Carrelage en pierre : faire le bon choix

    1/2

    Votre projet



    Besoin d'un architecte ou maître d'oeuvre

    Décrivez votre projet travaux

    * Champs obligatoires

    Suivant

    2/2

    Vos coordonnées





    Précédent

    * Champs obligatoires

    Carrelage en pierre naturelle : les possibilités

    Matériau noble par excellence la pierre est utilisée depuis l’antiquité comme carrelage en construction ou en rénovation de maison. Contrairement au carrelage céramique, la pierre naturelle est tout simplement extraite de carrières, avant d’être façonnée (coupe, polissage, etc) et éventuellement traitée. Aujourd’hui, de nombreuses déclinaisons sont commercialisées pour le sol bien sûr, mais aussi le revêtement mural.

    Au positif, la pierre naturelle est moins froide au toucher que le carrelage classique. Au négatif, la pierre naturelle est souvent très poreuse. Un traitement préalable est ainsi nécessaire pour la rendre résistante à l’eau, aux tâches et au gel.

    Carrelage en marbre

    Le marbre est depuis l’antiquité utilisé pour le revêtement des sols et des murs. Cette roche métamorphique est rare est précieuse. Elle est formée de grains cristallisés de calcite et de dolomie qui forment sous la chaleur et la pression, des veines et marbrures caractéristiques. Son aspect brillant est également une caractéristique majeure de cette pierre naturelle : le mot marbre, du grec marmaros, signifie « pierre resplendissante !

    Avantages du carrelage en marbre

    Ultra dur, le marbre est un symbole de durabilité. Il se décline dans de nombreuses couleurs selon les sites d’extraction : rouge (marbre griotte de Belgique), blanc veiné de gris (Carrare), noir (de Golzinne en Belgique), vert (de Maurin, de Prato…), bleu (Turquin), Jaune (Sienne), rose (Pas-de-Calais), etc.

    Inconvénients du carrelage en marbre

    Fragile et cassant, le marbre est très poreux. Il est ainsi très sensible à l’eau et doit pour être utilisé en carrelage, être préalablement traité hydrofuge et antitâche. Son entretien est délicat et ne peut être réalisé qu’avec un détergent neutre, l’acidité des détergents classique le ternit.

    Prix du carrelage en marbre

    Entre 40 € et plus de 200 € le m2, selon la provenance de la pierre, sa couleur, sa rareté, et sa finition.

    Carrelage en granit

    Le granit est une roche magmatique intrusive, c’est-à-dire qu’elle s’est formée en profondeur dans l’écorce terrestre il y a des millions d’années. Sa composition essentiellement de feldspath alcalin et de quartz explique sa diversité de couleurs (gris, rose, beige). Le granit fait partie des pierres naturelles les plus résistantes aux agents mécaniques et chimiques. Il s’installe essentiellement au sol en raison de son poids important.

    Avantages du carrelage en granit

    Non poreux, le granit est facile à vivre. Il ne craint ni l’eau ni les tâches et peut s’utiliser aussi bien à l’intérieur et à l’extérieur sans traitement spécifique. Ultra résistant, le granit ne s’altère pas dans le temps.

    Inconvénients du carrelage en granit

    Naturellement rugueux, le granit s’encrasse assez vite, à moins qu’il soit poli, mais dans ce cas, sa résistance est moindre. Son prix est également dissuasif.

    Prix du carrelage en granit

    Entre 60 et 150 € le m2 selon la couleur et la finition.

    Carrelage en pierre calcaire

    La pierre calcaire est une roche organique d’origine sédimentaire (sédimentation d’organismes végétaux) contenant plus de 95 % de calcite. Extraites de carrières de Bourgogne, du Jura, d’Espagne, d’Italie ou de Belgique voire de Chine, la pierre calcaire est soit de teinte sombre (tons bleus), dure et non poreux, soit blanche à crème, voire rosée, tendre et poreuse.

    Avantages du carrelage en pierre calcaire

    La pierre calcaire tendre, dans sa version claire la plus courante, est très facile à travailler. Souvent adoucie, elle donne un aspect chaleureux et raffinée à une pièce rustique ou contemporaine. D’entretien facile dès lors qu’elle est traitée hydrofuge et anti-tâches, elle se nettoie au savon noir.

    Inconvénients du carrelage en pierre calcaire

    Relativement résistante en intérieur, la pierre calcaire est souvent trop poreuse pour être installée en extérieur. Son prix est souvent dissuasif.

    Prix du carrelage en pierre calcaire

    Entre 40 et 100 € le m2 selon le type de pierre.

    Carrelage en travertin

    Le travertin est une roche chimique d’origine sédimentaire contenant plus de 95 % de calcite. Contrairement à la pierre calcaire présentée ci-dessus, le travertin n’est pas le fruit d’une sédimentation d’organismes végétaux mais résulte de la précipitation du calcaire. Cette particularité fait que le travertin ne craint pas le gel. Il s’installe ainsi, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Sa superficie présente toutefois des imperfections (cavités) que l’on peut laisser tel quel lorsque l’utilisation est extérieure, mais que l’on bouche avant la pose en cas d’utilisation à l’intérieur. Les finitions peuvent varier du brut au poli, en passant par l’adouci, le brossé, le veilli.

    Avantages du carrelage en travertin

    Esthétiquement chic, le travertin a un cachet naturel. Ses nuances de couleurs vont du blanc au marron, en passant par l’orangé et le rouge. Il s’installe aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. D’entretien facile, il ne craint pas le gel. Son prix est abordable.

    Inconvénients du carrelage en travertin

    Souvent assez poreux, le travertin doit être traité hydrofuge et anti-tache à la pose.

    Prix du carrelage en travertin

    Entre 30 et 60 € le m2, selon le type de pierres et la finition.

    Carrelage en ardoise

    L’ardoise est une pierre métamorphique d’origine sédimentaire, résultat de la transformation de couches d’argile en schiste, suite à des pressions géologiques. Selon son lieu d’extraction, sa composition minérale varie (quartz, feldspath, mica, hématite, chlorite, graphite…). L’extraction se fait en « feuillets », c’est-à-dire en lame plus ou moins épaisses. Largement utilisée sur les toits, l’ardoise est le plus souvent mate et de couleur sombre. Ceci étant, l’ardoise peut prendre des nuances plus grises, vertes ou ocres selon les lieux d’extraction (Sud de l’Inde et Brésil principalement). Selon le rendu souhaité, l’ardoise peut être utilisée brute ou polie, tant en intérieur qu’en extérieur.

    Avantages du carrelage en ardoise

    Très résistance à l’abrasion, l’ardoise est une pierre solide et durable. Elle s’installe tant en extérieur qu’en intérieur du fait de sa faible porosité. Facile d’entretien, elle se nettoie à l’eau additionnée de savon noir ou à l’eau javellisée.

    Inconvénients du carrelage en ardoise

    Fragile à la manipulation, l’ardoise s’ébrèche d’un rien rendant la pose délicate. Cette fragilité à la pose varie selon l’épaisseur choisie de l’ardoise. Peu poreuse mais poreuse tout de même, l’ardoise gagne en facilité d’entretien en étant traitée hydrofuge.

    Prix du carrelage en ardoise

    Entre 40 et 100 € le m2, selon le type de pierres et la finition.

    Envie de découvrir
    d'autres conseils ?