Quelle différence entre un maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage ?

Zoom sur la différence entre un maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage.
différence entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage

Camif Habitat vous éclaire sur la différence entre un maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage. Qui fait quoi sur un chantier de rénovation, d’aménagement ou d’extension ? Quels sont les tarifs pratiqués ?

Avant de vous lancer dans un chantier pour rénover, agrandir ou aménager votre maison ou votre appartement, vous avez besoin d’y voir plus clair dans le rôle de chaque intervenant. Qui s’occupe de la conception ? Qui décide des artisans qui interviennent ? Avec qui faut-il négocier les devis ? Qui va assurer le suivi du chantier ? Qui est responsable en cas de malfaçon ? Comment contractualiser l’intervention de chacun durant le chantier ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre en mettant en avant la différente entre les missions d’un maître d’ouvrage et celles d’un maître d’œuvre.

Fort de cet éclairage, vous serez plus à l’aise lors de vos discussions pour lancer le chantier qui vous tient à cœur.

Camif Habitat vous éclaire sur la mission du maître d’œuvre et le prix d’un maître d’oeuvre lors de travaux d’aménagement intérieur, de rénovation ou d’agrandissement. Au forfait ou aux pourcentages, vous pouvez négocier le coût en fonction de la mission confiée et la superficie concernée par les travaux.

Qu’est-ce qui définit le maître d’ouvrage ?

Service Public, le site officiel de l’administration française définit le maitre d’ouvrage comme étant « toute personne publique ou privée pour le compte de laquelle des travaux ou un ouvrage immobilier sont réalisés ».

A ce titre, si vous souhaitez agrandir votre maison, rénover votre appartement ou aménager votre local professionnel, vous serez le maître d’ouvrage du chantier. C’est vous qui passez la commande. Vous définissez le cahier des charges, le budget, le calendrier prévisionnel des travaux. Vous êtes la personne qui prenez l’ensemble des décisions.

En aucun cas, vous ne devez avoir des connaissances techniques pour ce rôle qui vous est dévolu car vous êtes le commanditaire des travaux. Vous exprimez votre besoin le plus précisément possible, vous envisagez un calendrier de réalisation, charge au maître d’œuvre de mettre en œuvre votre projet d’aménagement, de rénovation ou d’agrandissement.

Il est toutefois possible de confier cette mission de maîtrise d’ouvrage à un tiers professionnel pour assurer cette fonction en votre nom. Cette délégation se fait le plus souvent dans le cadre de chantier de construction de maison, beaucoup moins lors d’une rénovation ou d’un agrandissement d’habitation.

Attention toutefois à garder cette notion en mémoire : le maître d’ouvrage cadre le projet mais il ne suit pas son déroulement. C’est le rôle du maître d’œuvre ! C’est d’ailleurs le maître d’ouvrage qui va choisir le maître d’œuvre et les entreprises qui vont intervenir sur son chantier.

Le maître d’ouvrage reste le décisionnaire final.

 

Contactez votre interlocuteur local

Zoom sur les assurances avant de débuter un chantier

En tant que maître d’ouvrage, vous devez souscrire à une assurance dommages-ouvrage le temps des travaux : « Toute personne qui fait réaliser des travaux de construction par une entreprise doit souscrire une assurance construction dommages-ouvrage. Elle permet en cas de sinistre d'être remboursé rapidement de la totalité des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale. »

L'assurance dommage-ouvrage a toute son utilité en cas de malfaçon ou défaut d’exécution des travaux. Il permet ainsi d'être remboursé rapidement de la totalité des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale, sans attendre qu'intervienne une décision de justice. L'assurance dommages-ouvrage prend effet après l'expiration du délai de garantie de parfait achèvement, soit après 1 année.

Toutefois, avant l'expiration du délai de garantie de parfait achèvement, elle permet le paiement des réparations dans 2 cas de figure :

  • Le contrat conclu avec l'entrepreneur est résilié pour inexécution de ses obligations (travaux non conformes ou inachevés par exemples) avant la réception des travaux et après mise en demeure restée infructueuse.
  • L'entrepreneur ne répare pas les défauts constatés après la réception des travaux et après mise en demeure restée infructueuse.
Connaître la différence entre un maître d'ouvrage et un maître d'oeuvre Connaître la différence entre un maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage

Quelles garanties après la fin des travaux ?

