Architecture en région : le Limousin

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    La région du Limousin surprend par le caractère pittoresque et singulier de ses constructions traditionnelles d’architecte. Si une certaine homogénéité existe, quelques nuances sont pour autant bien réelles.

    La vue d’ensemble

    Les villages du Limousin présentent comme point commun d’afficher fièrement de belles toitures pointues couvertes d’ardoise, ou plutôt de dalles de schiste. Leur joli aspect grisâtre est en raccord avec les façades souvent de la même teinte.

    Les toitures présentent une forte pente, à quatre côtés, entourées des conduits de quatre cheminées pour la version plus bourgeoise ou cossue de l’habitation.

    La couleur prédominante pour les murs est celle de la pierre de taille, blanche le plus généralement même si certaines disparités existent dans la région. Les ouvertures sont nombreuses, quoi qu’étroites.

    En somme, le Limousin présente comme architecture typique des maisons traditionnelles en pierre de taille, coiffées d’un toit pentu, à quatre côtés, couvert de dalles de schistes grisées.

    Quelques singularités demeurent

    Mise à part la maison ‘type’ limousine, la région présente quelques nuances en termes d’architecture.

    On trouve ainsi une forte présence de fermes appelées bloc-à-terre en forme de longère. Sa forme est tout en longueur, et elle est positionnée perpendiculairement à la route principale. Des dépendances prolongent le corps central. Des tuiles de couleur ocre cette fois sont utilisées dans la couverture, les murs en pierre de taille étant enduits.

    D’autres particularités se déclinent selon différentes zones du Limousin :

    • du côté de Brive, le moellon calcaire domine, avec sa teinte ocre, le tout coiffé d’un toit couvert d’ardoise
    • en Creuse, de gros blocs de granit rose, gris ou ocre sont utilisés pour les murs
    • vers Collonges-la-Rouge, le grès rouge donne le ton pour les maisons et les fermes, un mortier de teinte claire venant apporter du contraste à l’ensemble.
    Les propriétaires souhaitant rénover de tels habitats devront ainsi faire intervenir des tailleurs de pierres expérimentés ou des couvreurs maîtrisant les techniques traditionnelles tant l’approche se doit de rester authentique.