Voici comment transformer un balcon en terrasse

Voici comment transformer un balcon en terrasse

    Un projet ?

    Simple et rapide, réponse sous 48h !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux


    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Même si un balcon et une terrasse ne comptent pas dans les mètres carrés habitables selon les critères de la loi Carrez, ils comptent dans l’estimation d’une maison grâce au réchauffement climatique et au besoin de multiplier les extérieurs pour manger au frais. Ces deux espaces sont devenus les extensions les plus prisées.

    Quelle différence entre les deux ? Les investisseurs considèrent généralement que jusqu’à 8 mètres carrés, il s’agit d’un balcon, et au-delà, d’une terrasse.

    Trouver votre interlocuteur local/demande-devis/Je me lance !

    Trouver votre interlocuteur local

    Est-il possible d’agrandir un balcon ?

    Il est tout à fait possible d’agrandir un balcon, à condition de respecter certaines conditions. Selon votre situation, vous pouvez envisager plusieurs options. L’extension structurelle consiste à étendre l’espace existant en renforçant la structure porteuse. Cette solution nécessite souvent l’intervention d’un professionnel et peut être coûteuse.

    Une autre option est l’ajout modulaire, qui implique l’utilisation de modules préfabriqués pour un agrandissement rapide. C’est une option plus abordable et plus flexible, qui permet d’ajuster l’agrandissement en fonction de vos besoins spécifiques.

    Néanmoins, avant de vous lancer dans un tel projet, assurez vous d’obtenir les autorisations nécessaires. En effet, agrandir un balcon peut impliquer de modifier l’aspect extérieur de votre bâtiment, ce qui nécessite souvent une autorisation de la part des autorités locales.

    Agrandir le balcon d’un appartement : un projet qui demande réflexion

    Le projet d’agrandissement d’un balcon peut se révéler complexe, nécessitant une étude attentive des contraintes techniques et réglementaires. Les obstacles peuvent être multiples :

    • La structure de l’immeuble : est-elle capable de supporter le poids supplémentaire d’un balcon plus grand ?
    • La réglementation locale : certains règlements d’urbanisme peuvent interdire ou restreindre l’extension des balcons.
    • Les autorisations nécessaires : l’aval de la copropriété est souvent requis pour ce type de travaux.
    • Le coût : l’extension d’un balcon peut représenter un investissement important.

    Il est donc essentiel de bien réfléchir à ces différents aspects avant de se lancer dans un tel projet. Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez faire appel à des professionnels du bâtiment qui sauront vous conseiller et vous accompagner. Dans certains cas, des solutions d’agrandissement visuel, moins coûteuses et moins contraignantes, peuvent être envisagées.

    /Bloc

    Parlons de votre projet/demande-devis/Je prends RDV!

    Parlons de votre projet

    Comment agrandir un balcon en terrasse ? 

    L’agrandissement d’un balcon en terrasse est une entreprise qui nécessite une planification soignée. Pour commencer, évaluez la taille et la forme de votre balcon existant. L’idée est de maximiser l’espace disponible sans compromettre la structure de votre bâtiment. 

    Pensez à l’ajout d’un garde-corps pour la sécurité et à organiser une évacuation efficace des eaux de pluie pour éviter les dommages structurels.

    Il est également crucial de prendre en compte les réglementations locales et les permissions nécessaires avant de commencer les travaux. 

    Enfin, n’oubliez pas de considérer l’aspect esthétique de votre future terrasse. Utilisez des matériaux qui s’intègrent bien à l’architecture de votre maison et qui résistent aux conditions météorologiques.

    Agrandir un balcon en terrasse sur pilotis

    Le projet d’extension de balcon en terrasse est plus facilement réalisable lorsqu’il s’agit d’une maison.

    De nombreuses maisons des années 50 ou postérieures possèdent une entrée principale située au premier niveau et accessible par un escalier extérieur. Dans ce cas, le balcon existant peut être agrandi avec une terrasse sur pilotis. Celle-ci peut même courir sur plusieurs façades de la maison et offrir un espace extérieur très agréable, sécurisé par un garde-corps et donnant directement à la fois sur le salon et différentes chambres à coucher.

    La terrasse sur pilotis prolonge le balcon existant en multipliant les poutres porteuses ancrées au sol et le système de solives sur un mur porteur, qui permet de fixer la terrasse à la maison. Elle peut s’élever jusqu’à 5 mètres au-dessus du sol, mais elle est souvent reliée au premier étage à environ 3 mètres de hauteur.

    Le matériau privilégié dans la majorité des cas sera le bois, à la fois léger et rapide à mettre en place Il demandera cependant un entretien régulier. Pour l’agrandissement du balcon, le prix se situera entre 150 et 500 € par mètre carré. Rénover ce balcon demeure cependant relativement facile : il faudra remplacer des solives et étanchéifier. Pensez à passer une couche de protection du bois régulièrement.

    Partant pour nous rencontrer ? /demande-devis/Je veux une visite !

    Partant pour nous rencontrer ?

    Agrandir un balcon pour créer une terrasse sur un toit plat

    Dans certains cas, il est possible d’agrandir un petit balcon situé au premier étage en prenant appui sur un toit plat d’une extension. L’agrandissement du balcon en béton sera alors la meilleure solution. À ne pas oublier : le garde-corps et l’évacuation des eaux de pluie.

    L’extension sur un toit plat est une option viable, surtout si votre balcon est situé au premier étage. Cette méthode nécessite l’utilisation d’une structure en béton solide pour supporter le poids de la terrasse.

    Comment rallonger un balcon en béton ?

    Pour rallonger un balcon en béton, plusieurs étapes sont requises. Tout d’abord, vous devrez décaisser le sol et créer une chape de béton sur un treillis métallique. Un coffrage en parpaings sera nécessaire pour couler proprement cette chape.

    Il est également possible de faire une extension ferraillée qui se reprend dans le chaînage de la dalle existante, pour ensuite recouler le béton. Cette méthode nécessite de casser partiellement la structure existante en conservant l’ancien ferraillage.

    Rappelez-vous que l’extension d’un balcon en béton nécessite des compétences spécifiques et une attention particulière aux détails. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour ce type de projet.

    Découvrez nos réalisations/demande-devis/Je m’inspire !

    Découvrez nos réalisations