À chaque usage, son garage en bois

extension maison verre acier
Visite conseils gratuite J'en profite >

Que vous cherchiez à concevoir un espace de rangement ou de stockage, un abri de voiture, un atelier, un espace fermé ou semi-ouvert, un garage double, … votre garage en bois sur mesure saura s’adapter à vos besoins. Mais avant de vous lancer et de construire un garage, il est nécessaire de bien déterminer votre besoin avant de vous lancer : quel est le nombre de véhicules à abriter ? Avez-vous besoin d’un espace de rangement ? Faudra-t-il faire entrer la lumière naturelle ? Autant de bonnes questions à se poser avant d’engager votre projet de garage à ossature bois.

Douglas, red Cedar, sapin autoclave…, il vous faudra aussi choisir le type de bardage et déterminer le type de modèle qui vous correspond le mieux (fermé ou ouvert, garage simple ou garage double, avec ou sans fenêtres…) et le niveau de finition.

Garage bois : quelle différence avec un garage traditionnel ?

Composants plus légers, montage rapide, chapes moins épaisses… toutes ces caractéristiques d’un chantier d'agrandissement de garage en bois permettent d’en réduire la durée et fait mécaniquement baisser le coût de la main d’œuvre, des engins, du transport…

En outre, pour un agrandissement de maison, le bois est un isolant thermique six fois plus puissant que la brique et douze fois plus puissant que le béton ; il permet donc des économies sur les frais de chauffage. La faible épaisseur des murs en bois offre, d’autre part, de compléter l’isolation naturelle du bois par des isolants entre les montants.
NB : Les murs en bois, moins larges (de 15 à 20 cm) que ceux en béton par exemple, permettent de gagner jusqu’à 10 % de superficie intérieure exploitable.

Le bois est aussi un matériau hygroscopique ; il perd et reprend de l’humidité en fonction de la température et de l’humidité de l’air ambiant. Il absorbe donc une partie de la vapeur d’eau à l’intérieur du garage et la diffuse dans l’atmosphère. Cela permet d’obtenir un taux d’humidité optimal dans votre garage bois.

Contrairement aux idées reçues, la sécurité incendie d’un garage en bois est nettement meilleure que celle d’un garage béton. La combustion très lente du bois (4,2 cm/heure) nous fait éviter l’effondrement rapide de l’ossature.

Enfin, les déchets du bois sont totalement recyclables et peuvent être transformés en combustible (sciures comprimées), en bois composite ou aggloméré ou bien encore en papier (cellulose).
Un garage en ossature bois reste donc une démarche écologique !

 

Contactez votre interlocuteur local

Les avantages d’un garage en ossature bois

Les principaux avantages de l’ossature bois pour votre extension de garage à ossature bois résident dans la légèreté et la grande modularité du matériau, sa solidité aussi et sa rapidité de mise en œuvre.

L’ossature bois : une structure légère

La construction en ossature bois est cinq fois plus légère que le béton et presque vingt fois plus que l'acier. Ce type de construction associe, dans une même épaisseur de mur, isolation et résistance structurelle.

Une construction en bois solide

Contrairement au parpaing ou à la pierre, le bois ne subit aucun tassement ni fissure. Il résiste au temps et aux conditions extrêmes : grand froid, neige, vent, mer… Il a aussi une grande capacité à la flexion, idéale en zone sismique.

L’ossature bois : une grande liberté de construction

Les différents systèmes constructifs en bois permettent la création d'espaces ouverts, la conception de grandes portées ; ils autorisent également tous les styles et toutes les formes, même incurvées ou cintrées.

Un chantier de construction de garage en ossature bois rapide

Hors le temps de séchage de la dalle en béton (environ 3 semaines) et les éléments préfabriqués en usine, une construction à ossature bois ne nécessite que quelques jours de montage.

Garage en bois : choisissez votre mode constructif

Le bois offre quatre grands principes constructifs. Chacun a ses propres avantages et inconvénients. Vous devrez choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes et à votre projet d'extension de maison garage bois.

Ossature en panneaux de bois

Ce système est le plus fréquemment utilisé. Son principe est simple : des montants de bois espacés d’une cinquantaine de centimètres sont habillés de panneaux de particules (contreplaqué ou OSB). L’avantage majeur de l’ossature en panneaux de bois est sa légèreté. Il est d’ailleurs régulièrement utilisé sur les terrains de faible portance, ou dans des zones mal stabilisées.
Ces panneaux peuvent recevoir des parements en brique, pierre, béton, facilement associables avec des constructions plus traditionnelles.

Poteaux-poutres

L’ossature de la maison est constituée de poteaux de forte section reliés par des poutres. L’ensemble peut ensuite recevoir une grande variété de remplissages. La dissociation entre structure et remplissage permet aussi une grande variété de conception : baies vitrée, murs de briques, madriers empilés…

Bois empilé

Le bois empilé est surement la technique la plus traditionnelle. D'épaisses pièces de bois de section ronde (rondins) ou carrée (madriers) sont empilées horizontalement. Elles s’emboîtent, empêchant l'infiltration des eaux de pluie. Cette technique bien qu’ancestrale ne propose qu'une variation architecturale assez limitée : les façades présentent peu d'ouvertures, les assemblages sont visibles, et les finitions intérieures sont brutes.

