Chauffage : choisir son installation

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Dans le cadre d’une rénovation énergétique, après avoir isolé votre logement, il faut repenser votre installation de chauffage. Plusieurs critères vont vous guider dans cette démarche. Les coûts d’installation et de consommation, le confort, le rendement, la pollution. La question du chauffage ne peut plus être envisagée sans la perspective des contextes économiques et écologiques. La montée en flèche du prix de certaines énergies comme le fioul ou le gaz, la dérégulation du marché de l’électricité, mais aussi les prises de conscience écologiques et les crédits d’impôts favorisant les économies d’énergies. La donne a changé depuis dix ans, le choix de son installation en découle.

    Le chauffage électrique est plus polluant qu’on ne le pense

    L’électricité présente les avantages d’être facile et peu coûteuse à installer, de ne pas présenter de matériaux de stockage, de restituer 100 % de l’énergie consommée. L’électricité s’offre à des applications diverses : convecteurs, par le sol. Mais son exploitation est la plus onéreuse du marché, ce qui implique une isolation parfaite du logement. Par ailleurs l’utilisation du nucléaire induit l’utilisation des centrales thermiques par EDF, quand les centrales ne suffisent plus à alimenter la demande. Elle devient alors l’énergie la plus polluante !

    Installer du chauffage au gaz coûte cher

    Les coûts d’installation d’une chaudière à gaz naturel (ou « de ville ») sont assez élevés et le prix de son exploitation tendrait à augmenter depuis la dérégulation du marché du gaz et sa corrélation avec la hausse du prix du pétrole. Cette énergie ne nécessite pas de stockage à domicile mais cette propreté est toute relative car il s’agit bien d’une énergie fossile contribuant à l’effet de serre. Le prix du gaz propane est relativement élevé et nécessite le stockage dans une cuve à l’extérieur de la maison. Il a l’avantage d’être performant.

    Le chauffage au fioul n’est plus ce qu’il était

    Faire le choix d’une installation au fioul est assez lourd. Les chaudières modernes ont fait d’énormes progrès en termes de consommation. Les contraintes de stockages, son coût d’exploitation directement lié au prix du pétrole en font une solution obsolète si vous réinstallez votre équipement.

    Les énergies renouvelables sont la meilleure solution pour une nouvelle installation de chauffage

    Les options les plus écologiques sont celles qui utilisent l’énergie renouvelable que constitue le bois. Les chaudières à granulés ou à copeaux de bois sont ainsi de plus en plus performantes. Les plaquettes et granulés (ou pellets) sont encombrants mais faciles à stocker et permettent un chargement automatique du combustible. Les poêles et inserts ont également fait de gros progrès de rentabilité depuis quelques années. Le combustible sous forme de bûches doit néanmoins être chargé manuellement. Il est conseillé d’y adjoindre un ballon tampon pour stocker l’énergie selon le principe de l’hydro accumulation. L’énergie solaire peut être envisagé mais la plupart du temps en mixte avec une autre source. Elle convient pour le système d’ECS (Eau chaude sanitaire).