Les étapes d’une surélévation de maison

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Maintenant que les étapes administratives sont validées, il vous faut commencer les travaux de construction de la surélévation de maison.

    Vérifier la solidité de la charpente

    La technique de la surélévation est très pointue puisqu’il va falloir ajouter un étage supplémentaire, avec tout le poids qui le compose (matériaux et aménagement), à la structure existante du bâtiment. Cette dernière n’étant pas calculée pour supporter cette masse additionnelle. Les fondations et armatures vont alors devoir être examinées par un bureau d’études ou un ingénieur béton pour vérifier la capacité de portage du bâti et entreprendre les travaux nécessaire dans le cas où elles ne sont pas assez solides.

    De ce point de vue, la surélévation en bois possède un avantage de taille. En effet, le bois permet de réduire le poids des éléments porteurs (charpentes, poutres), du plancher de l’étage et des murs avec ses capacités très spécifiques et facilite donc les travaux de surélévation en diminuant les contraintes. Le bois est aussi un matériau très modulable, maniable, isolant et réduit les délais de mise en œuvre. Il est donc très pratique pour les surélévations.

    Les différentes étapes lors des travaux de surélévation

    Après étude de vos attentes, l’architecte entame la conception de votre surélévation et vous propose des plans, des vues 3D et vous communique les techniques et les matériaux utilisés dans lors de la construction.

    Les étapes peuvent légèrement varier selon la solution choisie (surélévation en bois ou en béton…) mais les grands principes restent les mêmes. Les voici :

    1. Dépose des tuiles
    2. Dépose du litelage. Un liteau est une grande pièce de bois clouée ou vissée à la charpente pour accueillir les matériaux de couverture.
    3. Pose du solivage : Une solive est également une pièce de bois destinée à constituer le plancher d’une pièce. Elle prend appui sur les nouveaux murs ou les nouvelles poutres.
    4. Pose de murs
    5. Pose de la charpente et des menuiseries
    6. Etanchéité
    7. Pose du bardage
    8. Ouverture de la trémie et pose de l’escalier
    En optant pour la surélévation en bois, le chantier peut se faire en un temps record. Le bois étant modulable il vous offre des avantages non négigeables. Maintenant que vous connaissez les étapes de la construction d’une surélévation, seriez-vous prêt à en envisager une ?