Aménagement de grenier : le charme des mansardes...

Pour gagner de la place à la maison, l'une des solutions consiste à aménager le grenier. Quelles sont les contraintes techniques de l'aménagement de grenier ? Quelles sont les formalités administratives obligatoires ? À quel prix ?
Aménagement d'un grenier

Les contraintes techniques du grenier aménagé

Pour aménager un grenier en pièces à vivre, il est nécessaire de disposer d'un espace sous combles suffisamment haut de plafond.

Trois principales conditions sont à remplir pour qu'un grenier soit considéré comme habitable :

  • une hauteur sous plafond de 1,80 m minimum sous la charpente ;
  • une pente de toit supérieure à 30 % ;
  • une charpente qui n'encombre pas l'espace.

Si votre grenier ne répond pas à ces caractéristiques, il s'agit alors de combles dits « perdus ». Dans ce cas, l'aménagement de votre grenier sera plus compliqué… mais pas impossible ! En effet, pour rendre habitables des combles perdus, deux solutions existent : la surélévation de toiture et le changement de pente. La différence entre les deux ? La surélévation de toiture consiste à remonter la toiture de quelques parpaings pour dégager de la hauteur sous les combles. Le changement de pente quant à lui consiste à modifier la pente du toit pour obtenir une toiture plus élancée où il est possible de tenir debout au milieu, sous le faîtage.

Outre la hauteur sous plafond, les autres contraintes techniques sont respectivement :

  • la lumière : pour rendre un grenier habitable, des fenêtres de toit devront être installées. Il peut s'agir de lucarnes, de chiens assis donnant sur la façade, ou encore d'une verrière ;
  • l'accessibilité : un grenier aménagé en pièces habitables doit être accessible facilement. Un escalier devra ainsi être installé. Son emplacement est stratégique aussi bien au départ qu'à l'arrivée ;
  • le cloisonnement : un grenier se résume souvent à un grand espace non cloisonné. Pour aménager des pièces à vivre et notamment des chambres ou une suite parentale, ce grand espace va devoir être séparé par des cloisons ;
  • l'isolation des combles : un grenier non habité présente classiquement une isolation au sol. Quand l'espace est aménagé, l'isolation va devoir être installée au plafond et sur les murs pour obtenir un maximum de confort.

Comment aménager un grenier ?

Les combles sont assez hauts pour imaginer les habiter ? L’isolation du sol et des pentes du toit tient dans le budget ? C’est le moment de faire appel à un architecte d’intérieur ou de se lancer dans la conception d’une habitation sous les toits.

Le préalable ? L’accès par un escalier, sûr et confortable. Autant des combles peu utilisés ou alors ponctuellement pour stocker des cartons peuvent être desservis par une échelle à déplier, autant un espace fréquemment habité nécessite un escalier. Ce dernier peut même devenir un objet décoratif qui contribuera au charme de la maison. Se pose d’abord la question de l’emplacement dudit escalier. Dans les maisons à plusieurs étages, l’escalier se pose souvent au-dessus de celui des étages inférieurs, mais ce n’est pas obligatoire. Tout dépend des pièces qui laisseront de la place à la trémie.

Qu’est-ce qu’une trémie ? C’est le vide réservé dans un plancher pour le passage de l’escalier. Selon la forme de l’escalier, la trémie prendra plus ou moins de place, à la fois dans les combles et au niveau inférieur. Un escalier droit possède une trémie moins importante qu’un escalier quart tournant. Un escalier en colimaçon peut être très étroit : attention aux dimensions des meubles !

Plus l’escalier est raide, plus les marches sont généralement hautes, mais moins il prend de la place. Un bon artisan, mandaté par Camif Habitat, saura calculer le dimensionnement de l’escalier selon la formule dite « de Blondel ». Elle définit le nombre de marches, leurs dimensions, la longueur et l’angle. Il faut que la somme de deux hauteurs de marche plus un giron se situe entre 60 et 64 cm. À ne pas oublier : la rampe d’escalier, car si un escalier sans rampe est chic, il est plus dangereux, surtout pour les jeunes enfants et les seniors.

Aménager un grenier en chambre

L’une des principales raisons d’aménager son grenier est le manque de place dans les étages inférieurs pour loger un enfant (ou deux), surtout quand ils grandissent. Lorsque le grenier n’est pas très haut, la solution de la ou des chambres d’enfants est tentante, puisqu’ils n’auront pas tout de suite besoin des 1,80 m réglementaires. Leurs jouets se rangeront facilement sous les pentes du toit. Pensez cependant, surtout quand les enfants sont encore petits, à leur offrir un accès facile à des toilettes, et au minimum, un escalier bien éclairé la nuit.

Si l’aménagement concerne un petit grenier, il peut cependant compenser son nombre limité de mètres carrés avec une belle hauteur sous plafond. Installer une mezzanine en bois devient alors possible, et fera la joie d’un ou d’une adolescente. Dans certaines maisons anciennes, les toits mansardés offrent même la possibilité de créer deux vrais niveaux, avec un demi-plancher intermédiaire. Idéal pour créer un double espace nuit/travail ou chambre/salle de bains.

S’il y a suffisamment de place pour un grenier aménagé en deux chambres, il faudra créer un couloir pour éviter des chambres en enfilade, sources de disputes innombrables entre frères et sœurs.

