur ou de rénovation, ayez le réflexe d’intégrer la lumière à votre conception.  Alliée à une bonne mise en valeur la lumière peut ainsi, avec créativité, originalité et technicité, contribuer à modifier profondément votre intérieur et améliorer votre bien être.