CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Crédit d’impôt pour la transition énergétique : un réel coup de pouce

    Renforcer l’indépendance énergétique de la France et réduire ses émissions de gaz à effet de serre, tel est, in fine, l’objectif du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) qui, sous forme d’une aide financière aux particuliers, vise à favoriser la performance énergétique des logements et la réalisation d’économies d’énergie.

    Cette aide à la rénovation – substantielle – permet le remboursement de près d’un tiers du total du montant total des travaux éligibles, sous forme de crédit d’impôt ; Pour des travaux de rénovation qui atteignent bien souvent quelques milliers d’euros, ce crédit d’impôt apparait comme une aide essentielle.

    Ce crédit d’impôt est déduit du montant de vos impôts sur le revenu. Si le montant de vos impôts est inférieur au montant du crédit d’impôt ou si vous n’êtes pas soumis à l’imposition sur le revenu, alors l’administration fiscale vous reverse le montant du crédit d’impôt sous forme de chèque.

    CITE : quel avantage pour quels travaux ?

    Ce dispositif d’aide aux particuliers propose un taux de réduction d’impôt de 30 % lorsque sont réalisés des travaux voués à réduire la consommation d’énergie. Sont par exemple et indifféremment éligibles, les travaux d’isolation thermique (toiture, murs, sols), le changement d’une chaudière pour un modèle à condensation, l’installation d’équipements de production d’énergie liés aux énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur, …), le renouvellement de fenêtres plus performantes ou de volets roulants

    De nombreux travaux de rénovation énergétique sont concernés par ce crédit d’impôt, pour en connaître l’exhaustivité, il vous est possible de visiter le site du service public.

    CITE : les conditions

    Le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique (anciennement CIDD) permet aux personnes qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique d’être remboursées à hauteur de 30 % du montant total des travaux.

    Il existe cependant certains impératifs concernant l’accès à ce précieux CITE. Ainsi, cet avantage fiscal est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple. A cela, il faut en outre rajouter 400 euros par personne à charge.

    Une exigence de performance conditionne également l’accès à cette aide ; C’est pourquoi les travaux doivent obligatoirement être mis en œuvre par une entreprise possédant le label RGE – Reconnue Garant de l’Environnement – gage d’un travail de qualité et d’un niveau de performance dans la réalisation de travaux lié à la qualité environnementale.

    En choisissant Camif Habitat certifié NF Habitat – RGE pour vos travaux de rénovation, vous avez l’assurance, pour votre projet de travaux et si vous vous remplissez les conditions requises, de pouvoir accéder aux aides à la rénovation.

    Qui peut bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

    Contrairement à son « prédécesseur », le CIDD (soumis à des plafonds de ressources), le CITE est accordé à toute personne, imposable ou non, sans plafond de ressources. Pour pouvoir en bénéficier, les travaux doivent cependant concernés une résidence principale en France, achevée depuis plus de deux ans. Enfin, le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique s’adresse aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires ou aux occupants à titre gratuit.

    Un CITE cumulable

    Autre avantage non négligeable de ce crédit d’impôt, c’est qu’il est désormais cumulable avec d’autres aides comme par exemple celles de l’Anah, les primes énergies, ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Alors n’hésitez plus, c’est une excellente raison pour engager vos travaux de rénovation avec Camif Habitat !