Quelle extension de maison pour un escalier ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Créer une extension pour construire un escalier qui mène directement aux pièces de vie facilite le quotidien. Camif Habitat vous dit tout sur les normes de sécurité et les matériaux.

    Un escalier peut améliorer la circulation dans une maison ancienne. À défaut de place en intérieur et compte tenu des difficultés pour en créer, l’une des possibilités d’extensions de maison consiste à créer un escaler à l’extérieur de la maison ancienne.

    Pourquoi construire un nouvel escalier à l’extérieur de la maison ?

    Dans les années 1940 à 1970 en particulier, de nombreuses maisons ont été construites sans creuser de sous-sol. Le rez-de-chaussée sert donc de garage et de cave. L’inconvénient est qu’il faut passer ce niveau semi-enterré pour accéder aux niveaux habités. Souvent, l’accès au salon et à la cuisine pourrait être simplifié par un escalier extérieur, qui fait la jonction grâce à la terrasse de façade ou passe par un côté.

    Un escalier extérieur peut aussi faciliter l’accès à un jardin ou à un potager à partir d’une cuisine.

    Il ne vous reste plus qu’à choisir le type d’escalier à installer : droit, en colimaçon, etc.

     

    Quel matériaux pour l’escalier de l’extension ?

    L’extension de la maison par un escalier sous-entend que l’escalier se situe à l’extérieur. Cette construction doit donc pouvoir résister aux éléments comme la pluie, le froid et le soleil. Les matériaux de l’escalier doivent donc être résistants ou traités pour l’être.

    Les meilleurs matériaux pour un escalier extérieur sont :

    • L’escalier en béton, facile à couler et très résistant aux chaleurs comme au froid. Il peut être éventuellement recouvert de carrelage.
    • L’escalier en bois, plus écologique que le béton. Il demande cependant d’être protégé face aux éléments climatiques. Il demande donc un entretien régulier.
    • L’escalier métallique. En acier, il demande un entretien régulier, mais dans sa version aluminium, il résiste bien aux éléments. Ce matériau risque cependant de chauffer et n’est donc pas idéal à emprunter avec des pieds nus ! L’escalier métallique a cependant fait ses preuves dans l’industrie et il existe des modèles à motifs et troués qui assurent ses qualités anti-dérapantes et adaptées pour éviter toute stagnation d’eau et de glace.
    extension maison pour escalier

     

    extension maison pour escalier

    Quelles normes pour un escalier extérieur ?

    Les normes pour un escalier extérieur sont les mêmes que pour un escalier intérieur.

    Il faut prendre trois éléments en compte : la hauteur des marches, le giron des marches (la largeur d’une marche d’escalier prise sur la ligne de foulée, de contremarche à contremarche) et la largeur de l’escalier.

    Les dimensions idéales sont les suivantes :

    • Hauteur de marches : entre 17 et 21 cm
    • Giron de marche : entre 21 et 27 cm
    • Largeur de l’escalier : > 70 cm

    Un escalier agréable à monter est cohérent avec une formule mathématique dite la loi Blondel.

    La formule est la suivante :

    2 hauteurs de marche (h) + 1 giron (g) = [60 et 64cm]

    De plus, pour respecter les normes de sécurité, la présence d’un garde-corps est obligatoire, sachant qu’il ne doit pas permettre aux jeunes enfants de s’en servir d’échelle, et que sa hauteur est réglementée.