Pendant l'année qui suit la réception des travaux, vous bénéficiez d'une garantie de parfait achèvement. Cette garantie impose à l'entreprise qui a réalisé les travaux de réparer tous les désordres signalés au cours de l'année qui suit la réception des travaux.

Pendant les 2 ans qui suivent la réception des travaux, vous bénéficiez de la garantie de bon fonctionnement (aussi appelée garantie biennale). Cette garantie impose à l'entreprise qui a réalisé les travaux de réparer ou remplacer les éléments d'équipement qui ne fonctionnent pas correctement pendant les 2 années qui suivent la réception des travaux.

Pendant les 10 ans qui suivent la réception des travaux, vous bénéficiez de la garantie décennale. Cette garantie impose à l'entreprise de réparer les dommages survenus au cours des 10 années suivant la réception des travaux.

Quels rôles pour le maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre est la personne qui va prendre en charge le suivi du chantier. Il est mandaté par le maître d’ouvrage qui reste le commanditaire et décideur. Voici des exemples de chantier suivis par un maître d’ouvrage :

  • Création d’une suite parentale dans une maison,
  • Transformation d’un bâtiment annexe en extension indépendante,
  • Réalisation d’une véranda ou d’un garage,
  • Surélévation d’une maison,
  • Rénovation de tout ou partie d’un logement,
  • Réaménagement d’un intérieur d’appartement avec des changements de cloisons,
  • Création d’une baie vitrée dans le salon avec percement du mur porteur, etc.

 

Contactez votre interlocuteur local

Le maître d’œuvre endosse la casquette du chef d’orchestre d’un chantier. Son premier travail va être de s’assurer que toutes les conditions techniques sont réunies pour les travaux. S’il faut des études préalables (nature du terrain, étude géotechnique, solidité des fondations…), il en fait la préconisation au maître d’ouvrage et dès accord, fait intervenir un bureau d’études pour les investigations. En fonction des résultats obtenus, il va faire différentes propositions détaillées avec plans à l’appui. Après échanges et ajustements, le maître d’ouvrage valide, ce qui permet au maître d’œuvre de se lancer dans la recherche des entreprises et artisans nécessaires pour le bon déroulement du chantier.

Encore une fois, c’est lui qui sélectionne et négocie les devis, charge au maître d’ouvrage de valider et de passer commande.

Le maître d’oeuvre est aussi en capacité d’assister le maître d’ouvrage dans l’ensemble de ses démarches administratives (consultation du Plan local d’urbanisme, déclaration préalable de travaux, permis de construire…). Il peut également vous aider à constituer un dossier pour bénéficier des aides en rénovation de l’Etat (éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt pour la transition énergétique, CEE, par exemple).

Une fois le calendrier d’interventions calé pour chaque entreprise, le maître d’œuvre va suivre l’évolution du chantier au quotidien. C’est lui qui sera votre interlocuteur en cas de glissement de calendrier, de contre-temps avec une entreprise, etc. Il veille à ce que chaque étape du chantier soit réalisée dans les règles de l’art, avec les matériaux choisis par vous, et de façon irréprochable. Le maître d’œuvre vous fera des points réguliers pour confirmer la tenue du calendrier ou pour vous faire part d’ajustements réalisés toujours dans le respect du cahier des charges convenu ensemble.

Quelle est la différence entre un maître d'ouvrage et un maître d'oeuvre Quelle est la différence entre un maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage

Au final, le maître d’œuvre est responsable :

  • de la conception du projet selon les besoins des utilisateurs,
  • des choix techniques opérés,
  • de la vérification des compétences, de la solvabilité et des assurances des sous-traitants,
  • du chiffrage global des travaux,
  • de la coordination des travaux,
  • de la réception de l'ouvrage.

Bon à savoir : lors de la livraison finale des travaux, le maître d’oeuvre doit mentionner, dans le procès-verbal de réception des travaux, les défauts en vue de réparation à prévoir, dans un délai à définir entre les parties. La mission du maître d'œuvre s'achève quand l’ensemble des réserves indiquées dans le procès-verbal sont levées.

Quels critères pour choisir un maître d’oeuvre ?

Selon la nature de vos travaux, vous pouvez orienter votre choix de maître d’œuvre vers deux profils : un architecte ou un architecte d’intérieur.