Panneaux massifs

La technique des panneaux massifs repose sur le principe de pose de longs panneaux de structure en planches contrecollées dont les performances mécaniques sont supérieures au bois massif, car ils peuvent travailler dans tous les sens. Ils constituent des parois indéformables qui, par leur capacité d'accumulation de la chaleur, apportent un maximum de confort.
Cette technique est particulièrement utilisée pour les bâtiments de grandes dimensions (collectifs, industriels et commerciaux).

Les caractéristiques de votre futur garage bois

Garage bois à toit plat

Vous souhaitez faire réaliser un garage bois moderne ? Pourquoi ne pas envisager de faire un garage bois à toit plat ? Toit terrasse ou toit végétalisé, le toit terrasse de votre garage en bois devient fonctionnel et offre une valeur supplémentaire à votre garage. Pensez-y !

Sinon, pour obtenir un garage bois design, pourquoi de pas opter pour un garage bois monopente ? Un garage bois 1 pente permet effectivement de créer une rupture architecturale avec un habitat de conception plus traditionnelle.

Garage double bois

Une extension de garage bois, grâce à sa grande modularité, peut facilement se muer en un garage en bois pour 2 voitures, à condition toutefois de disposer de l’espace nécessaire pour réaliser ce projet. Un garage double en bois offre de grandes possibilités d’aménagement : vous pouvez utiliser l’entièreté pour garer deux véhicules ou bien prendre le parti d'utiliser une partie de votre garage bois pour une voiture et réserver un espace pour organiser une zone de rangement, un atelier bricolage, une buanderie, etc.

À noter : Pour un garage bois 2 places, il faut imaginer à minima un garage bois de 36 m². En revanche, si votre projet n'est valable que pour une seule voiture, un garage bois de 15 m² suffira.

Les formalités pour un garage à ossature bois

Avant de vous lancer dans votre projet de création de garage, assurez-vous de ne pas oublier de procéder aux formalités administratives (notamment lors de la phase de conception du plan de votre garage en ossature bois).

Dans une zone couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU)

  • Pour construire un garage en bois de moins de 20 m² : une déclaration préalable de travaux en Mairie suffit. Si la surface totale de la maison dépasse les 150 m², il faudra également faire une demande de permis de construire.
  • Pour toute surface supérieure à 20 m² : une demande de permis de construire doit être effectuée en mairie.

Dans une zone non couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU)

  • Si le projet de garage ne dépasse pas les 40 m², une déclaration préalable suffira. Mais s’il porte la surface totale de l’habitation à plus de 150 m², une demande de permis de construire sera nécessaire.
  • Si les travaux concernent un garage visant à dépasser les 40 m², il faudra aussi faire une demande de permis de construire.

Exemple : Pour un garage bois de 30 m², il faudra faire une demande de permis de construire, sauf si vous résidez dans une commune couverte par un PLU. Pour un garage bois de 50 m², il faudra également faire une demande de permis de construire, et ce, que votre résidence soit située dans une zone couverte par un PLU ou non.

Les étapes pour la construction d'un garage bois ?

La construction d'un garage bois nécessite de suivre 3 étapes successives.

Étape 1 : La définition du projet garage bois

La construction d'un garage bois doit répondre à vos besoins tout en prenant en compte les contraintes de votre terrain.

Du simple espace de mise à l'abri de vos véhicules, à l'espace bricolage, en passant par vos besoins de stockage, un garage bois peut embarquer de nombreuses fonctions. Plusieurs options peuvent ainsi se dessiner :

  • Garage bois simple : vous avez juste besoin d'un garage pour mettre à l'abri une voiture ? Dans ce cas le garage bois simple est la solution. Les dimensions minimales d'un garage simple sont classiquement de 2,5 mètres de large sur 5 mètres de long soit 13 m². Ces dimensions peuvent être revues à la hausse en fonction du véhicule (petite citadine, grosse berline ou 4×4, van, etc).
  • Garage bois double : vous avez deux véhicules à mettre à l'abri ? Dans ce cas, le garage double est la solution. Deux options s'offrent alors à vous : le garage double côte à côte et le garage en enfilade. Classiquement pour un garage double côte à côte plus pratique à l'usage, les dimensions minimales sont 5,20 mètres de large sur de 6 mètres de long soit 33 m². Pour un garage en enfilade (les véhicules sont garés l'un derrière l'autre), il faudra prévoir au minimum 2,50 mètres de large sur 9 mètres de long soit 22,5 m².
  • Garage bois multifonctions : outre vos véhicules à mettre à l'abri, vous souhaitez que votre garage embarque un espace bricolage, un cellier, une buanderie, un espace de stockage du bois de chauffage, etc ? Dans ce cas, les dimensions de votre garage bois devront bien évidemment tenir compte de ces besoins supplémentaires.

