Quelles sont les différences entre une chape et une dalle de béton ?

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Le béton, l’un des matériaux les plus utilisés dans les domaines de la construction et de la rénovation de maison, s’inscrit dans un souci de qualité et de tradition. Encore faut-il bien le connaître. En effet, ses utilisations sont diverses et variées, en particulier concernant la rénovation d’un sol ou une construction toute neuve. Étudions ensemble les étapes incontournables de ce genre de réalisation, à savoir, la dalle et la chape. 

    Les dalles d’abord !

    Afin de respecter la logique d’une construction ou de rénovation de sol, il est nécessaire, en premier lieu, de poser la dalle. Elle sert de lien entre le sol naturel et la nouvelle construction. Composée de ciment, de gravier ou de gravillons, d’eau et de sable, elle a pour rôle de sceller les fondations et de stabiliser le sol afin de le rendre porteur. Élément d’architecture à elle seule, elle est indispensable pour toute nouvelle construction. Les raisons ? Elle a un pouvoir isolant considérable et a également le don d’être résistante dans le temps. Au niveau de l’épaisseur, elle variera entre 10 et 40 cm en fonction de la portée de l’ouvrage. 
     

    Plusieurs types de dalles

    Dalles de béton réalisées pour l’extérieur

    Si vos dalles sont destinées à l’extérieur, elles doivent être étanches et conçues en pente afin d’évacuer les eaux de pluie. Si vos dalles sont de grande taille, elles ne nécessiteront pas de support. Effectivement, elles peuvent s’ auto soutenir. 

    Dalles flottantes

    Les dalles flottantes sont destinées à l’isolation thermique et sont généralement de grande dimension. Avantage de taille, en sachant qu’elles doivent supporter des planchers chauffants ou radiants. 
     
    Une fois cette étape réalisée, place à la chape. En effet, une dalle sans chape de mortier n’aurait aucun intérêt et aucune fiabilité.

    Place aux chapes !

    Plancher de finition, la chape a pour but de lisser l’ouvrage. Constituée de mortier et de ciment et non de béton, elle aplatira votre surface pour garantir un résultat optimal. Ayant une épaisseur moindre par rapport aux dalles de béton, les chapes vous prépareront le sol de façon à ce que la pose d’un carrelage, d’un parquet ou d’une moquette soit plus aisée. Vous pouvez parfaitement laisser votre chape vierge pour profiter de sa matière brute et pure.
     
    Alors, armé(e) pour la construction de votre sol ?