Aménager un souplex : Trucs et astuces

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    La hausse du prix de l’immobilier a fait apparaître depuis peu une nouvelle tendance – l’aménagement d’appartement : duplex inversé ou souplex – qui consiste en la réhabilitation du sous- sols des habitations pour les transformer en lieu de vie. Cela est possible à condition toutefois de respecter les règles qui s’imposent…

    Aménagement d’un souplex : ce que dit la loi

    Souvent décriés par le fait d’investir un sous-sol en pièce à vivre, les souplex (duplex en sous-sol) retrouvent peu à peu de l’intérêt dans les zones à forte concentration urbaine et où la densité et les prix de l’immobilier en font une vraie alternative à un habitat plus « traditionnel ».

    La loi sur l’aménagement des sous-sols en habitation est cependant, assez stricte. Il est interdit par exemple d’aménager un sous-sol qui ne serait pas doté d’une fenêtre ou d’un espace d’aération donnant sur l’extérieur. De plus, il est nécessaire que l’espace en question soit d’une taille minimale de 9 mètres carrés et d’une hauteur de 1,80 mètre minimum.

    Bon à savoir : aménager un souplex ne s’improvise pas si vous faites partie d’une copropriété. Les travaux doivent être autorisés par vote de l’Assemblée générale. Il est donc conseillé de monter un dossier solide avec un architecte (avec plan et chiffrage, nuisances estimées, durée des travaux) pour obtenir un vote favorable.

    Si vous parvenez à aménager un souplex, sachez qu’en cas de revente sa valeur est bien moindre que celle d’un appartement « classique », hors sous-sol. Vous pouvez compter une décote de 50 à 80 % du prix de l’immobilier dans votre quartier en cas de revente.

    Au préalable, vous aurez aussi consultez le PLU, Plan local d’urbanisme de votre commune pour voir si l’aménagement d’un souplex est autorisé ou non. Selon la nature du sol et la nécessité d’avoir recours à des travaux d’excavation, il n’est pas forcément possible d’investir le sous-sol d’une habitation, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble à habitation collective.

     

    Aménagement d’un souplex : les points de vigilance

    La hauteur sous plafond

    Pour un confort d’utilisation, votre souplex doit bénéficier d’une hauteur sous-plafond d’au moins 1,80m, voire 2,20 m pour être vraiment un espace agréable quelle que soit la taille de l’adulte qui y vient. Si des travaux d’excavation sont nécessaires, vous ferez appel à un bureau d’étude structure qui vérifiera la compatibilité de votre projet avec la solidité des fondations, la nature de votre terrain, etc. Cela permettra de faire émerger la solution technique la plus adaptée, et de chiffrer au mieux le prix des travaux préalables à l’aménagement du souplex.

    Isolation thermique et phonique de votre sous-sol

    Si l’aménagements’avère techniquement possible, il faut impérativement faire de sérieux travaux d’isolation thermique et phonique.

    Limiter l’humidité du souplex et bien le ventiler

    En plus de l’isolation, vous veillerez à faire un traitement adapté de l’humidité (sol et murs), principale problématique relevée dans l’aménagement de ce type d’espace. Il peut aussi s’agir de problème de champignons à faire disparaître avant de transformer le sous-sol en pièce habitable. Sans cette étape préalable, vous souffrirez toute l’année de l’humidité ambiante, qui va altérer vos murs et le revêtement rapidement.

    Il faut aussi miser sur une bonne solution VMC pour assurer la meilleure ventilation dans la partie enterrée.

    Palier le défaut de luminosité

    Les solutions existent pour apporter de la lumière dans cet espace non ouvert sur l’extérieur. Puits de lumière ou ouvertures vitrées sur plafond sont par exemple des aménagements possibles pour capter un maximum de lumière. Et si aucune de ces solutions ne vous satisfait, vous pouvez miser sur l’expertise d’un décorateur d’intérieur qui saura vous indiquer les meilleurs emplacements de lumière artificielle pour éclairer au mieux votre sous-sol semi-enterré aménagé.

    Astuce d’aménagement d’un souplex

    Le sous-sol est un espace atypique à aménager. Pour optimiser au mieux le volume disponible, faites appel à un architecte ou architecte d’intérieur, habitué à ce type d’habitation ou à des petites surfaces à aménager. Le sur-mesure sera privilégié pour correspondre au mieux aux différents usages du studio ou duplex en sous-sol. En terme de meubles, vous miserez sur des meubles multifonctions pour un côté utilitaire exploité au maximum. De même, en décoration, misez sur des tons clairs, et des jeux de miroir pour donner une impression de volumes intérieurs plus grands grâces au reflet.

    L’aménagement d’un souplex, une affaire de professionnels

    Vous l’aurez compris : l’aménagement d’un duplex inversé est un art délicat demandant savoir-faire technique et équilibre dans l’aménagement intérieur. C’est un exercice particulier, réservé aux professionnels de l’architecture et de l’aménagement intérieur qui doivent nécessairement composer avec les fortes contraintes de ce type d’habitat. Chaque chantier est unique, et nos experts Camif Habitat ont à cœur de rechercher de nouvelles solutions pour apporter autant que possible un air sain et une lumière naturelle. Et à chaque fois, sa préconisation est accompagné d’un chiffrage des travaux.

    Pour vous accompagner tant sur l’aspect technique de faisabilité que dans les possibilités d’aménagement d’un appartement en sous-sol semi-enterré, vous pouvez compter sur la solution « Clé en main » de Camif Habitat.