Outre la surface minimale de votre garage, la définition de votre projet va devoir tenir compte de la place disponible sur votre terrain et de ses caractéristiques. Ainsi, par exemple, quand le terrain est en pente, le garage pourra être prévu semi-enterré pour un gain de place.

Traditionnellement deux grandes catégories d’emplacements s'opposent :

  • Le garage attenant : si vous avez suffisamment de place autour de votre maison, vous pouvez opter pour un garage attenant plus confortable à l'usage. Ce nouveau garage pourra prendre place soit sur un pignon de la maison, soit en façade (à l'arrière ou à l'avant). L'intérêt d'un garage attenant ? Il permet de sortir de son véhicule à l'abri de la pluie. Généralement ce type de garage est associé à la création d'un accès direct vers la maison pour encore plus de confort. On peut ainsi facilement y aménager une buanderie, un espace de bricolage ou encore un cellier, une arrière-cuisine, qui viendront libérer de la place utile à l'intérieur de la maison. Au négatif, le garage attenant nécessite de veiller à l'harmonisation de la construction avec le style de l'existant. Par ailleurs, l'ancrage du nouveau bâtiment sur l'existant va nécessiter des précautions particulières, surtout quand la dalle de support est à créer.
  • Le garage indépendant : vous n'avez pas suffisamment de place autour de votre maison ? La solution est de construire votre futur garage indépendant de la maison. Au fond du jardin ou à proximité de la maison, le garage indépendant permet généralement de construire plus grand. L'espace peut être associé à la création d'un studio indépendant, idéal pour recevoir des amis confortablement ou y installer un bureau pour le télétravail. En termes de style, il peut être radicalement différent de l'existant (toit plat par exemple) sans que cela ne jure avec la maison. Autre avantage : le garage indépendant est souvent moins cher à construire puisqu'il n'a pas besoin d'une isolation renforcée (pas d'accès à la maison). Au négatif, le garage indépendant est moins confortable à l'usage. Quand il pleut, le retour à la maison est forcément moins agréable.

Étape 2 : Le chiffrage et les démarches administratives

Une fois que vous avez défini les dimensions et l’emplacement de votre garage, l'étape suivante est le chiffrage. En effet, pour vérifier la faisabilité de votre projet, il doit rentrer dans votre budget. Dans le chiffrage il faut compter la construction en elle-même, mais aussi le terrassement, ainsi que les raccordements aux réseaux (électricité et eau).

Le budget final pour un garage bois va dépendre de sa surface bien sûr, mais aussi de ses finitions (isolation ou non, carrelage au sol, motorisation de la porte de garage, etc).

En moyenne, pour la construction d'un garage bois il faut compter de 1 700 à 2 300€ / m² pour un bâtiment Hors d'eau/Hors d'air et de 2 300 à 3 200 € / m² pour un garage clés en main. Ces fourchettes de tarifs sont indicatives. Selon le type de bardage, et la qualité plus ou moins haut de gamme des finitions, les prix peuvent bien évidemment fortement fluctuer.

Concernant les démarches administratives, elles vont dépendre de la surface construite et de la couverture ou non de votre commune par un PLU. Selon les cas, vous aurez besoin d'un permis de construire ou d'une déclaration préalable de travaux.

Étape 3 : la construction du garage

Quand les formalités administratives sont achevées et que vous avez obtenu votre autorisation de construire, il est temps de passer dans le concret.

Les travaux de construction vont débuter par le terrassement. Selon les caractéristiques du terrain, les fondations devront être plus ou moins profondes. Après le coulage de la dalle béton, il faudra attendre un temps de séchage au minimum de 3 semaines pour la construction.

L'élévation des murs quant à elle est rapide. Les structures arrivent déjà pré-montées en usine pour s'adapter parfaitement à votre projet. Reste ensuite à poser le toit et à attaquer les finitions (pose de la porte de garage, installation de prises électriques et des interrupteurs, raccordement à l'eau et au tout-à-l'égout). Un système de récupération des eaux pluviales pourra être ajouté après construction du garage pour vous permettre de réaliser de belles économies d'eau pour le jardin.

Un garage en bois avec Camif Habitat

Camif Habitat, spécialiste de l’extension depuis plus de 35 ans, vous accompagne dans votre projet de garage bois sur mesure, de la conception à la réalisation. L’expertise de nos maitres d'œuvre et architectes agréés vous permettra de réaliser votre projet dans les meilleures conditions.
Profitez en plus de nos garanties exceptionnelles : le prix de votre extension de garage en bois, les délais et la qualité des travaux sont définis, et ce, contractuellement !

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Nos réalisations en rénovation

Rénovation d’un appartement et création d’une CDthèque à Paris (75)

Rénovation

Rénovation d’une maison près de Grenoble (38)

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

Rénovation complète à ANTONY (92)

Parfait dans nos relations et pour le suivi des travaux

Redistribution pièces à BIARRITZ (64)

malgré les diffficultés dues au Covid, le maître d'ouvre a été très présent

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent