Comment construire une extension vitrée avec une ossature bois ?

Vous souhaitez envie d’une extension vitrée incluant du bois. Camif Habitat fait le point sur les étapes et les solutions pour réussir votre agrandissement en toute sérénité.
maitre oeuvre maison individuelle

Vous vous interrogez sur la construction d’une extension vitrée dans votre maison tout en apportant une touche de modernité avec l’utilisation du bois pour donner plus de cachet à votre extension. Avec Camif Habitat, découvrez tous les avantages d’une extension en verre avec ossature bois .

Les extensions vitrées sont plébiscitées depuis de nombreuses années par les particuliers qui cherchent à agrandir leur maison individuelle en l’ouvrant sur l’extérieur, tout en apportant une source de lumière importante à leur intérieur. Les extensions vitrées permettent en effet de créer une transition douce entre la pièce de vie ou une chambre et les extérieurs.

Une extension vitrée qui s’appuie en outre sur une ossature en bois offre un grand nombre d’avantages. A la luminosité du verre répond la chaleur réconfortante du bois. Une formule qui a donc de quoi séduire lorsque l’on souhaite agrandir sa maison tout en lui offrant une grande ouverture sur l’extérieur !

L’extension verre et bois pour quelle pièce ?

La solution que l’on voit le plus fréquemment est l’extension de type véranda dans le prolongement de la pièce de vie. Cela permet de créer un grand espace lumineux ou il sera agréable de se poser aussi bien en été qu’en hiver pour profiter de sa famille ou de ses amis. L’amélioration des matériaux utilisés pour la construction de la véranda et des techniques d’isolation permettent en effet de profiter sans problème de son extension vitrée toute l’année.

On peut aussi retrouver l’extension vitrée dans le prolongement d’une chambre ou d’une suite parentale en rez-de-chaussée pour bénéficier de l’ouverture sur l’extérieur tout au long de la journée. Certains particuliers peuvent aussi profiter de leur extension pour réaménager tout ou partie de leur cuisine.

Naturellement, il est important de bien réfléchir à l’objectif que vous vous donnez pour déterminer où construire votre extension en verre et en bois. N’oubliez pas aussi de bien penser au style que vous voulez donner à votre extension : moderne, classique, dans la continuité ou en rupture avec le reste de la pièce reliée à l’extension…

L’orientation de l’extension vitrée est importante également. Dans de nombreux cas, la pièce à laquelle vous avez décidé de relier l’extension va déterminer votre choix. Si vous avez réellement le choix, attention aux extensions vitrées tournées vers le nord qui risquent d’être plus difficiles à chauffer.

Pour déterminer la surface de l’extension, n’oubliez pas qu’il peut exister des contraintes administratives, liées notamment à la dimension de votre terrain. À noter que si la taille extérieure de votre terrain ne permet pas de construire une extension de type véranda, vous pouvez néanmoins remplacer le mur de votre pièce par une verrière ou une surface vitrée afin de gagner en luminosité et en ouverture sur l’extérieur.

Nos experts Camif Habitat pourront vous aider à répondre à toutes ces questions pour lancer votre projet d’extension vitrée dans les meilleures conditions.

 

Contactez votre interlocuteur local

Choisir le bois pour une extension vitrée

Lorsque l’on pose une véranda, les parois vitrées s’appuient sur une ossature rigide qui donne sa solidité à l’ensemble. Ces ossatures sont le plus souvent en aluminium car ce matériau est léger et nécessite peu d’entretien. Le PVC, et les matériaux métalliques (fer forgé ou acier) sont également utilisés.

Le bois est de plus en plus souvent plébiscité pour la construction de l’ossature de l’extension vitrée. Ce matériau naturel est en totale symbiose avec l’environnement et il a des qualités d’isolation indéniable. Le prix des extensions vitrées avec ossatures en bois reste accessible, bien qu’elles soient plus chères que celles en PVC. Seul petit bémol : le bois demande un entretien plus régulier et plus important que les autres matériaux.

Le choix du matériau de l’ossature est essentiel, mais n’oubliez pas de vous intéresser aussi aux qualités du verre proposé pour la construction. Isolation renforcée, double vitrage, capacités autonettoyantes… Les vitrages les plus innovants ont de meilleures qualités d’isolation et vous permettront de profiter de votre extension vitrée toute l’année et ce pour une durée plus longue.

Lorsque l’extension est construite de plain-pied, il sera nécessaire d’effectuer des travaux de terrassement préalable, plus ou moins conséquents selon la nature du terrain. Viendra ensuite la phase de coulage de la dalle de béton sur laquelle sera établie la véranda. Les différents éléments de la véranda, préalablement fabriqués seront ensuite assemblés pour édifier l’extension vitrée. Il restera ensuite à finaliser l’intégration de la véranda au reste de la maison (abattage de murs, mises en place de poutre IPN etc).

vitrée en bois facteurs vont peser sur le budget

Combien coûte une extension vitrée en bois ?

De nombreux facteurs vont peser sur le budget de construction d’une véranda avec ossature en bois. Le premier facteur sera bien évidemment la taille de l’extension, et le choix de la qualité des matériaux. Les éventuelles difficultés techniques liées à l’ouverture des murs existants ou à la nature du terrain sur lequel sera construite l’extension vitrée peuvent aussi avoir un impact significatif sur le budget final. Le choix d’une extension à toit plat ou à toit pentu entraînera également des répercussions sur le prix.

Naturellement, le niveau de finitions attendu jouera enfin sur le coût de votre extension. En moyenne, on peut estimer que le coût d’une extension vitrée sur ossature bois pourra s’échelonner de 2 000 €/m2 à plus de 3 800 €/m2 pour des prestations plus complexes ou plus haut de gamme.

Quelles formalités pour une extension vitrée en bois ?

Au même titre que n’importe quel type d’extension, une véranda est soumise à la règlementation sur l’urbanisme. On constate deux cas de figure principaux :

  • Surface de plancher inférieure à 20m2 : La déclaration préalable de travaux est suffisante.
  • Surface de plancher supérieure à 20m2 (40m2 en zone couverte par un Plan Local d’Urbanisme) : Un permis de construire délivré par la mairie est obligatoire.

Dans tous les cas, si la surface globale de la maison après travaux dépasse 150 m, il sera indispensable d’obtenir un permis de construire et de faire appel à un architecte.

N’hésitez pas à contacter l’agence Camif Habitat au plus près de chez vous pour obtenir des informations personnalisées et réaliser un devis pour votre extension vitrée en bois. Profitez d’une visite conseils gratuite et sans engagement pour échanger avec nos professionnels Camif Habitat proches de chez vous !

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Remaniement de toiture : prix au m2

Rénovation

Organisation des travaux de rénovation

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

Divers travaux à VALENCE (26)

Changement d'interlocuteur avec beaucoup de perte de temps pour le démarrage du projet. Chargé d'affaires présent et actif à la présentation du projet. Peu présent par la suite. Pas présent à la réception des travaux.

Divers travaux à RAMONVILLE ST AGNE (31)

TRES BIEN BONNE ECOUTE

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent