Comment transformer un entrepôt en loft ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Projet immobilier dans l’air du temps, la réhabilitation d’un ancien entrepôt en loft ne se fait cependant pas du jour au lendemain. Outre les travaux à prévoir pour aménager un loft, il vous faudra obéir aux réglementations légales, sous peine de vous retrouver le bec dans l’eau… Explications.

    Réhabiliter un ancien entrepôt en loft : le changement de destination

    Transformer un local commercial ou industriel en habitation signifie opérer un changement de destination pour ce bâtiment. Et il y a de fortes chances pour que ce changement de type d’usage (de l’activité au logement) s’accompagne de travaux, parfois très lourds. Dans ce cas, les travaux qui concernent le changement de destination doivent obligatoirement faire l’objet d’une demande de permis de construire : le dossier devra être déposé au service urbanisme de la ville, ou dans la mairie de la commune. Attention, d’une ville ou d’une zone rurale à une autre, les dispositions prises par le maire peuvent être très différentes. Vous n’êtes donc pas assuré d’obtenir ce permis.

     

    En cas de doute, mieux vaut inclure une clause suspensive d’obtention de permis dans la promesse de vente. Cette clause devra tenir compte du délai légal d’examen de votre dossier pour l’obtention du permis (deux à trois mois au maximum). Ainsi, vous pourrez faire annuler la vente si la mairie ne délivrait pas le permis de construire nécessaire aux travaux.

    De l’ancien entrepôt au loft : les transformations nécessaires

    Un entrepôt industriel ou commercial ne dispose en général d’aucune des prestations indispensables au confort moderne. En termes d’isolation, de chauffage, d’électricité, de disposition des pièces, tout sera à revoir. La meilleure solution pour réhabiliter un ancien entrepôt en loft reste de faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller pas à pas dans la mise en œuvre des travaux. Sachez de plus qu’au-delà de 170 m² de surface hors œuvre nette (sous-sols, combles, balcons, terrasses couvertes, etc. dont la hauteur sous-plafond est inférieure à 1m80), l’appel à un architecte est obligatoire. Il vous fournira d’ailleurs une aide précieuse, non seulement dans la conduite de la rénovation, mais aussi dans toutes les formalités administratives et légales nécessaires.

     

    Si vous avez l’intention de modifier l’extérieur du bâtiment dans le cadre de votre projet de loft, et que celui-ci se trouve à moins de 500 m d’un monument historique, n’oubliez pas que vous devrez également avertir l’architecte des Bâtiments de France.