Quelle hauteur pour une extension de maison à toit plat ?

    Dites nous tout !

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Les avantages d’une extension de maison à toit plat

    L’extension de maison à toit plat séduit de plus en plus de propriétaires, grâce à ses nombreux atouts :

    • Une touche de modernité pour réveiller une maison ancienne ou prolonger une maison contemporaine,
    • Un budget maîtrisé grâce à l’absence de la charpente et de la couverture du toit.


    Les 3 critères pour définir la hauteur de votre extension à toit plat

    1. Une hauteur en harmonie avec le style de la maison

    En théorie, la hauteur de l’extension à toit plat n’est limitée par aucune réglementation. Vous pourriez édifier un donjon de plusieurs étages se finissant avec un toit plat. En pratique cependant, les extensions à toit plat ne dépassent pas la hauteur du toit de la maison existante. A l’œil, cette harmonie architecturale semble évidente, puisque la hauteur de l’extension ne fait que prolonger la maison. Techniquement, c’est également plus facile de garder la hauteur précédente pour prolonger les différents circuits (électricité, gouttières, etc.).

    La hauteur de l’extension à toit plat va aussi dépendre de l’utilisation prévue. Dans le cas où le toit doit accueillir une terrasse, il faudra obligatoirement l’équiper d’un garde-corps d’une hauteur minimale de 1 m à 1,10 m, ainsi qu’une lisse intermédiaire à mi-hauteur et une main courante.

    2. Une hauteur limitée par les réglementations urbaines

    extension bois à toit plat

     

    extension à toit plat à étage

    Même si la hauteur des extensions n’est pas clairement indiquée par le Plan d’Occupation des Sols ou le Plan Local d’Urbanisme (qui définit plutôt la hauteur maximale des immeubles), une extension, quelle qu’elle soit, aura du mal à obtenir les autorisations nécessaires si elle dépasse les cotes standard. La hauteur des extensions à toit plat les plus courantes atteint au minimum 2,20 mètres ; comptez 2,40 mètres à 2,60 mètres pour vous sentir à l’aise.

    Quand il s’agit d’agrandir sa maison avec un cube, il convient de tenir compte du voisinage. Votre projet d’extension ne doit pas créer de perte d’ensoleillement, de rapprochement trop important du vis-à-vis, de nuisances sonores (dans le cas d’un garage par exemple).

    3. La hauteur des extensions toit plat détermine le prix de l’extension

    Plus une extension maison est haute, plus elle va coûter cher. Il faudra dans tous les cas assurer la sécurité des intervenants lors de la construction et éventuellement poser un échafaudage. Les extensions bois en prêt-à-poser proposent des modules de 2,60 m à 2,80 m de hauteur.

    Tout choix de hauteur en dehors des standards allongerait la durée des travaux et impacterait le prix de votre agrandissement de maison à toit plat.