Rénovation de porte d’entrée : bénéficier d’un crédit d’impôt

Rénovation de porte d'entrée : bénéficier d'un crédit d'impôt

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Un crédit d’impôt pour le remplacement de sa porte d’entrée

    La possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque vous changez de fenêtres ou de volets pour une bonne qualité énergétique est aujourd’hui bien connue. Le changement de votre porte d’entrée intègre ce dispositif sous certaines conditions.


    Les règles qui régissent le crédit d’impôt

    Afin de bénéficier d’un crédit d’impôt pour des travaux de rénovation de maison, de transformation, d’entretien ou d’isolation de son habitat, des conditions générales sont à respecter :

    – Etre propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de son logement.

    – Occuper les lieux comme résidence principale ou les louer à des locataires qui y habitent en résidence principale pendant au moins 5 ans.

    – La construction est achevée depuis au minimum deux ans.

    – Les travaux sont obligatoirement effectués par des professionnels, autant pour les fournitures que pour la main d’œuvre.

    – Le financement des travaux est engagé entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015. Le crédit d’impôt est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple.

    – La visée de ces travaux répond aux exigences de développement durable.


    Les règles spécifiques du crédit d’impôt pour une porte d’entrée

    Si vous répondez à tous les critères énoncés précédemment, la rénovation de votre porte d’entrée est susceptible d’entrer dans le cadre du crédit d’impôt sous la condition suivante :

    La porte d’entrée doit donner directement sur l’extérieur et doit présenter un coefficient Ud =1.7 W/m².K qui définit sa capacité énergétique.

    Le crédit d’impôt se monte à 10% pour une porte répondant aux exigences réglementaires.

    Enfin, sachez que ce dispositif ne concerne que la fourniture des produits, pas la main d’œuvre.

    Lancez-vous ! Et n’oubliez pas, si vous répondez aux critères, la TVA passe à 5.5% pour les travaux réalisés par des professionnels.

    N’hésitez pas à changer votre porte d’entrée sous les règles citées.

    Un crédit d’impôt pour le remplacement de sa porte d’entrée

    La possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque vous changez de fenêtres ou de volets pour une bonne qualité énergétique est aujourd’hui bien connue. Le changement de votre porte d’entrée intègre ce dispositif sous certaines conditions.


    Les règles qui régissent le crédit d’impôt

    Afin de bénéficier d’un crédit d’impôt pour des travaux de rénovation de maison, de transformation, d’entretien ou d’isolation de son habitat, des conditions générales sont à respecter :

    – Etre propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de son logement.

    – Occuper les lieux comme résidence principale ou les louer à des locataires qui y habitent en résidence principale pendant au moins 5 ans.

    – La construction est achevée depuis au minimum deux ans.

    – Les travaux sont obligatoirement effectués par des professionnels, autant pour les fournitures que pour la main d’œuvre.

    – Le financement des travaux est engagé entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015. Le crédit d’impôt est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple.

    – La visée de ces travaux répond aux exigences de développement durable.


    Les règles spécifiques du crédit d’impôt pour une porte d’entrée

    Si vous répondez à tous les critères énoncés précédemment, la rénovation de votre porte d’entrée est susceptible d’entrer dans le cadre du crédit d’impôt sous la condition suivante :

    La porte d’entrée doit donner directement sur l’extérieur et doit présenter un coefficient Ud =1.7 W/m².K qui définit sa capacité énergétique.

    Le crédit d’impôt se monte à 10% pour une porte répondant aux exigences réglementaires.

    Enfin, sachez que ce dispositif ne concerne que la fourniture des produits, pas la main d’œuvre.

    Lancez-vous ! Et n’oubliez pas, si vous répondez aux critères, la TVA passe à 5.5% pour les travaux réalisés par des professionnels.

    N’hésitez pas à changer votre porte d’entrée sous les règles citées.