Quels travaux donnent droit au crédit d’impôts ?

Quels travaux donnent droit au crédit d’impôts ?

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Camif Habitat vous dit sur quels travaux de rénovation donnent droit au crédit d’impôts. Avec nos experts à vos côtés, vous pourrez réaliser votre chantier de rénovation à moindre coût grâce aux dispositifs d’aide et de crédit d’impôt.

    Lorsque l’on se lance dans des travaux importants de rénovation de sa maison ou de son immeuble, il est possible de bénéficier d’un certain nombre de dispositifs fiscaux qui vont vous permettre de réduire vos impôts sous forme directe de crédits d’impôts.

    L’État a mis en place ces dispositifs fiscaux pour répondre à ses objectifs politiques. Trois grandes catégories de travaux sont ciblées à travers ces dispositifs de crédits d’impôts ou de dispositifs très proches.

    Trouver votre interlocuteur local/demande-devis/Je me lance !

    Trouver votre interlocuteur local

    Rénovation : les dispositifs de crédit d’impôts ou assimilés

    Les premiers types de travaux qui permettent de bénéficier d’importantes aides de l’État sont les travaux liés à la rénovation énergétique. Au traditionnel Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique a succédé début 2020 le dispositif MaPrimeRénov’. Ce n’est pas un crédit d’impôts au sens strict du terme, mais l’objectif est le même que celui du Crédit d’Impôts pour la Transition Énergétique.

    Déduction d’impôt pour l’adaptation de la résidence principale à l’âge ou au handicap

    Alors que la France est un pays vieillissant, les enjeux liés au maintien à domicile des personnes âgées sont de plus en plus importants. Aider les personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge, à rester au sein de leur domicile est également un enjeu crucial.

    Dans ce contexte, le Crédit d’impôt pour l’adaptation de la résidence principale à l’âge ou au handicap a été créé afin d’aider les personnes concernées, qu’elles soient propriétaires ou locataires à réaliser chez eux :

    • Des travaux d’accessibilité (lavabos à hauteur réglable, toilettes surélevées, barres de maintien, etc.)
    • Des travaux d’adaptation du logement (cabines de douches plates, portes coulissantes, monte-escaliers, volets électriques, etc.)

    Pour pouvoir bénéficier de ce crédit d’impôt, vous-même ou l’un des membres du foyer fiscal, doit remplir une ou plusieurs conditions liées à son état ou son handicap (pension d’invalidité, carte CMI, carte d’invalidité, allocation personnalisée d’autonomie).

    Le montant du crédit d’impôt est de 25 % du montant des dépenses. Le crédit d’impôt est plafonné à 5000 € pour une personne seule, et à 10 000 € pour un couple sur une période glissante de 5 ans.

    Pour pouvoir en bénéficier, vous devez déclarer vos travaux dans votre déclaration annuelle de revenus.

    Quels travaux donnent droit au crédit d’impôts ?
    Quels travaux donnent droit au crédit d’impôts ?

    Le Crédit d’Impôt pour les dépenses de prévention des risques technologiques

    Ce crédit d’impôt s’adresse aussi bien au propriétaire de sa résidence principale qu’au propriétaire-bailleur. Le logement doit être situé dans une zone couverte par un Périmètre de Prévention des Risques technologiques (PPRT). Le logement doit avoir été achevé avant l’approbation du PPRT.

    Le crédit d’impôt s’applique aux travaux prescrits par le PPRT et vous bénéficierez d’un crédit d’impôts de 40 % du montant des dépenses, plafonné à 20 000 € par logement.

    Une aide fiscale pour la transition énergétique : MaPrimeRénov’

    Ce dispositif, qui n’est pas au sens strict du terme un crédit d’impôt, mais une prime succédant directement au Crédit d’Impôts pour la Transition Énergétique (CITE) qui existait depuis de nombreuses années.