Pour tout aménagement intérieur, redistribution des espaces, changement de fonction d’une pièce (chambre devenant une salle de bain, par exemple), vous pouvez vous orienter vers un architecte d’intérieur maître d’œuvre.

Pour tout chantier d’extension, de changement de fonction d’un bâtiment (une grange ou un ancien local professionnel devant une habitation, par exemple) ou de rénovation complète d’un logement, l’idéal est de faire appel à un architecte maître d’œuvre.

Maître d'ouvrage et un maître d'oeuvre, comment choisir ? Maître d'oeuvre et un maître d'ouvrage, comment choisir ?

Bon à savoir : le métier d’architecte est règlementé. Tout professionnel se prévalant d’être architecte doit être en capacité de vous fournir une copie de son diplôme reconnu par l’Etat. Pour pouvoir exercer en tant qu’architecte, tout professionnel doit être titulaire du Diplôme d'Etat d'architecte (DEA) depuis 2007. Ce diplôme d'Etat doit être complété par une année de formation pour obtenir la HMONP, habilitation à exercer la maîtrise d'oeuvre en son nom propre – a lieu en 1 an. Avant 2007, le diplôme officiel était le titre Architecte DPLG (l'habilitation était incluse dedans).

Par ailleurs, le maître d’œuvre est tenu d’une obligation de conseil. Il doit vous éclairer et vous conseiller sur les divers aspects des travaux à venir et notamment sur les risques, avantages et inconvénients d’un choix architectural particulier, de l’utilisation de certains matériaux, etc. Lors de votre choix, demandez à chaque professionnel de vous présenter un ou deux chantiers menés récemment, photos à l’appui. Il doit être capable de vous expliquer rapidement la problématique de chaque chantier et les choix faits. L’idéal serait de pouvoir contacter directement l’un de ses anciens clients pour discuter rapidement du déroulement de leurs travaux. Osez demander des références avant de vous engager avec un maître d’oeuvre !

Enfin, le critère de la proximité avec votre chantier est primordial. Vous devez faire appel à un professionnel, proche de chez vous pour avoir la garantie d’un suivi au quotidien et d’une grande réactivité en cas de besoin.

Combien coûte l’intervention d’un maître d’œuvre pour un maître d’ouvrage ?

Le coût d’intervention du maître d’œuvre dépendant de l’ampleur des travaux, de la complexité du chantier, et des travaux à mener. Il est calculé sur la base d’un pourcentage du prix global des travaux ou bien sous forme de forfait. A vous de négocier !

Ce pourcentage pourra aller de 7 % minimum pour la conception (plans) à une fourchette de 10 à 16 % pour la gestion intégrale d’un projet.

 

Demandez un chiffrage

Pour éviter tout litige, il est vivement recommandé de contractualiser l’intervention du maître d’œuvre avant de lancer le chantier. Le contrat de maîtrise d'œuvre doit comprendre les éléments suivants :

  • Le périmètre d'intervention,
  • Le montant TTC des honoraires,
  • L'échelonnement des paiements,
  • L'attestation des assurances professionnelles (Responsabilité civile décennale et Responsabilité civile générale),
  • Le montant de l'enveloppe budgétaire,
  • Le calendrier prévisionnel de réalisation des travaux.

Pourquoi faire appel à Camif Habitat ?

En faisant appel à un maître d’œuvre Camif Habitat, vous avez la garantie de faire appel à un professionnel proche de chez vous, disponible pour la durée totale de votre chantier, avec un prix fixé à la signature du contrat. Les assurances sont également incluses dans la prestation. Vous n’aurez ainsi aucune mauvaise surprise ! Signataires de la charte qualité Camif Habitat, les maîtres d’œuvre Camif Habitat sont régulièrement audités afin de vérifier si leurs pratiques s’accordent avec les engagements Camif Habitat.

Pour rénover, agrandir, aménager tout ou partir de votre appartement ou de votre maison, confiez votre chantier à un maître d’œuvre Camif Habitat. Proche de chez vous, il vous accompagnera dans chaque phase de votre projet vous faisant bénéficier de son expérience et de ses connaissances pointues pour aménager, rénover un appartement ou une maison, ou encore agrandir votre habitation.

 

Profitez de votre visite conseils gratuite

Envie de voir d'autres conseils ?

Quel est le rôle du maitre d’œuvre d’exécution ?

Métier

Tout savoir sur le maître d’œuvre en construction

Métier

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent