Rénovation d’un pavillon des années 70 : comment faire ?

Rénovation d’un pavillon des années 70 : quelles sont les contraintes ?

Un pavillon des années 70 se caractérise le plus souvent par des pièces assez généreuses où les espaces sont bien séparés : un côté jour, un côté nuit et de grands espaces de stockage au sous-sol.

L’époque privilégiait l’aspect pratique et moderne. La cuisine par exemple était une pièce indépendante. Les chambres étaient desservies par un couloir. Cette distribution des pièces cohérente reste assez pertinente aujourd’hui, même si on préfère une cuisine ouverte sur le salon.

Au négatif, la présence d’un sous-sol intégral implique des pièces de vie à l’étage. L’accès typique à une maison des années 70 se fait par un escalier extérieur en fer forgé qui se prolonge souvent sur une terrasse en surplomb. Un deuxième accès est réservé à l’intérieur, du sous-sol à l’étage.

Quand le sous-sol est semi-enterré, la maison se retrouve juchée sur un terre-plein. Le terrain est alors forcément en pente.

L’autre grande contrainte quand il s’agit de rénover une maison des années 70 tient au mode de construction de ces années là. Le parpaing est alors le matériau roi. Le pétrole étant alors peu cher, l’isolation est quasi inexistante et le chauffage est au fioul. La plomberie, l’électricité ou encore l’assainissement sont restés aux normes de l’époque. Dans beaucoup de maisons de cette époque, l’amiante est omniprésente.

 

Comment rénover un pavillon de 1970 ?

La rénovation d’un pavillon des années 70 passe par une remise à plat de l’existant. Tout doit être inspecté pour repartir sur des bases saines et pérennes. Pour savoir quels sont les travaux à réaliser et dans quel ordre, le mieux est de faire appel à des professionnels.

Les grandes étapes d’une rénovation sont :

  • remise en état du gros œuvre : toiture abîmée, charpente vermoulue, fissures importantes dans les murs, présence d’amiante… tous ces travaux sont prioritaires ;
  • redistribution des pièces : quand la disposition ou les proportions de vos pièces ne répondent pas à vos besoins, vous pouvez imaginer d’abattre des murs pour redistribuer les mètres carrés ;
  • remise aux normes du second œuvre : électricité, plomberie, isolation, chauffage, les travaux du second œuvre constituent à rendre la maison habitable ;
  • finitions : rénovation des revêtements des sols et des murs, installation des meubles de salle de bains et de cuisine… les finitions mettent votre intérieur à votre goût.

Pourquoi choisir Camif Habitat pour votre rénovation de pavillon des années 1970 ?

Camif Habitat propose une offre atypique dans le secteur de la rénovation. Nous prenons en effet en charge l’intégralité de votre projet : conception, estimation du coût des travaux de rénovation, sélection des intervenants, coordination, pilotage et réalisation des travaux.

Notre offre se distingue également par nos engagements :

  • un prix ferme et définitif
  • des délais d’exécution des travaux
  • le respect des normes et des règles de l’art
  • le bon achèvement du chantier, quels que soient les aléas
  • une résolution rapide en cas de litiges liés à des désordres de nature décennale grâce à l’assurance dommages-ouvrage incluse dans le contrat de travaux

VVotre projet de rénovation de pavillon est dans de bonnes mains avec Camif Habitat !

 

undefined

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires