Quel est le délai de prescription d’un permis de construire ?

Vous avez fait une simple déclaration de travaux pour votre chantier, déclarer partiellement vos travaux ou vous avez négligé de faire les démarches administratives. Aujourd’hui, vous souhaitez connaître le délai de prescription pour un permis de construire. Camif Habitat vous éclaire et vous alerte sur cette démarche administrative à faire en cas d’extension de maison.
prescripteur permis de construire

Avant de parler prescription… Quand faut-il un permis de construire ?

Pour les propriétaires particuliers, il existe plusieurs situations dans lesquelles vous devez obligatoirement faire une demande de permis de construire :

  • la construction d’une maison individuelle
  • la construction d’une annexe ou d’une extension de maison de plus de 20m² (40m² si vous êtes situé dans une zone couverte par un Plan Local d’Urbanisme)
  • la construction d’une piscine
  • la réalisation de travaux de rénovation impliquant un changement de destination (un ancien commerce qui devient une habitation, par exemple)

Pour cela, il est nécessaire de remplir un formulaire auprès du service Urbanisme de votre commune, mais aussi de fournir un certain nombre de pièces justificatives. Attention : si vous êtes situé dans le périmètre d’un bâtiment historique, il vous faudra obtenir l’accord d’un architecte des Bâtiments de France.

Demandez un chiffrage

Qu’est-ce qu’un délai de prescription ?

Le délai de prescription est le temps au-delà duquel l'auteur d'une infraction ne peut plus être poursuivi. La majeure partie des infractions aux règles d'urbanisme sont des délits qui engagent votre responsabilité pénale. Les infractions sont notamment constituées par la réalisation de travaux sans autorisation ou non conformes à l'autorisation obtenue.

Que risquez-vous avant le délai de prescription du permis de construire… et après ?

Selon le Code de procédure pénale (article 8), le délai de prescription des infractions est de 6 ans. Il démarre une fois les travaux totalement terminés. Par exemple, pour des travaux achevés en janvier 2020, votre responsabilité pénale peut être engagée jusqu'en janvier 2026.

Au-delà du délai de 6 ans, vous ne pouvez plus faire l'objet de poursuites pénales. En revanche, passé ce délai, la commune peut engager votre responsabilité civile, dans la limite de 10 ans à compter de l'achèvement des travaux. Elle saisit alors le tribunal judiciaire en vue de faire ordonner la démolition ou la mise en conformité de votre construction.

Obtenez votre permis de construire avec Camif Habitat

Pour vous mettre en conformité ou pour lancer les démarches administratives selon les règles d’urbanisme en vigueur, confiez votre projet à Camif Habitat ! Avec Camif Habitat, vous avez l’assurance de recourir à un architecte ou maître d’œuvre qualifié, reconnu pour son savoir-faire et son professionnalisme. Et avec lui, aucun souci dans les démarches administratives. Il les fait pour vous en respectant l’ensemble des règlements à suivre. Il saura également vous aiguiller dans les solutions techniques et les choix de matériaux, et vous proposer la solution qui s’accorde le mieux à votre maison actuelle.

Contactez nos conseillers proches de chez vous !

Contactez votre interlocuteur local

Envie de voir d'autres conseils ?

Permis de construire : faut-il une attestation RT 2012 ?

Règlementation / normes

Local commercial : permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

Règlementation / normes

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent