Une toiture en bois : pourquoi pas ?

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Sous l’impulsion notamment d’un mouvement important en éco-construction, le bois est un matériau de plus en plus utilisé pour la création ou la rénovation de toiture. Quels en sont les avantages ? Et les inconvénients ? Zoom sur ce matériau qui ne cesse d’intéresser de plus en plus de propriétaires.

    Toiture en bois : le bois a plus d’un atout dans sa manche

    Vous n’êtes pas encore tout à fait convaincu que le bois compte parmi les meilleurs matériaux pour une toiture ? En voici les principaux points forts : 
    • L’esthétisme : il donne un cachet indéniable à la maison et en augmente ainsi la valeur vénale.
    • Facile à manipuler et à mettre en œuvre. Peu contraignant, il s’adapte à la construction, les charpentiers pouvant le manipuler à l’envie.
    • Légèreté. Il ne représente pas de surpoids conséquent pour l’ouvrage et ne requiert pas un renforcement de la toiture ni des fondations.
    • Adaptabilité. Besoin de ré-hausser la toiture ? Dans ce cas, le bois s’adapte facilement au travaux en se déposant aisément.
    • Économique. La couverture est plus avantageuse économiquement qu’un toit en ardoise par exemple.
    • Belle qualité d’isolation. D’un point de vue phonique et thermique, une couverture en bois est des plus performantes. 
    • Matériau durable : très faible impact sur l’environnement lors de sa transformation en comparaison avec d’autres matériaux. 

    Toiture en bois : les quelques inconvénients

    Procéder à des travaux d’aménagement de la toiture en engageant le bois comme support représente néanmoins quelques inconvénients :
    • La nécessité d’un traitement régulier : pour éviter la dégradation de la toiture dû au temps et aux intempéries.
    • Il est inflammable. Par essence, le bois prend facilement feu.
    • Sa teinte d’origine varie avec le temps, oscillant du vert au gris en fonction du bois.
    Il faut enfin savoir qu’une large variété d’essences différentes est disponible sur le marché : pin, chêne, cèdre, mélèze, châtaignier et autre acacia. Il y en a pour tous les budgets et tous les aspects.