Comment faire une estimation des travaux dans sa maison ?

Comment faire une estimation des travaux dans sa maison ?

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Estimation des travaux d’une maison : les 6 étapes essentielles

    Étape 1 : débuter par l’audit de l’existant

    Vous venez d’acheter une maison à rénover ? Vous souhaitez faire refaire votre salle de bain ou votre cuisine ? La distribution de vos espaces est à revoir ? Votre isolation est déficiente ? Votre installation électrique n’est plus aux normes ? Vous avez des problèmes d’humidité ? Vos combles ne sont pas encore aménagés ? Autant de travaux possibles à évaluer en fonction de l’existant et de vos envies de changement !

    Avant d’entamer des travaux, il est important de bien connaître les points forts et les points faibles de votre maison. Pour cela, le plus simple est de faire réaliser un audit de l’existant (diagnostic de performance énergétique, électrique, amiante, plomb, termites, etc.). Cet audit va notamment identifier les contraintes techniques qui pourraient peser sur votre rénovation de maison, mais aussi l’état des installations et des structures. Il est complété, le cas échéant, par une étude des contraintes urbanistiques quand les travaux amènent à modifier l’aspect extérieur de la maison.

    En parallèle des diagnostics professionnels, faites une liste pièce par pièce de ce qui mériterait à vos yeux d’être optimisé. Cela peut être un changement de fenêtre avec la pose d’un double vitrage. Cela peut porter sur la rénovation des sols avec le besoin de le ragréer au préalable. Il peut aussi s’agir d’optimiser tous les mètres carrés en soupente avec des placards sur mesure. Essayer de les classer selon trois catégories :

    • Travaux d’embellissement : vous voulez refaire toutes les peintures ? Changer le revêtement de sol de la cuisine ou du salon ? Un carreleur ou un peintre interviendra sur une durée courte, en fonction du nombre de mètres carrés à couvrir. Astuce : pour alléger la facture, vous pouvez procéder à la phase de dépose du revêtement existant.
    • Rénovation complète : ici, vous avez besoin de différents professionnels pour revoir l’ensemble d’une pièce : moderniser la cuisine, métamorphoser la salle de bain, faire tomber une cloison entre deux pièces, aménager vos combles, etc. Selon les travaux, l’idéal peut être de ne pas habiter la maison le temps des travaux. Il faut donc vous prévoir une location ou un lieu où vous serez hébergés. Autant de dépenses annexes à ajouter à votre budget !
    • Rénovation totale : en intervenant à la fois sur un élément structurant (plomberie, isolation, chauffage, etc.) et sur une rénovation complète de différentes pièces, le chantier prendra plusieurs mois, avec un budget conséquent. Pour ce type de projet, il est particulièrement recommandé de faire appel à un architecte maître d’œuvre pour vous accompagner à chaque étape du chantier : plans, négociation des devis, suivi de chantier. Ici aussi, il faudra prévoir d’habiter ailleurs durant les travaux.

    Étape 2 : réaliser un cahier des charges exhaustif des travaux

    À l’issue de l’audit, vous devez savoir plus précisément quelle sera l’ampleur des travaux à réaliser et quels corps de métier devront être contactés pour mener à bien votre rénovation. Il est essentiel d’établir un planning prévisionnel des travaux, avec des tranches de travaux sur plusieurs mois si nécessaire. Cela vous permettra de lisser les dépenses sur toute une année, voire sur plusieurs années. Dans le BTP, les travaux s’enchaînent toujours dans l’ordre suivant :

    Trouver votre interlocuteur local

    Étape 3 : sélectionner les entreprises et artisans du BTP proches de chez vous

    Une fois le cahier des charges rédigé, vient une étape cruciale de l’estimation de travaux : la recherche des entreprises qui vont intervenir sur votre chantier. Pour chaque corps de métier, il va vous falloir interroger plusieurs entreprises pour mieux comparer. La sélection de ces entreprises est un travail de longue haleine très chronophage. Pour chacune d’elles en effet, il faut vérifier sa fiabilité en termes de qualité d’exécution, de délais, d’assurance et de garantie, etc.

    Une fois les entreprises sélectionnées, chacune d’elle viendra sur place pour constater de visu les travaux à effectuer afin de chiffrer leur devis.

    Attention : Pour obtenir des subventions publiques, il est souvent nécessaire de recourir à des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE), comme Camif Habitat.

    Étape 4 : comparer les devis et les disponibilités de chaque intervenant potentiel

    La comparaison des devis est là encore une étape importante pour l’estimation du coût des travaux de rénovation de maison. Au préalable, il est nécessaire de vérifier que les devis portent bien sur les mêmes termes techniques. Ceci fait, la négociation des prix peut s’engager. Vous ne serez pas toujours amené à choisir le devis le moins cher ! Comme en toutes choses, vos comparaisons devront s’attacher à trouver le meilleur rapport qualité / prix.

    À ce stade, vous devez être à même d’estimer le prix des travaux de façon globale. En fonction de votre budget, vous pourrez faire varier les délais de réalisation et les différentes options techniques. N’oubliez pas également qu’il est souvent possible d’obtenir des aides publiques pour financer en partie vos travaux. Ces aides sont notamment le crédit d’impôt, les subventions de l’Anah, parfois des aides régionales, etc.

    Étape 5 : le coût d’une prestation d’assistance à maîtrise d’ouvrage

    Pour vos futurs travaux, vous souhaitez être accompagnés par un professionnel du BTP. Cette prestation dite d’assistance à maîtrise d’ouvrage va vous permettre de bénéficier de l’expertise d’un maître d’œuvre.

    Le maître d’œuvre est généralement rémunéré en honoraires, définis selon un pourcentage de l’enveloppe globale du coût des travaux. Son tarif de prestation doit être inscrit dans le contrat que vous allez signer ensemble. Ce contrat doit contenir des informations relatives à chaque mission confiée, et aussi mentionner ses assurances professionnelles.

    Pour une mission partielle (plans et démarches administratives), comptez de 7 à 10 % de l’enveloppe globale des travaux. Pour une mission complète (plans, démarches administratives, sélection des entreprises, négociation des devis et suivi des travaux), le maître d’œuvre demande de 10 à 16 % de l’enveloppe budgétaire du chantier.

    Étape 6 : les aides et subventions qui peuvent alléger l’enveloppe budgétaire

    En fonction du chantier que vous allez réaliser, il est possible de bénéficier d’aides, de prêts à tarif préférentiel, ou crédits d’impôts. Par exemple, dans le cadre de travaux d’isolation ou de changement de système de chauffage, demandez aux entreprises sollicitées si elles ont le label RGE.

    Trouver votre interlocuteur local

    Pourquoi faire appel à Camif Habitat pour l’estimation des travaux de sa maison ?

    Comme nous venons de le voir, l’estimation du coût de vos travaux de rénovation n’est pas toujours simple surtout lorsque vous n’y connaissez rien dans le bâtiment ou bien que vous n’avez pas de temps à y consacrer. En effet, chaque entreprise peut vous proposer des solutions techniques plus ou moins intéressantes et si vous n’êtes pas de la partie, vous pourrez avoir du mal à poser vos choix. En outre, l’estimation de travaux nécessite du temps et de la rigueur. Le sérieux de chaque entreprise doit être vérifié pour vous éviter les mauvaises surprises. L’étape de la sélection est souvent fastidieuse, et celle de la comparaison des devis l’est presque tout autant…

    Trouver votre interlocuteur local