Rénovation de grange en 6 étapes incontournables !

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Étape 1 : portez un regard neuf sur la grange à rénover

    Toute grange est, à son origine, un bâtiment agricole typique, plus ou moins proche d’une ferme. À moins qu’un précédent propriétaire l’ait déjà rendue habitable, il vous faudra tout d’abord obtenir une autorisation pour effectuer un changement de destination. Il vous faudra donc accomplir les démarches nécessaires auprès de votre commune. Si le projet est envisageable, consultez dans un même temps le Plan Local d’Urbanisme pour savoir quelles exigences s’appliquent. Un professionnel du bâtiment comme Camif Habitat peut vous conseiller et vous accompagner pour obtenir les autorisations pour les travaux.

    Profitez de cette étape pour consulter le cadastre et étudier la situation de votre grange par rapport à son environnement.

    Étape 2 : réalisez l’état des lieux de la grange

    Si la grange peut avoir du charme et être apparemment en bon état, il se peut que les fondations, les murs ou le toit cachent des défauts qui risquent de coûter cher au moment de la rénovation. Nous vous conseillons de faire appel à un architecte pour la rénovation d’une grange ou un maître d’œuvre. L’architecte vous accompagne dans cette évaluation, pour poser un diagnostic précis et fiable.

    Étape 3 : définissez votre parti-pris architectural

    Si vous prévoyez d’acheter une grange à rénover, vous voulez probablement garder son charme rural et ses principales caractéristiques. Pour autant, vous pouvez la laisser « dans son jus » ou opter pour une discrète rénovation pour augmenter la luminosité des pièces par exemple. De nombreux propriétaires remplacent l’ancienne porte coulissante des granges par une paroi vitrée, gardant un élément fondateur mais en en modifiant l’usage.

    Étape 4 : établissez le coût de la rénovation de la grange

    Il s’agit maintenant d’additionner, poste par poste, les rénovations indispensables et d’y ajouter vos envies de modernité et/ou de confort. Ainsi, si la rénovation du toit ne pourra attendre si la charpente est en mauvais état ou si des tuiles sont cassées, vous pouvez renoncer à une seconde salle de bains si le budget pour la rénovation de grange ne le permet pas. N’hésitez pas à demander un premier chiffrage à un maître d’oeuvre ou un architecte de Camif Habitat pour être sûr de ne rien oublier.

    Étape 5 : choisissez votre maître d’œuvre

    Vous pouvez réaliser une grande partie des travaux de rénovation vous-même, mais aurez-vous suffisamment de temps libre ? Le savoir-faire indispensable ? Si non, il vous faut choisir un maître d’oeuvre de qualité comme un professionnel de Camif Habitat, qui suivra le chantier de A à Z, sélectionne les entreprises intervenantes et vous garantit une bonne fin des travaux.

    Étape 6 : Installez-vous

    Si vous avez choisi de souscrire à un contrat avec Camif Habitat, le projet vous est remis clé-en-main, avec toutes les garanties pour l’avenir de votre propriété. Camif Habitat est certifié NF-Habitat RGE : La certification NF Habitat offre à votre grange des garanties de confort, de sécurité, de fonctionnalité, d’efficacité énergétique et de respect de l’environnement.