    Le dispositif MaPrimeRénov’ a été lancé en janvier 2020 pour aider les propriétaires modestes à effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. Ce dispositif a été élargi en octobre 2020 à l’ensemble des propriétaires sans conditions de ressources dans le cadre du plan de relance de l’économie.

    Pour pouvoir bénéficier de cette prime, vous devez faire des travaux dans votre résidence principale de plus de deux ans. Il n’y a pas de conditions de ressources, mais il existe quatre tranches en fonction du revenu pour calculer le montant de l’aide. Ces tranches sont calculées sur la base du revenu fiscal de référence inscrit sur votre avis fiscal annuel. La nature des travaux que vous réalisez fera également varier l’aide à laquelle vous avez droit

    Les travaux doivent avoir été effectués par un professionnel qui dispose du label RGE (Reconnu garant de l’environnement).

    Pour bénéficier de la prime, vous pouvez estimer le montant de l’aide à laquelle vous avez droit sur le site Faire.gouv.fr avant de vous inscrire sur MaPrimeRenov.gouv.fr pour formaliser la demande. Vos travaux doivent démarre après le dépôt du dossier. Une fois les travaux terminés, il ne vous reste plus qu’à transmettre la facture du professionnel RGE sur le site pour pouvoir toucher un virement bancaire dans un délai de 4 mois.

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV !

    Parlons de votre projet

    Quels sont les travaux éligibles pour bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

    Tous les travaux permettant de modifier son système de chauffage pour les remplacer par des systèmes plus performants sur le plan énergétique (Chaudières à granulés ou à bois ; pompes à chaleur ; chauffage ou chauffe-eau solaire ; poêles à granulés ou à buches ; chaudières gaz haute performance ; foyers fermés et inserts) pourront donner lieu au versement de MaPrimeRénov’.

    Les travaux pour améliorer la ventilation de son logement ainsi que l’isolation (fenêtres, murs, toiture, etc.) sont également éligibles.

    La Loi Pinel et la Loi Denormandie

    Ces deux dispositifs de déduction fiscale visent les propriétaires qui vont effectuer des travaux de rénovation importants avant de remettre en location leurs bien. Il ne s’agit en aucun cas de résidence principale.

    Comment fonctionne le crédit d’impôt ?

    Le crédit d’impôt fonctionne comme une déduction du montant de l’impôt dû par le contribuable. Il est calculé sur la base des dépenses engagées pour certains types de travaux éligibles. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, l’excédent peut être remboursé par l’administration fiscale.

    Il y a deux scénarios principaux :

    • Si vous êtes imposable, le crédit d’impôt vient diminuer le montant de votre impôt à payer.
    • Si vous êtes non imposable, le fisc peut vous rembourser le crédit d’impôt, selon certaines conditions.

    Pour en bénéficier, il faut déclarer les dépenses liées aux travaux lors de votre déclaration annuelle de revenus. Le crédit d’impôt est souvent plafonné et soumis à des conditions spécifiques en fonction du type de travaux réalisés.

    Comment déclarer des travaux aux impots ?

    Pour déclarer vos travaux aux impôts, vous devez remplir votre déclaration de revenus. Les travaux éligibles au crédit d’impôt doivent être signalés sur le formulaire 2042 RICI, annexe à la déclaration principale. En ligne, cochez la case « crédits d’impôt » à l’étape 3 pour y accéder.

    Les informations à fournir sont généralement :

    • Le type de travaux effectués
    • Le coût total des travaux
    • Les montants payés au professionnel

    Gardez précieusement vos factures, elles pourraient vous être demandées en cas de contrôle. Rappel : les travaux doivent avoir été réalisés par un professionnel labellisé RGE pour être éligibles à certains crédits d’impôt.

    Enfin, notez que si vous avez bénéficié de MaPrimeRénov’ en 2021, vous n’avez pas besoin de déclarer vos travaux.

    Partant pour nous rencontrer ?/demande-devis/Je veux une visite !

    Partant pour nous rencontrer ?