Extension d’un pignon de maison : agrandir sur les côtés ou l’arrière

Créer une extension de l’un des pignons de la maison permet d’agrandir une habitation avec un toit à plusieurs pans ou un toit plat sur toute la hauteur.
transformer une maison en immeuble de rapport

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Toute maison dispose de pignons, puisque le pignon désigne tous les murs qui n’accueillent pas d’entrée.

Historiquement, ce terme n’était appliqué qu’à la partie triangulaire du mur située entre les versants du toit. Pour éviter les incendies dans les villes, et pour gagner de la place, les pignons n’ont plus fait face à la rue, mais ont été orientés vers les murs mitoyens.

Petit à petit, le mur pignon, souvent utilisé pour servir de mur mitoyen dans les villes en opposition au « mur de façade principale » de la rue, est devenu le « mur ne comportant pas l’entrée ». Actuellement, tous les murs, y compris ceux percées de fenêtres, mais sans portes d’entrée, sont considérés comme des murs pignons. Même si l’espace triangulaire entre les pans de toit ont disparu, comme pour les maisons à toit plat, la majorité des murs peuvent donc être qualifiés de pignons.

Le pignon, dont une face donne toujours à l’extérieur, joue un rôle éminent dans la solidité du bâtiment. Le percer ou le déplacer nécessite un maître d’œuvre aguerri pour éviter tout désagrément. La création d’une extension sur l’un des murs pignons, quelle qu’en soit la hauteur, ne doit pas déséquilibrer la structure de la maison principale.

Créer une extension pour un toit à 2 pentes ou à 4 pentes

La maison avec un toit à 2 pentes peut être considérée comme la maison idéale, puisque c’est elle qui figure le plus souvent dans les dessins des enfants. De fait, une majorité de maisons françaises possèdent un toit à deux pentes, seule l’inclinaison varie. Ce toit est en effet parfaitement adapté à des régions où les précipitations (pluie et neige) ne manquent pas.

Ce plan très typique possède souvent deux pignons, un sur chaque côté latéral, et parfois 3 pignons, si aucune porte-fenêtre n’ouvre vers un jardin situé à l’opposé de la porte d’entrée. La configuration est semblable lorsque la maison possède un toit à 4 pentes, seule la configuration du toit varie.

  • Une extension pour une maison à trois pignons peut être aménagée sur l’un des trois côtés. Le côté donnant vers l’arrière de la maison, surtout si le terrain est propice, sera privilégié si le projet consiste à installer une véranda, pour laisser la lumière entrer. Selon l’orientation de la maison et la disposition du jardin, un autre côté peut cependant être privilégié.
  • Les possibilités d’extension de maison à deux pignons dépendent en partie du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Il n’est pas toujours possible de changer l’inclinaison de la pente du toit, ce qui serait le cas lors d’un aménagement des combles. Dans ce cas, l’un des deux pignons accueillera le projet d’extension. Celle-ci peut prendre la forme d’une extension en parpaings, pour prolonger la maison par un garage par exemple, ou d’une extension vitrée.

 

Contactez votre interlocuteur local

Créer une extension sur pignon pour une maison à toit plat

Tous les murs extérieurs sans porte d’entrée d’une maison à toit plat sont désignés comme murs pignons. Ils peuvent accueillir une extension, idéalement en optant pour une architecture en harmonie avec le style moderne et épuré de la maison principale. Comme il n’y a, dans ce cas, aucun problème de limite de hauteur à cause du toit, l’extension peut s’accoler à chaque pignon disponible. Elle pourrait même dépasser la hauteur du toit de la maison d’origine… mais ce choix rendrait la construction plus complexe. Techniquement, il est plus facile de garder la hauteur précédente pour prolonger les différents circuits (électricité, gouttières, etc.).

L’extension de la maison à toit plat peut alors prendre la forme d’une extension à toit plat. Ce choix n’a que des avantages, puisqu’il est aussi le plus simple et économique à construire, grâce à l’absence de charpente et de couverture du toit.

Bon à savoir : si le toit plat de la nouvelle extension est aménagé en terrasse, il faut obligatoirement prévoir un garde-corps d’une hauteur minimale de 1 m à 1,10 m, ainsi qu’une lisse intermédiaire à mi-hauteur et une main courante.

Créer une extension sur pignon pour une maison à toit plat Quel prix pour une extension à toit plat sur un mur pignon ?

Quel prix pour une extension à toit plat sur un mur pignon ?

Le prix de l’extension sur pignon d’une maison à toit plat dépend largement des matériaux et de la hauteur de la nouvelle partie. Le style contemporain du toit plat oriente vers deux solutions souvent plébiscitées : l’extension en béton, qui utilise des parpaings et l’extension en bois.

Choisir le bois pour son agrandissement de maison à toit plat, c’est se tourner vers une solution aux multiples avantages : ce matériau durable et recyclable est aussi écologique et d’une grande rapidité d’exécution. L’extension bois à toit plat est livrée sous forme de modules qui n’ont plus qu’à être assemblés en seulement quelques semaines (voire quelques jours pour les petites extensions), ce qui fait considérablement baisser le coût des travaux.

Voici quelques prix indicatifs :

  • Extension maison toit plat – prix en ossature-bois : de 2 700 à 3 800 euros le m² ;
  • Extension toit plat – prix en parpaings : de 2 100 à 3 800 euros le m² ;

Dans les deux cas, le volume le plus simple à édifier et aménager est celui du cube. C’est une forme à la fois harmonieuse visuellement et particulièrement appropriée pour les extensions cube en bois, puisque les trois murs à construire disposent d’une longueur identique.

Existe-t-il des murs pignons qui ne peuvent pas accueillir une extension ?

À partir du moment où le terrain est suffisamment grand pour accueillir une extension, tout pignon peut lui servir de point de départ.

Choisir la forme et le matériau de l’extension dépend alors simplement du budget et des envies des propriétaires. Citons par exemple :

  • une extension en L, qui crée une aile pouvant abriter le jardin des vents dominants,
  • deux extensions, l’une dans le prolongement de la maison, l’autre en L,
  • une extension vitrée, c’est-à-dire une verrière ou une véranda, sur un ou plusieurs niveaux,
  • une extension sur pilotis pour compenser une pente éventuelle.

Faites appel à Camif Habitat pour la bonne fin de vos travaux d’extension

Créer une extension du pignon de la maison offre de multiples possibilités et choix. N’oubliez cependant pas de consulter les règlementations locales et de vérifier la stabilité de la construction existante lorsque le poids pesant sur les murs porteurs est déporté.

Un maître d’œuvre Camif Habitat vous accompagne dans votre projet de A à Z). Du 1er appel téléphonique à l’achèvement des travaux, il se tient à vos côtés pour vous conseiller, vous accompagner et vous aider. Garantissant la bonne fin des travaux, il s’assure que l’extension verra le jour dans les règles de l’art.

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur l'extension

Tout savoir sur l'extension

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Quelle extension de maison pour un jardin d’hiver ?

Extension

Comment faire une rallonge de maison ?

Extension

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur l'extension

Divers travaux à VALENCE (26)

Changement d'interlocuteur avec beaucoup de perte de temps pour le démarrage du projet. Chargé d'affaires présent et actif à la présentation du projet. Peu présent par la suite. Pas présent à la réception des travaux.

Divers travaux à RAMONVILLE ST AGNE (31)

TRES BIEN BONNE ECOUTE

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent