Architecte prix : quel est le juste tarif ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Il est souvent nécessaire de faire appel à un architecte pour des projets d’ampleur comme pour une rénovation complète, une extension horizontale ou une surélévation de maison par exemple.
    Dans certains cas, quand par exemple les travaux (extension, aménagement de combles…) portent la surface habitable totale à plus de 150 m², le recours à l’architecte est obligatoire.

    Si l’on reconnait facilement l’importance de son intervention sur un chantier, en amont, lors de la conception du projet et la sélection des artisans, pendant, avec la coordination des artisans et le suivi de chantier et après, lors de la réception de l’ouvrage… il est tout de même difficile d’évaluer le juste prix d’un architecte. Nous savons que le budget est un élément déterminant pour le lancement d’un projet de travaux, c’est pourquoi nous vous aidons à y voir plus clair.

    Architecte prix : comment est-il calculé ?

    De moins en moins forfaitaire, le prix d’un architecte est évalué par un pourcentage du montant global des travaux. Généralement de l’ordre de 10 à 16%, ce pourcentage n’est pas réglementé et peut être fixé librement pas le professionnel. La rémunération finale de l’architecte dépend donc du montant global du projet de travaux.

    Cependant, lorsque le projet de travaux est très important, le maître d’ouvrage (le client) a un fort pouvoir de négociation sur le prix d’un architecte. Avec ce principe, on comprend vite ce que peut représenter une commission de 10 % sur un chantier à 300 000 €… Une mise en concurrence est alors judicieuse pour trouver un architecte mais attention toutefois à garder la même qualité de service.

    Qu’est ce qui justifie le prix d’un architecte ?

    En dehors de son rôle de conception, l’architecte a d’autres responsabilités lorsqu’il joue le rôle de maître d’œuvre.
    Véritable chef d’orchestre, l’architecte intervient alors sur les aspects techniques, humains, légaux, environnementaux. Aucun détail du projet de travaux ne doit lui échapper et il doit savoir faire face aux différents aléas que peuvent comporter un chantier.

    Au-delà de ses compétences techniques, un architecte doit également disposer d’excellentes compétences relationnelles et doit adapter son discours aux différentes parties prenantes avec qui il échange.
    Côté maître d’ouvrage, il doit d’abord passer par une phase d’écoute afin de cerner très précisément les attentes et les besoins du client. En tant que sachant et par le monopole du métier qui lui impose en contrepartie, il a aussi un devoir de conseils et en porte la responsabilité. Son discours doit s’adapter à ses clients tout au long du chantier, des explications de la conception à la réception des travaux en passant par les comptes rendus du chantier.
    Du côté des entreprises intervenantes, ses qualités managériales doivent également accompagner son discours technique afin de coordonner au mieux les différents travaux et s’assurer d’un travail réalisé dans les règles de l’art.

    En somme, ce sont ses compétences conceptuelles, techniques et relationnelles, sa capacité d’adaptation, sa présence et son intervention du début jusqu’à la fin du chantier qui justifient le prix d’un architecte.

    Le prix d’un architecte local

    Vous avez un projet de rénovation, d’agrandissement ou d’aménagement ? Depuis 1982, chacun des projets pris en charge par Camif Habitat ont été confiés à un architecte ou un maître d’œuvre local agréé.
    Pour connaitre le prix d’un architecte local agréé, demandez votre étude personnalisée.

    Pour un projet 100% sérénité, choisissez-la garantie du résultat avec Camif Habitat ! Votre projet de travaux est sécurisé, par un contrat : le prix, les délais de réalisation et la qualité des travaux vous sont ainsi garantis !