Quelles aides pour la rénovation d’une maison ancienne ?

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Diminuer les consommations énergétiques de l’habitat fait partie des objectifs prioritaires car efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique. Les gouvernements français successifs soutiennent ces objectifs avec des aides financières directes et indirectes. L’objectif est d’avoir des logements mieux isolés et moins énergivores.

    Voici un panorama des aides en rénovation en 2020 :

    Les différentes aides à la rénovation de maison ancienne

    L’éco-prêt à taux zéro

    L’éco-PTZ permet de financer, grâce à un prêt bancaire, jusqu’à 30 000 € de travaux de rénovation énergétique dans un logement ancien en résidence principale. La loi de finances pour 2019 a prévu son maintien pour 3 nouvelles années, soit jusqu’à fin 2021. Le dispositif concerne tous les logements de plus de 2 ans au moment du début des travaux.

    Les catégories de travaux concernées par l’éco-prêt à taux zéro se concentrent sur les travaux d’isolation de la toiture, des planchers bas et des fenêtres, l’installation d’un chauffage ou d’un système de production d’eau chaude, idéalement issus d’une source d’énergie renouvelable.

    Le montant maximal de l’éco-PTZ est de :

    • 7 000 € pour des travaux de rénovation des parois vitrées,
    • 15 000 € pour une action simple de travaux d’une autre nature,
    • 25 000 € pour 2 travaux,
    • 30 000 € pour un ensemble de 3 travaux ou plus.

    Le Crédit d’Impôt pour la Transition Ecologique (CITE)

    Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique est progressivement en train d’être remplacé par MaPrimeRénov’ depuis le 1er janvier 2020. Les ménages aux revenus les plus modestes ont basculé depuis le 1er janvier 2020 vers ce nouveau dispositif. Depuis cette date, le CITE s’adresse uniquement aux ménages avec des revenus « intermédiaires » tels qu’ils ont été définis par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

    Le CITE 2020 est déterminé selon un forfait par type de travaux sans pouvoir dépasser 75 % de la dépense effectuée. Le montant du CITE est toujours déterminé également par le niveau de ressources du foyer fiscal.

    MaPrimeRénov’

    Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov est la nouvelle une prime de transition énergétique qui peut être versée à tout propriétaire pour financer les travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale, si cette dernière a plus de 2 ans.Le montant de la prime est plafonné à 20 000 € par logement, sur une période de 5 ans.

    L’ANAH et le programme Habiter Mieux

    Ces aides financières pour l’amélioration énergétiques varient. L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) soutient les travaux de propriétaires occupants. L’aide est soumise à condition de ressources et le propriétaire doit d’engager à vivre dans le logement faisant l’objet de travaux pendant au moins 6 ans. Le logement, qui doit avoir au moins 15 ans, doit être occupé à titre de résidence principale.

    Bon à savoir : la prise en charge des travaux n’est pas automatique et le montant de l’aide dépendra de la nature des travaux envisagés. L’ANAH peut prendre à sa charge jusqu’à 50 % du total du montant des travaux.

    Les aides privées : les Certificats Economies d’Energie

    Les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des prêts bonifiés ou des primes (réductions sur la facture d’énergie, bons d’achats). En contrepartie de la preuve de la réalisation des travaux, le client perçoit une Prime Énergie pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros voire l’intégralité de vos travaux (isolation, remplacement d’une chaudière, VMC…).

    Les aides sociales à la rénovation

    Le Coup de Pouce économie d’énergie

    Les ménages très modestes qui ne peuvent remplacer leurs installations de production énergétique trop anciennes (comme une chaudière à fioul) peuvent faire appel au Coup de Pouce économie d’énergie proposé par les vendeurs d’énergie. Cette prime, versée principalement par les producteurs et distributeurs d’énergie, permet de payer certaines dépenses pour faire des économies d’énergie (remplacement de certaines chaudières, travaux pour isoler ses combles, réfection de toiture etc.).

    Le dispositif Denormandie

    Ce dispositif permet aux particuliers achetant un logement à rénover dans certains quartiers de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les travaux peuvent concerner aussi bien la rénovation énergétique, que l’assainissement ou la modernisation. Pour en bénéficier, il faut répondre aux critères suivants :

    • Acheter un bien à rénover dans l’une des 222 villes labellisées « Coeur de ville » ;
    • Effectuer des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté ;
    • Mettre votre logement en location non meublée sur une période longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans ;
    • Louer votre logement à un prix raisonnable à des ménages modestes en respectant certains plafonds de loyers et de ressources.

    Aides 2020 pour la rénovation d’une maison ancienne : comment en bénéficier ?

    Ces aides financières, accessibles sous conditions de ressources ou non, sont cependant conditionnées, pour la plupart, à la réalisation de la rénovation de maison ancienne par des entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

    En choisissant Camif Habitat certifié NF Habitat – RGE pour vos travaux de rénovation de maison ancienne, vous avez l’assurance d’obtenir pour votre projet de travaux :

    • Un interlocuteur unique assurant conception, coordination, réalisation et garanties
    • Un seul contrat de travaux, clair et précis
    • Une approche globale et coordonnée des travaux
    • Un professionnel de la rénovation organisé et contrôlé
    • Des intervenants chantiers qualifiés
    • Des travaux bien faits dans le respect du prix et des délais

    Pour y voir plus clair dans l’ensemble des dispositifs existants, faites appel à l’expertise Camif Habitat. Nos professionnels sauront vous expliquer chaque aide, prime ou allègement d’impôt. Ils sauront aussi réaliser les démarches nécessaires si vous êtes éligible à l’un ou plusieurs de ces dispositifs d’aide à la rénovation.