Comment rénover une maison en pisé ?

Très commune dans de nombreuses régions de France, la maison en pisé, c'est-à-dire construites à base de terre crue banchée, appuie sa solidité sur un juste équilibre d'échanges hydriques. Quelle rénovation pour une maison en pisé ? Revue de détails.
rénovation maison pisé

Qu'est-ce qu'une maison en pisé ?

Une maison en pisé est une maison construite en terre crue banchée soutenue par une charpente en bois. Ses murs font alterner la terre et le bois pour former un tout solidaire et solide. Selon les régions, la maison en pisé peut voir sa terre crue de construction mélangée à du foin ou de la paille (bauge ou torchis).

La particularité d'une maison en pisé réside dans son équilibre hydrique. En effet, la terre comme matériau de construction est stable dès lors qu'il est protégé de l'eau courante. Dans le cas contraire, un trop plein d'humidité a pour conséquence la décomposition de la terre. A l'inverse, quand les murs sont trop secs ils s'effritent !

Pour protéger les murs de l'eau, la construction en terre s'appuie le plus souvent sur un socle de fondation en pierre ou en galet qui éloigne la terre de l'humidité du sol et limite les remontées capillaires. Un enduit à la chaux ou fabriqué par un mélange entre chaux aérienne et ciment protège l'extérieur des murs de la pluie. La toiture et ses débords abritent quant à eux les murs de la pluie directe et des ruissellements.

L'autre grande contrainte d'une maison ancienne en pisé tient à la distribution des pièces assez exotique pour nos vies d'aujourd'hui. En effet, lors de sa construction, la maison a souvent été découpée en de nombreuses petites pièces en enfilade qui s'avèrent peu pratiques. Pour obtenir une grande pièce, la tentation est grande de vouloir supprimer des cloisons intérieures... Le souci est que chaque mur de cloison est autoportant ce qui signifie qu'il fait partie du tout et assure de ce fait le maintien de la toiture. Sachant cela, le percement d'un mur intérieur d'une maison en pisé équivaut à retravailler un mur porteur. Des précautions sont donc à prendre notamment la mise en place d'étais de renfort et la pose d'un IPN ou équivalent.

Contactez votre interlocuteur local

Quelle rénovation pour une maison en pisé ?

La rénovation d'une maison en pisé doit impérativement tenir compte des spécificités de construction de ce type de bâtiment. En effet, le propre d'une construction en pisé est d'être un tout indissociable. Le bois et la terre se dilatent et se rétractent au même rythme pour rendre le bâtiment vivant. Modifier une partie de la construction revient souvent à rompre l'équilibre ce qui va irrémédiablement amener des désordres dans la solidité de l'ensemble.

En d'autres termes, la rénovation d'une maison en pisé ne doit pas perturber les transferts d'humidité entre les divers éléments. Elle doit également tout faire pour éviter les contacts des matériaux avec l'eau ruisselante.

Votre rénovation de maison ancienne implique que chaque choix soit bien réfléchi en amont en matière de :

  • remblaiement des soubassements : les fondations de galets ou de pierres ont un rôle de modération des remontées capillaires. Quand le remblaiement à l'extérieur du bâtiment est trop compact et imperméable, l'eau va se concentrer dans les pierres ce qui va provoquer des remontées par capillarité. La pose d'un drain est ainsi obligatoire pour permettre aux échanges d'humidité de se faire. Cela est vrai à l'extérieur mais aussi à l'intérieur des murs.
  • dallage intérieur : pour les mêmes raisons que précédemment, la pose d'un dallage étanche à l'intérieur va bloquer l'humidité au pied des murs. L'humidité du sol n'aura alors plus d'autre choix que de remonter dans les murs par capillarité. Pour éviter cela, les sols en intérieur doivent rester respirant. La pose d'un drainage fin en intérieur sous le dallage de type hérisson va limiter les remontées capillaires.
  • dallage extérieur : la pose d'un dallage trop étanche en extérieur, surtout avec une pente en contre-sens va faire ruisseler l'eau de pluie au pied des murs. L'équilibre hydrique sera alors rompu ce qui aura pour conséquences de désagréger la solidité de la construction et de favoriser l'apparition de moisissures à l'intérieur. Pour éviter ces désagréments, un système de drainage devra être installé au pied des murs en extérieur. Une pente renvoyant l'eau ruisselante au loin sera également mise en place.
  • enduit extérieur : si l'enduit extérieur est trop étanche, les murs ne pourront plus respirer et réguler leur taux d'humidité. Le risque d'un enduit étanche est le pourrissement du bois de charpente. L'enduit traditionnel à la chaux doit être privilégié. Les peintures contenant des polymères sont à proscrire.
  • isolation intérieure : la pose d'isolant ou de parement intérieur non respirant va elle aussi concentrer l'eau dans les murs. Cela peut entraîner le pourrissement des bois et le développement de moisissures. La pose d'une isolation extérieure est plus indiquée dans ce type de construction. Celle-ci doit être respirante (sans pare vapeur) pour permettre aux échanges hydriques de se faire.
  • débords de charpente et gouttières : pour limiter le ruissellement de l'eau du toit sur les murs, la rénovation devra s'attacher à accentuer la longueur des débords de toiture. La pose de gouttières est également préconisée pour renvoyer le trop plein d'eau plus loin.

Rénover une maison en pisé : une rénovation très technique !

La rénovation d’une maison en pisé est une opération très technique qui se doit d'être réalisée par des professionnels. En amont des premiers travaux, il convient de faire réaliser des diagnostics de l'existant. Plus encore que les murs en pisé, une attention toute particulière doit être portée sur la charpente. En effet, cette dernière a un rôle central dans le bâti : elle soutient la toiture, mais c'est aussi elle qui lie les murs entre eux ! En cas de pourrissement des solives, la solidité de la maison toute entière est en péril. Sachant que toute modification d'un des éléments de la couverture, de la charpente, des sols, etc. a des incidences sur l'ensemble de l'équilibre du bâti, il est plus que recommandé de faire appel à des professionnels qualifiés dans ce type de rénovation. Le souci est que ce type de savoir-faire est assez particulier et rare, ce qui complique bien évidemment la bonne tenue de la rénovation.

Faire appel à un maître d’œuvre ou architecte pour rénover une maison ancienne est vivement recommandé. Pour en savoir plus sur la solution travaux « clés en main » de Camif Habitat, prenez rendez-vous !

Profitez de votre visite conseils gratuite

 Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Rénovation de maison en pierre : avant/après par Camif Habitat

Rénovation

Tout savoir sur la rénovation d’un appartement de ski

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
*Assurance Dommages-Ouvrage
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

Electricité , agencement , peinture , carrelage 92290 CHATENAY MALABRY (92)

A l'écoute et très réactif. De bon conseil lors de la mise en place du projet.

Doublages périphériques, faux plafonds, menuiseries extérieures, vmc et petits travaux divers 31180 CASTELMAUROU (31)

Très satisfait.
Un projet ? Nous avons hâte de vous rencontrer !
Parlez-nous de votre projet