Comment faire les fondations d’une extension de maison ?

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Quels types de fondation prévoir pour un agrandissement de maison ?

    La fondation superficielle

    Ce type de fondation est utilisé sur un terrain stable dont l’étude géothermique n’a pas mis en avant de besoin particulier de renfort. La fondation superficielle est préconisée dans des projets de faible superficie.

    Vous pouvez avoir recours à la technique de semelle filante ou à celle de semelle isolée.

    La semelle filante permet de répartir harmonieusement la charge du bâti sur une plus grande surface. Pour la semelle isolée, il s’agit de fondations de poteaux.

    La fondation profonde

    La fondation profonde est préconisée quand le sol résistant a été détectée en profondeur et non dès les premiers mètres de surface. La technique consiste à enfoncer des pieux jusqu’à la surface résistante, au-delà de 7 m de profondeur.

    La fondation spéciale

    Pour une extension de maison, la technique de la fondation sur radier général peut être retenue. Elle est utilisée sur des terrains de mauvaise qualité, demandant à ce que la dalle soit en appui quasiment en totalité de sa surface.

    Bon à savoir : quelle que soit la technique retenue, sachez que le béton doit être coulé d’une traite, sans reprise possible.

    Fondations pour extension de maison : quels critères feront varier votre choix ?

    La nature du sol (souple, argileux, rocailleux, nappe phréatique à proximité, etc.), le poids du bâti à construire (à voir en fonction du modèle d’agrandissement de maison retenu), la pente de votre terrain sont autant de paramètres techniques à prendre en compte pour choisir la technique de fondation. Seule une étude géotechnique préalable peut vous renseigner au plus juste pour bien définir vos fondations.

    Bon à savoir : le service Urbanisme de votre commune peut vous renseigner sur les risques possibles concernant l’emplacement de votre terrain. Lors de l’achat de votre maison, vous avez dû aussi recevoir (en fonction de la date d’achat), les résultats concernant les risques sismiques dans votre zone d’habitation. A la mairie, vous pourrez être renseigné sur les zones à risque d’avalanche si vous habitez à la montagne, ou sur les risques d’affaissement si vous êtes non loin d’une carrière.

    Grâce à ces informations, il sera possible de définir précisément la profondeur nécessaire pour les fondations, la largeur, le dosage et également le type d’armature à utiliser.

    fondation extension maison et fin des travaux

    Pourquoi fait appel à un pro pour être conseillé sur les fondations de votre extension ?

    Vous l’aurez compris entre le bureau d’études qui doit diagnostiquer en amont, et le choix technique à faire, seul un professionnel du BTP peut prendre en charge la réalisation de votre fondation d’extension.

    Avec Camif Habitat, vous avez l’assurance de faire appel à un professionnel local qui connait les caractéristiques de votre région, et peut assurer le suivi de chantier en votre nom. Il sera vigilant sur chaque étape du chantier pour assurer une bonne assise à votre futur agrandissement.

    Pour mener au mieux votre projet d’extension de maison, Camif Habitat vous propose un accompagnement global, de l’étude de faisabilité jusqu’à la réception des travaux, en incluant la sélection des entreprises et la coordination du chantier. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement !