Quelle extension choisir pour agrandir une maison de ville ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Les caractéristiques d’une maison de ville

    Une maison de ville se caractérise par sa mitoyenneté. Elle possède une façade avant, et une à l’arrière. L’un de ses côtés voire les deux sont mitoyens avec les voisins.

    Son plan est généralement rectangulaire, comprenant un rez-de-chaussée et au moins un étage. L’aménagement intérieur est marqué par ces espaces de vie bien délimités par des cloisons.

    Une parcelle de jardin est souvent disposée à l’arrière de la maison. Dans de nombreux cas, l’accès à la rue est direct sans terrain pour faire la jonction entre le trottoir et l’habitation.

    Quelles sont les règles d’urbanisme pour une extension sur une maison de ville ?

    Afin de définir au mieux votre projet, rendez-vous à la mairie de votre commune pour consulter le PLU, Plan local d’urbanisme et prendre connaissances des règlementations locales en termes de construction. Cela peut avoir un impact sur votre projet d’extension !

    Avec une maison de ville mitoyenne, le respect de la limite de propriété est l’un des paramètres à avoir en tête. Etre accompagné par un professionnel Camif Habitat est l’occasion de bénéficier de conseils avisés, et de s’appuyer sur des experts reconnus dans votre région.

    Par exemple, en cas d’extension de maison mitoyenne, la réalisation d’un bornage par un géomètre est fortement conseillée pour baliser strictement le périmètre de l’agrandissement selon les règles d’urbanisme.

    maison en plein coeur d'une ville

     

    surélévation d'une maison en ville

    Par ailleurs, avoir une maison de ville demande de respecter l’intimité du voisinage et de ne pas empiéter sur sa parcelle, notamment si vous optez pour une extension en surélévation :

    • Vue droite : il faut impérativement 1,90 m minimum entre le bord de la fenêtre (parement extérieur du mur), le rebord extérieur du balcon ou celui de la terrasse et la limite séparative.
    • Vue oblique : 0,60 m minimum, calculée à l’angle de l’ouverture la plus proche de la limite séparative.
    • Assainissement : l’épandage doit être à une distance minimale de 3 m de la limite de propriété.
    • Eaux pluviales : elles doivent s’écouler sur votre son terrain ou sur la voie publique, jamais sur la parcelle voisine.

    La mitoyenneté est une question de murs… et donc de propriété du mur :

    Quand le mur est privatif, c’est-à-dire s’il appartient entièrement à un seul propriétaire, il peut y accoler son extension sans demande d’autorisation à son voisin. Et ce dernier n’a aucun droit sur le mur.

    Quand le mur est mitoyen, il faut laisser un espace de 5,5 cm du côté de votre même si, en théorie, vous avez le droit d’adosser à un mur mitoyen votre extension et même d’y enfoncer des poutres ou solives dans son épaisseur.

    Bon à savoir : si votre voisin veut également placer des poutres ou solives, il peut vous contraindre à raccourcir les vôtres jusqu’à la moitié du mur (article 657 du Code Civil).

    Si vous avez un projet d’agrandissement du côté du mur mitoyen avec un voisin, il faut obtenir un accord mutuel pour éviter tout recours une fois les travaux lancés.

    Quelles sont les solutions d’agrandissement pour une maison de ville ?

    La surélévation de maison est la solution idéale quand votre habitation est déjà accolée aux deux maisons voisines. Le manque de terrain ou l’envie de conserver votre coin jardin vous fera pencher pour un agrandissement en hauteur.

    Vous pouvez opter pour un projet en étage, après avoir consulté sa faisabilité technique auprès du service de votre mairie. La hauteur autorisée est l’un des critères qui varie d’une commune à l’autre. De même si votre surélévation est en bois, renseignez-vous sur une éventuelle interdiction d’une façade en bois dans votre ville !

    Agrandir sa maison avec un cube côté jardin est possible si vous bénéficiez d’un terrain suffisamment grand pour un tel projet. Vous pouvez miser sur une extension alliant bois et verre pour apporter la chaleur du bois d’un côté, et la luminosité d’une verrière de l’autre. Votre maison de ville est ainsi métamorphosée avec une large baie vitrée sur l’extérieur, qui manquait jusqu’à présent dans le salon, par exemple.

    Pour évaluer au mieux les solutions d’extension possibles pour votre maison de ville, faites confiance au professionnalisme de Camif Habitat. En nous déplaçant sur place, nous étudions votre projet, estimant les contraintes techniques, les matériaux les plus adaptés à vos envies d’agrandissement.