Si les chambres des étages inférieurs sont petites, le grenier peut aussi devenir une vaste salle de jeux pour tous, un salon multimédia, une médiathèque, etc.

Aménager un grenier en chambre avec salle de bain

Les parents souhaitant gagner en confort et en intimité optent pour une chambre parentale. Cette chambre se mue de plus en plus souvent en suite parentale, intégrant une salle de bain et parfois même un dressing. Le rêve ! Cet aménagement nécessite cependant des travaux plus conséquents, puisqu’il faut prolonger les canalisations d’alimentation et d’évacuation des eaux. Le plan de la suite parentale sera largement influencé par la position des canalisations existantes dans les niveaux inférieurs.

Peut-on aménager un grenier au-dessus d’un garage ?

Si le grenier au-dessus de la maison principale est déjà utilisé, ou que la pente ne se prête pas à une extension des combles, il reste une solution typiquement « américaine » : l’aménagement d’un grenier au-dessus du garage. Dans de nombreuses régions françaises, l’obligation de construire des toits à deux pentes s’étend aussi au garage.

Puisqu’un garage standard nécessite au minimum 12 mètres carrés, et que ces derniers peuvent occuper 15 à 20 mètres carrés, l’installation d’une chambre peut être une solution intéressante. Il faudra cependant, encore plus que pour la chambre dans le grenier de la maison, réfléchir à l’accessibilité et à la circulation avec la maison principale. Un bureau pour télétravailler peut être accessible par un escalier extérieur, mais une chambre à coucher possèdera idéalement un accès direct aux commodités de l’habitation.

 

Contactez votre interlocuteur local

Aménagement grenier, quelles formalités ?

L'aménagement d'un grenier crée des mètres carrés. À ce titre, cette opération est soumise à des formalités essentiellement liées aux différents permis d’urbanisme. La nature de celles-ci dépend de la surface de plancher créée, mais aussi d'éventuelles modifications de l'aspect extérieur de la maison.

Dans le détail :

  • si vous aménagez un grenier sans création de plancher et sans modification extérieure, aucune formalité n'est nécessaire ;
  • si vous aménagez un grenier avec des modifications extérieures (installation d'une lucarne par exemple, modification de la pente du toit, ou encore surélévation du toit) mais sans création de surface de plancher, une déclaration préalable de travaux est nécessaire ;
  • si vous aménagez un grenier en créant de la surface de plancher (passage de combles perdus en combles aménagés), les formalités vont dépendre de la surface de plancher créée.
    • En dessous d'une surface de plancher nouvelle de 20 m² (40 m² en zone urbaine) une simple déclaration préalable de travaux suffit.
    • Au-delà de 20 m² (40 m² en zone urbaine), un permis de construire est obligatoire.

Bon à savoir : dès lors que la surface de plancher totale de la maison après travaux dépasse 150 m², le recours à un architecte est obligatoire.

Si votre maison est située en zone protégée ou aux abords d'un monument historique, vous devez obtenir l'autorisation préalable de l'Architecte des bâtiments de France de votre département.

Aménager au mieux un grenier Le prix d’un aménagement de grenier

Quel est le prix d’un aménagement de grenier ?

Le prix d’un aménagement de grenier va bien sûr dépendre de la surface des combles, de leur état et du type et du nombre des pièces à vivre prévus. Chaque fenêtre de toit et chaque chien assis augmentent le budget, tout comme le type et la taille de l’escalier.

À titre indicatif, et sans changement de la pente du toit, le budget global d’un aménagement de grenier se situe entre 2 400 € et 4 000 €.

Pour vous aider à financer ces travaux, un certain nombre d'avantages fiscaux existent, car aménager un grenier permet de favoriser les économies d’énergie. Les nouvelles fenêtres et la nouvelle isolation générale vont faire baisser la facture de chauffage. L’État français voit ces rénovations d’un bon œil et propose différentes aides financières, que cela soit dans le cadre de la défiscalisation ou d’une baisse de la TVA. Par ailleurs, pour en profiter pleinement, il faut faire appel à une entreprise certifiée NF Habitat-RGE, c’est-à-dire reconnue garante de l’environnement. Camif Habitat possède cette certification.

Si vous souhaitez faire appel à un architecte ou un architecte d’intérieur, comptez entre 7 % et 10 % d’honoraires en sus du budget des travaux. Cette solution, apparemment plus coûteuse, vous facilite le suivi des travaux. De nombreux corps de métier différents vont en effet intervenir : maçons, charpentiers, électriciens, menuisiers, poseurs de fenêtres, etc. Vous souhaitez n’avoir qu’une seule facture pour toutes ces interventions ? Faites appel à Camif Habitat !

Vous souhaitez en savoir plus sur l'aménagement de grenier ? Contactez nos conseillers pour une visite conseils gratuite et sans engagement !

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur l'aménagement

Tout savoir sur l'aménagement

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Quelle idée d’aménagement de comble ?

Aménagement

Comment concevoir un plan d’aménagement de ses combles ?

Aménagement

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'aménagement

Divers travaux à VALENCE (26)

Changement d'interlocuteur avec beaucoup de perte de temps pour le démarrage du projet. Chargé d'affaires présent et actif à la présentation du projet. Peu présent par la suite. Pas présent à la réception des travaux.

Divers travaux à RAMONVILLE ST AGNE (31)

TRES BIEN BONNE ECOUTE

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent