Faux marbre : qu’est-ce que c’est ?

Faux marbre : qu’est-ce que c’est ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Vous souhaitez refaire vos murs, sols ou plafonds ? Le marbre : ce matériau noble au rendu si particulier qui donne tout de suite des accents de luxe et d’élégance à un intérieur… mais horriblement cher ! Heureusement, il existe une alternative économique pour les fanas du marbre qui n’ont pas le portefeuille de Rothschild et qui veulent refaire un aménagement intérieur: le faux marbre. Mais le faux marbre, qu’est-ce que c’est ? Explications.

    Le faux marbre : un art ancien

    Eh oui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le faux marbre est très ancien et remonte même à l’Antiquité. En réalité, à l’époque, ce que l’on appelait le faux marbre était un enduit à base de poussière de marbre que les constructeurs utilisaient essentiellement pour masquer des imperfections et préparer des supports pour la peinture de fresque : le stuc. Mais à l’époque, ce stuc, quoique partiellement composé de marbre, ne visait pas à l’imiter ; il en exploitait juste les propriétés physiques pour constituer un enduit de grande qualité à la finition lisse et au toucher raffiné.

    Puis, des siècles plus tard, au 19ème siècle, dans toute l’Europe et jusqu’aux portes de la Russie, l’on chercha une alternative à bas prix au très onéreux marbre. C’est alors que l’on réutilisa le stuc mais cette fois-ci peint de manière à imiter le marbre : le faux-marbre était né.

    Comment obtenir du faux marbre chez soi ?

    Aujourd’hui, plusieurs types d’artisans peuvent réaliser du faux marbre : peintres-décorateurs (notamment peintres décorateurs de théâtre évidemment), peintres de trompe-l’œil, mais aussi de véritables spécialistes du faux marbre en stuc qui réalisent eux-mêmes le support en stuc avant de le peindre en imitation marbre. Évidemment, la complexité du travail et le niveau de précision impactent directement le prix.

    Si vous souhaitez utiliser du faux marbre pour votre décoration lors d’un projet de rénovation, pensez à en parler avec votre maître d’œuvre : il se peut qu’il connaisse des artisans habilités à réaliser ce type de travaux et il saura vous conseiller sur la meilleure option selon votre budget et vos envies.