Extension en verre d’une maison : une solution lumineuse

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Parmi les extensions de maison les plus attractives, comptez les extensions en verre : de la véranda au toit vitré, elles permettent de créer un tout nouvel art de vivre au soleil. Une meilleure vue sur le jardin ou une toute nouvelle luminosité réveillent une maison ancienne ou créent un cachet inédit pour un pavillon contemporain.

    Quels matériaux pour une extension vitrée ?

    Une extension vitrée permet de faire disparaître les murs de votre maison. Quel que soit votre projet, il faudra cependant des montants pour soutenir les verres, les agencer, intégrer des portes ou des fenêtres. Pour ce faire, vous avez le choix entre différents matériaux, qui offrent chacun des avantages :

    • L’aluminium est un matériau léger qui demande peu d’entretien. Son prix se situe dans la moyenne. Les fabricants proposent de plus en plus de combinaisons et de couleurs, ce qui permet de répondre à tous les goûts et styles. Un pont thermique favorisera le confort thermique.
    • Le fer forgé et l’acier rappellent les charmes des anciennes serres. Onéreux, ces deux matériaux demandent de l’entretien et isolent peu du froid. Les réglementations thermiques n’optent pas pour ce choix historique !
    • Le PVC, généralement de couleur blanche, a l’avantage du petit budget et de l’entretien facile. Le choix des formes se limite souvent à certains modules préfabriqués.
    • Le bois charme les amateurs de développement durable, il isole bien et est d’un prix accessible. Il demande cependant un entretien régulier pour durer.

     

    Les extensions en verre pour former une véranda ou une verrière

    Les vérandas et les verrières gagnent du terrain un peu partout en France. Souvent orientées jardin, elles permettent de profiter de la verdure en toute saison. L’orientation de la véranda représente cependant un choix crucial :

    • A l’ouest, la véranda reçoit de la lumière en toute saison, ce qui est souhaitable dans une région très pluvieuse, mais insoutenable l’été… et dès les premières canicules.
    • En revanche, au nord, le froid risque de dominer.
    • Le choix du sud, de l’est et de l’ouest dépend de vos préférences : prendre le petit-déjeuner dans la lumière du soleil levant ou observer plutôt de beaux couchers de soleil ?
    • Votre maison n’a pas été toujours édifiée en fonction des points cardinaux : une véranda orientée sud-est ou sud-ouest peut être parfaite !

    L’emplacement de votre véranda dépendra cependant largement de la configuration du terrain de la maison. Votre conseiller Camif Habitat pourra vous aider pour trouver des solutions et réfléchir à un éventuel réaménagement du plan de votre maison pour exploiter l’espace supplémentaire au mieux.

    Quelle pièce installer dans votre véranda ou verrière ?

    Traditionnellement, les extensions en verre accueillent un jardin d’hiver, ce qui permet de mettre les plantes fragiles à l’abri pendant les mois d’hiver. De nos jours, de plus en plus de propriétaires optent pour des cuisines vitrées, pour rassembler la famille pendant les repas ou organiser des goûters au jardin sans avoir trop de vaisselle à déménager.

    À quels travaux s’attendre pour réaliser votre extension en verre de plain-pied ?

    La véranda va, la plupart du temps, prendre la forme d’une extension de plain-pied. Elle nécessitera cependant, en fonction de la configuration de votre terrain, d’entreprendre des travaux de terrassement plus ou moins importants. Suit le coulage d’une dalle de béton, qui doit sécher pendant environ 3 semaines. A contrario, l’édification de la véranda prend un peu plus d’une semaine, car les différents éléments auront été préfabriqués et sont assemblés sur place.

    En revanche, l’intégration de la véranda demande quelques travaux : abattre un mur, placer une poutre IPN pour assurer la stabilité, harmoniser les sols, etc.

    Quelle pièce installer dans votre véranda ou verrière

     

    Les extensions en verre

    Les extensions en verre pour relier deux ailes d’une maison

    Si la maison a été construite en U, ou que vous projetez de relier deux bâtiments peu distants, vous pouvez bien sûr construire simplement une extension. Cependant, un bâtiment vitré apporte du charme, de la luminosité pour les deux ailes de la maison, et ainsi une vraie valeur ajoutée dans un ensemble qui n’était pas architecturé. Vous pouvez même envisager de placer l’entrée dans cet espace central et accueillant. L’emplacement de cette extension vitrée a l’avantage d’utiliser un terrain généralement déjà plat, ce qui facilite le coulage de la dalle de béton qui accueillera la verrière.

    Les extensions en verre qui remplacent un mur porteur d’une maison

    De plus en plus de propriétaires d’un pavillon contemporain optent pour une solution originale : plutôt que de bâtir une véranda, ils ouvrent tout un pan de la maison pour que la lumière éclaire tous les niveaux.

    L’option la plus courante est celle du pignon transparent. Placé à l’aplomb du toit ou en légère avancée, il exige une conception de qualité pour que le mur porteur ainsi remplacé demeure solide. Un portique métallique enserrant les montants en aluminium ou en bois assure cette fonction. Dans certains cas cependant, il faudra séparer les deux niveaux du pignon pour intégrer des poutres porteuses. L’aspect extérieur sera alors celui d’une verrière qui englobe le toit.

    Les extensions en verre pour un toit magnifique et transparent

    Peut-on aller plus loin dans la recherche de la lumière dans l’habitation ? Faire plus grand, plus haut qu’un toit en verre pour une véranda ou de grandes fenêtres de toit au-dessus des combles ? Utilisé par touches dans des maisons contemporaines, le verre en toiture est lourd et nécessite une ossature métallique à la hauteur de l’épreuve. Il doit de plus être isolant et monté avec un grand savoir-faire pour assurer l’étanchéité.

    Il n’est donc pas étonnant qu’une extension avec une toiture en verre soit plus onéreuse que le même agrandissement avec un toit classique : comptez 100 € à 150 € du mètre carré, avec un surcoût en cas de triple vitrage. Ce surcoût vaut également pour les vérandas dotées d’un toit vitré.

    Camif Habitat à vos côtés pour construire une extension en verre pour votre maison

    N’hésitez pas à consulter nos plus belles réalisations d’extensions en verre sur notre site.

    Votre projet se précise ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement.