Termites : quels sont les mesures de prévention et traitements ?

Qui sont les termites ? Quelle est la législation ? Quelles sont les régions infectées ? Comment repérer les termites ? Comment traiter les bois infestés ? Comment prévenir l'infestation sur un bâti sain situé en zone infestée ? Quelques réponses dans ce dossier.
termites de maison

Qui sont les termites ?

Les termites sont des insectes xylophages (qui mangent le bois), il est donc necéssaire de veiller à bien entretenir ses boiseries.
Il en existe 6 espèces distinctes en France métropolitaine. 5 sont souterraines et appartiennent au genre Reticulitermes (famille des Rhinotermiditès) et la dernière est dite de « bois sec » Kalotermes flavicolis.

Les termites souterrains sont les plus nuisibles. Ils vivent dans le sol et remontent dans le bâti pour attaquer le bois. Parmi ces termites, on trouve notamment :
  • Le termite de Saintonge (Reticulitermes flavipes) : originaire d’Amérique du Nord, cette espèce est présente depuis des siècles entre le nord de la Gironde et la Vendée. Au fil des années, elle se propage et on la retrouve aujourd'hui également dans la Vallée de la Loire, en Bretagne, en Normandie, en Région parisienne, dans le Centre et le Nord.
  • Le termite des Landes (Reticulitermes grassei) : cette espèce vit essentiellement dans les forêts du bassin aquitain et de la Charente Maritime. On en retrouve aussi en zones urbaines de régions situées plus au nord (Poitou-Charente, Centre).
  • Le termite de Banyuls (Reticulitermes banyulensis) : cette espèce vit dans le Roussillon et s'étend jusqu’à Marseille.
Les deux autres espèces souterraines, Reticulitermes lucifugus et Reticulitermes urbis vivent dans les forêts côtières provençales, en Corse et en Sardaigne, ainsi que dans des zones urbaines dans le sud-est de la France.

Le termite de bois secs, termite à cou jaune (Kalotermes flavicolli), niche quant à lui directement dans le bois qu'il consomme. Essentiellement recensé dans les départements du pourtour méditerranéen, sa présence est anecdotique et porte peu à conséquences sur les bâtis.

Quelle est la législation ?

Depuis 1999, face au fléau de la prolifération des termites en France, une réglementation a été mise en place au niveau national afin de protéger les acquéreurs et propriétaires d´immeubles contre les termites et autres insectes xylophages.

Le décret d'application paru en 2000 oblige les propriétaires, les occupants ou les syndicats de propriétaires de biens anciens à faire une déclaration des foyers d'infestation. La loi oblige également le traitement des déchets de démolition contaminés par les termites, et la réalisation d’un état relatif à la présence de termite dans le bâtiment au moment de la vente d’un immeuble.
Si le propriétaire d'un bien infesté ne veut pas obtempérer, le maire a la possibilité d'injonction de diagnostic et / ou traitement.

Dans le neuf, des mesures de protection des bois et matériaux à base de bois participant à la solidité des bâtiments contre les insectes xylophages sont obligatoires. Ces mesures de prévention s'opèrent par la mise en œuvre de barrières physiques ou physico-chimiques dans les zones déclarées infestées par arrêté préfectoral.

Quelles sont les régions infectées ?

En France, selon les chiffres 2016 du ministère de l'Environnement :
25 départements sont déclarés termités : 11 Aude, 12 Aveyron, 13 Bouches-du-Rhône, 16 Charente, 17 Charente-Maritime, 24 Dordogne, 2a Corse-Du-Sud, 2b Haute-Corse, 30 Gard, 31 Haute-Garonne, 32 Gers, 33 Gironde, 34 Hérault, 40 Landes, 46 Lot, 47 Lot-Et-Garonne, 65 Hautes-Pyrénées, 75 Paris, 81 Tarn, 82 Tarn-Et-Garonne, 85 Vendée, 92 Hauts-De-Seine, 972 Martinique, 973 Guyane, 974 Réunion.

29 départements sont déclarés partiellement termités : 06 Alpes-Maritimes, 09 Ariège, 18 Cher, 19 Corrèze, 26 Drôme, 35 Ille-et-Vilaine, 36 Indre, 37 Indre-Et-Loire, 38 Isère, 41 Loir-Et-Cher, 44 Loire-Atlantique, 49 Maine-Et-Loire, 56 Morbihan, 62 Pas-De-Calais, 64 Pyrénées-Atlantiques, 66 Pyrénées-Orientales, 69 Rhône, 72 Sarthe, 76 Seine-Maritime, 78 Yvelines, 79 Deux-Sèvres, 83 Var, 84 Vaucluse, 86 Vienne, 91 Essonne, 93 Seine-Saint-Denis, 94 Val-De-Marne, 95 Val-d’Oise, 971 Guadeloupe.

47 départements sont déclarés non termités : 01 Ain, 02 Aisne, 03 Allier, 04 Alpes-De-Haute-Provence, 05 Hautes-Alpes, 07 Ardèche, 08 Ardennes, 10 Aube, 14 Calvados, 15 Cantal, 21 Côte-d'Or, 22 Côtes-d'Armor, 23 Creuse, 25 Doubs, 27 Eure, 28 Eure-Et-Loir, 29 Finistère, 39 Jura, 42 Loire, 43 Haute-Loire, 45 Loiret, 48 Lozère, 50 Manche, 51 Marne, 52 Haute-Marne, 53 Mayenne, 54 Meurthe-Et-Moselle, 55 Meuse, 57 Moselle, 58 Nièvre, 59 Nord, 60 Oise, 61 Orne, 63 Puy-de-Dôme, 67 Bas-Rhin, 68 Haut-Rhin, 70 Haute-Saône, 71 Saône-et-Loire, 73 Savoie, 74 Haute-Savoie, 77 Seine-Et-Marne, 80 Somme, 87 Haute-Vienne, 88 Vosges, 89 Yonne, 90 Territoire De Belfort, 976 Mayotte.

Comment repérer les termites ?

Les termites souterrains sont des insectes sociaux qui vivent en colonie. Ces insectes prospectent pendant des années leur environnement à la recherche de cellulose et dès lors qu'il y a une faille (une simple fissure d'un millimètre suffit), ils investissent le bâti et commencent leur travail de sape. Les termites attaquent toutes les essences de bois à l'exception du Duramen de quelques essences tropicales particulièrement denses. Les principaux indices de présence de termites sont les galeries, tunnels ou cordonnets construits sur des matériaux durs, et les petits trous de 2 mm environ, visibles sur les plâtres de plafond ou sur les murs.

Comment traiter les bois infestés ?

Le traitement curatif d'un bien existant infesté par les termites mobilise deux types de technologies : les barrières insecticides et les pièges-appât insecticides.

Les barrières insecticides s'installent tout autour du bâtiment après l´élimination des insectes à l'intérieur de la construction. Elles confèrent une protection rapide pour plusieurs années du bâti sans toutefois éliminer les colonies existantes aux alentours. Le traitement est donc à renouveler puisque les termites reviendront dès lors que la barrière  ne sera plus suffisamment active. Le traitement par barrières chimiques dure entre 3 et 4 jours suivant les conditions d'intervention. Pour une maison de 120m² environ, l'installation de barrières coûte entre 1.500 et 3.000€.

Les pièges-appât insecticides visent l´élimination des colonies de termites  souterrains alentours. Agissant à la base du problème, ce type de produit est efficace mais doit également s'accompagner d'un suivi régulier pour parer à toute nouvelle attaque. Le traitement par pièges prend en moyenne 4 heures pour l'installation des pièges. L'élimination de la colonie prend en moyenne 6 mois. Pour une maison de 120m² environ, la pose de pièges assortie à une année de maintenance (visite régulière des poseurs) coûte entre 1.500 et 2.500€.

Comment prévenir l'infestation sur un bâti sain situé en zone infestée ?

La loi (arrêté du 27 juin 2006 modifié par l’arrêté du 16 février 2010 relatif à l’application des articles R.112-2 à R.112-4 du code de la construction et de l’habitation) oblige pour les constructions neuves que des mesures spécifiques soient prises afin de prévenir l'infestation en zone infestée. Les dispositifs de protection concernent les bois et matériaux à base de bois à vocation structurelle (choix des essences naturellement protégées ou traitement biocide des bois utilisés) ainsi que l’interface entre le sol et le bâti (barrière physique, barrière physico-chimique et dispositif de construction contrôlable).

Pour les biens existants en zone infestée, le traitement préventif consiste en l'installation d’un système de barrières insecticides.

Notez bien : Le traitement des termites ne peut être réalisé valablement que par des professionnels confirmés pouvant justifier d'une certification de service CTBA+ délivrée par FCBA.
Tout savoir sur la rénovation

Tout savoir sur la rénovation

Téléchargez la brochure

Envie de voir d'autres conseils ?

Entretenir son bois : les alternatives à la lasure

Rénovation

Lutter contrer la mérule, véritable fléau de vos maisons

Rénovation

Profitez des Atouts Camif Habitat

Prix / délais / qualité
garantis par contrat
Prise en charge
de votre projet de A à Z
Accompagnement personnalisé
de notre maître d'oeuvre

Nos avis clients sur la rénovation

CREATION EXTENSION - MEYSSAC (19)

Maître d'oeuvre très compétant et disponible. Bonne écoute des demandes du client, suggestions pertinentes. Entreprises dans l'ensemble bien choisies.

AMENAGEMENT SALLE DE BAINS - LYON (69)

Notre recommandation : 8/10. L'ordinateur ne saisit pas la note. Qualité de la relation. Grandes écoute et réactivité. Relation pédagogique procurant au client les informations utiles à son choix de l'agencement des lieux, des matériaux et équipements. Encadrement rassurant du chantier et grande qualité des prestations

Contactez notre professionnel local

Réponse sous 48h
* Tous les champs
sont obligatoires