4 idées reçues sur la rénovation de maison des années 70

Avant de se lancer dans la rénovation de votre maison des années 70, mieux vaut bien connaitre les spécificités de ce type d’habitation. Les idées reçues sont nombreuses sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans ce genre d’exercice. Petit tour d’horizon des choses à savoir de se lancer dans ce type de projets de rénovation.
une maison des années 70 rénovée

Idée reçue n°1 : rénover une maison des années 70, juste une histoire de déco

Même si tout le monde s’accorde sur le fait que la déco des années 70 c’est dépassé, le chantier prioritaire dans la rénovation d’une maison de de 1970, reste, comme pour toute rénovation de maison ancienne, l'isolation du toit et des murs. Ce n’est un secret pour personnes, les maisons des années 70 sont de véritables passoires énergétiques, avec de fortes déperditions d'énergie. Alors même si la déco n’est plus vraiment d’actualité, ce qui va prévaloir dans vos travaux c’est surtout l’isolation.

Coordonnée avec une ventilation efficace, l’isolation supprime les risques de condensation à l’origine de nombreux désordres. Une maison bien isolée se détériore donc moins vite et nécessite moins de travaux d’entretien.


Demandez un chiffrage

Pour optimiser votre confort, il faut souvent compléter ces travaux de rénovation énergétique par le remplacement des portes et fenêtres en simple vitrage par de nouvelles menuiseries à double-vitrage.

C'est seulement une fois que votre maison sera bien isolée et dépourvue de courants d'airs qu'il sera alors temps d’envisager d’autres travaux.

Idée reçue n°2 : rénover sa maison de 1970 sans réorganiser l’espace

Aménager une dépendance au sous-sol de sa maison des années 70 Réorganiser l'espace dans sa maison des années 70

Les années 70 se caractérisent plutôt par l'essor de la maison individuelle. Les maisons construites dans ces années présentent généralement deux niveaux avec un rez-de-chaussée qui sert indifféremment de garage, d'atelier ou de chaufferie. L'entrée s’y fait souvent par un escalier extérieur. On parle de pavillon sur sous-sol semi enterré ou enterré. L’espace n’y manque pas mais leur agencement ne correspond pas nécessairement au besoin actuel des usagers. Aussi, l’enjeu architectural d’une rénovation de maison des années 70, c’est de mieux connecter la maison dans son ensemble mais aussi avec son environnement extérieur. C’est pourquoi il est souvent nécessaire d’envisager une complète redistribution des pièces plus en rapport avec la logique de nos modes de vie actuels.

Il est souvent possible de transformer facilement le rez-de-chaussée ou le garage en pièces de vie voire en logement locatif selon les cas ce qui d’un coup peut quasiment doubler la surface habitable. Un bon plan pour rénover sa maison !

Si on ne veut pas se louper, mieux vaut passer par des professionnels pour ce genre d’exercice. Les architectes et maitres d’œuvre de Camif Habitat sont rôdés à cet exercice. N’hésitez pas à les solliciter, leur visite avant travaux est gratuite !


Profitez de votre visite conseils gratuite

Idée reçue n°3 : une maison des années 70 est suffisamment ventilée

La ventilation des maisons des années 70 se résume bien souvent à une ventilation naturelle permanente qui grâce aux entrées d’air au niveau des portes permet une régénération quasi permanente de l’ai dans la maison. Les pièces humides sont, elles, équipées de grilles de ventilation qui donnent directement vers l’extérieur.

Cette ventilation, bien qu’élémentaire, n’est pas pour autant dénuée de bon sens et a permis, pendant de longues années, un renouvellement suffisant de l’air dans de nombreuses maisons assurant par la même la bonne qualité de l’air intérieur.

Oui mais voilà, l’environnement normatif a bien évolué depuis ces années et la ventilation mécanique contrôlée par extraction d’air a fait depuis son apparition. Appelée communément VMC, elle permet l’extraction et le renouvellement de l’air de manière mécanique et non plus naturelle, en utilisant :

  • des entrées d’air neuf dans les pièces principales,
  • des bouches d’extraction d’air dans les pièces de service
  • un groupe d’extraction (ventilateur) pour évacuer l’air à l’extérieur du logement.

Idée reçue n°4 : une maison des années 70 est suffisamment confortable

Certes, une maison individuelle construite dans les années 70 présente des atouts non négligeables qui participent au confort de ses habitants : d’abord la taille de ses pièces mais aussi la dimension de ses ouvertures qui permet un réel apport de lumière, ensuite l’orientation de sa façade principale, fréquemment au sud enfin, une inertie thermique de ses murs porteurs.

Pour autant, ces atouts se muent parfois en inconvénients quand l’apport de lumière et de chaleur naturelle se fait trop important et transforme l’habitation en véritable « four » en plein été.

Pour améliorer le confort d’été, il est donc conseiller de conserver arbres et plantations en façade sud pour apporter un peu d'ombre. Si vous en êtes dépourvus, vous pouvez aussi opter pour l’installation d’une pergola qui fera office de brise soleil aux beaux jours.

Et si malgré cela, la surchauffe demeure un problème, il vous sera sans doute nécessaire d'installer une climatisation. Optez alors pour une climatisation réversible qui certes produira du froid en été mais aussi de la chaleur en hiver. Un double usage pour un confort accru !


Profitez de votre visite conseils gratuite
 Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Rénover l'extérieur d'une maison des années 70 : tous nos conseils

Rénovation

Des idées pour le relooking d’une maison des années 70…

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

Redistribution pièces à MONTPELLIER (34)

Très bien

Rénovation complète à PUISSERGUIER (34)

Tout particulièrement satisfait de l accompagnement de notre maître d oeuvre Florent Frezza.Toujours à l écoute et de bon conseil sachant s'adapter à nos demandes et y donner suite.Ses grandes qualités professionnelles et sa parfaite connaissance de tous les corps de métiers ainsi que son autorité ont permis que notre ambitieux projet de rénovation soit réalisé dans les délais malgré les difficultés liées à la situation sanitaire.Tous les intervenants ont été des professionnels de grande qualité et ont manifesté un grand respect des directives données par notre maître d oeuvre sans aucun doute parce qu' il a une grande expertise dans tous les domaines d intervention n' hésitant pas à faire refaire le travail les rares fois où il n était pas parfaitement à la hauteur de nos attentes.Au final le sentiment d une équipe coordonnée , soudée et très professionnelle. Pour toutes ces raisons, nous avions une totale confiance dans notre maitre d oeuvre.De ce fait , nous recommandons à 200% Camif habitat car la tranquillité d esprit pour un chantier de cette envergure n ' a pas de prix! .Le résultat final est tout à fait à la hauteur de nos attentes. Un très grand merci à toute l équipe et tout particulierement à Florent Frezza notre maitre d oeuvre qui ont fait que notre rêve devienne une réalité.

Contactez notre professionnel local

1 / 2 Votre projet
Oui Non
Suivant
2 / 2 Vos coordonnées
Précédent